Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« Les Archives Nationales et le programme de rassemblement des archives privées de la Grande Guerre | Accueil | Miracle rue des Rosiers ! »

07 février 2014

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

merci pour ce gros travail : nous savons tous le temps que cela prend...

ensuite, sur le fond, si c'est à chacun de se faire sa propre opinion, le réseau vivre paris, quant à lui, devra faire preuve de la plus grande vigilance

à suivre, donc...

Au cors de la réunion, A. Hidalgo a accusé sa rivale Nathalie K. M. d'avoir menti sur la décision du STIF de commander de nombreux bus diésel en 2014 : Mme Hidalgo est contredite par ce site : http://www.enerzine.com/1036/16677+ratp-amendement-stopper-achat-diesel-rejete+.html?posts_usersPage=1qui annonce une décision du STIF (11/11/2013)
Ainsi la RATP va pouvoir continuer d'acheter, en 2014, 260 bus standard diesel et 65 bus articulés diesel soit au total 325 bus, prolongeant jusqu'en 2030 la circulation de bus diesel sur l'ensemble du réseau RATP. "

Encore une prestation de candidate à la mairie de Paris dont on ne peut savoir que penser.
C'est désespérant de voir ces associations, qui sont compétentes, posent des questions précises et pragmatiques, se faire balader.
Belle alliance des candidates qui ne risquent pas à ce train là de prendre l'avantage l'une par rapport à l'autre, qui dans leur partie de pêche aux voix ne se mouillent jamais, n'ont finalement aucun discours politique digne de ce nom. Paris, c'est pour elles incontestablement une rampe de lancement pour leur carrière, pas la Capitale de la France où l'on devrait respecter avant tout les habitants qui souffrent de ne pouvoir se reposer dans leurs domiciles au détriment de leur santé et chasser ce qui encourage le fléau de l'alcoolisation des jeunes.

Madame Hidalgo n'a apparemment jamais eu pour priorité non plus de protéger la sécurité des piétons. Étant aux commandes de la direction de l'Urbanisme, elle n'a pas défendu le caractère public de l'espace public quand il s'est agi de réformer le règlement des terrasses. Jamais présente aux réunions avec les associations, elle a laissé faire une autre élue, L. Cohen-Solal, adjointe au commerce, tout un programme. Il a fallu que les associations protestent pour que, finalement, le cabinet du Maire mette un peu d'ordre (un peu seulement).
Alors, quand Mme Hidalgo serait Maire, saurait-t-elle tenir sa place ?

Quant à l'idée de nommer un adjoint de la nuit, pourquoi dès lors qu'il y a un adjoint au commerce d'un côté et un adjoint chargé des affaires de santé, dont le rôle devrait comporter le respect de la règlementation nationale, y compris pour protéger le voisinage ?


La volte face permanente vis à vis des motos et leurs nuisances(amoncellement sur les trottoirs,bruit.)est inquiètant.Et aussi les discours préparés suivant les interlocuteurs.Méfiance !!

Esten: I prefer the "see" to the "wait"! Je suis totalement en accord avec les textes de Bertrand Lukacs et John Davidson!
On aura noté plus une attitude "défensive" que des propositions dans le marbre, même si du côté des maires des arrondissements, on observait une détermination à tout crin!

Ceci étant, on peut en tirer une impression de déjà vu, de "plats qu'on repasse". Et la situation dans notre quartier n'a pas, à ce jour,pour compléter,je pense, Bertrand Lukacs, vraîment changé, notamment en matière de nuisances après minuit, de propreté (poubelles débordantes tous les matins de weekends), 2-roues systématiquement sur les trottoirs -angle archives/blancs-manteaux-,cyclistes dans tous les sens, même à contre-sens, même sur trotoirs.

"Il nous faut des réponses précises, des engagements sur des objectifs précis de résultats".

Bonjour,

Pour ma part je trouve les réponses de A.Hidalgo très vagues et anesthésiantes.

- qu'entend-t-elle par quartiers festifs : entre le festif touristique de jour, convivial et les dérives nocturnes de nuit il existe un monde : et cela répond a des organisations différentes
- des "conciliateurs de nuit" ou autres qui s'arrêtent d'agir a minuit alors que les terrasses ferment à deux heures, quel sens cela a et comment penser un instant que cela va changer quelque chose ?
- Durant la dernière mandature, peut elle nous citer un seul lieu ou justement ces problèmes de nuisances après minuit et de dérives nocturnes ont pu être bien contrôlés par une organisation adéquate ?
- Remi Ferraud, son codirecteur de campagne et maire du 10e, a laissé dériver la nuit les berges du canal Saint Martin : et la raison ? un manque évident de volonté et non de moyens , un louvoiement permanent dans les objectifs à atteindre.
- ou sont les expériences de lieux ouverts, aménagés et encadrés comme dans certaines grandes villes européennes pour permettre aux jeunes d'avoir ces espaces de libertés la nuit qu'ils demandent ?

Il nous faut des réponses précises, des engagements sur des objectifs précis de résultats : la prochaine maire de Paris a-t-elle l'intention de mettre fin aux dérives des berges du canal Saint Martin après minuit : oui ou non ? après on discute des moyens a mettre en œuvre.

Cela m'amène a une question. Sur les trois sujets : les terrasses, la nuit, les quartier festifs, le réseau a- t-il un texte précisant ses demandes et qui pourrait être une lettre ouverte aux candidats en les "obligeant" à sortir des généralités et à répondre précisément point par point ?

Wait and see....
Apparemment, Mme Hidalgo n'est pas revenue sur son projet d'augmenter la vie nocturne!

Bravo pour l'mpartialité et l'objectivité de ce compte rendu.

"…sa passivité à l'égard du stationnement abusif des motos sur les trottoirs…." Sans parler de l'utilisation des trottoirs par les motards pour rouler, à contresens de la circulation dans la rue, et ceci malgré la présence des piétons. Comportement usuel dans la rue des Gravilliers. Dommage qu'il n'y ait pas de souci, voire de contrôles, de cela.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)