Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« Un tricycle pour vendre du rhum | Accueil | Des décors historiques bientôt réinstallés dans l'Hôtel de Rohan (IIIe) »

30 mars 2014

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Je témoignerai également avec plaisir.
Cordialement.

Une réaction épidermique du "COX"!? Devant l'évidence, l'attaque de sa part est complètement nulle et non avenue, car tout un chacun a pu observer les ABUS décrits!

Quand donc les autorités et les commerçants qui veulent exploiter leurs établissements tout à fait légalement comprendront que les habitants et les associations de riverains ne luttent pas contre les commerçants mais contre les ABUS de certains qui veulent s'approprier tout l'espace même sonore et même privé ?(la foule qui stagne sur le trottoir est une appropriation illégale de l'espace public, le tapage qui est son corollaire, en étant audible dans les appartements voisins est une atteinte à l'espace privé et est une atteinte au droit humain).
Le "vivre ensemble"
des fauteurs de trouble comme le cas cité est le "vivre ensemble ENTRE NOUS", on se f...des autres!! Qu'ils y perdent leur santé, on en n'a rien à faire. N'est-ce pas ce qui ressort des attaques outrancières de
ceux qui créent les nuisances contre ceux qui essaient de s'en préserver?

Je passe également quotidiennement rue des Archives depuis 1984 et peux témoigner des intolérables nuisances générées par le Cox. Normalement une terrasse est faite pour être occupée par des consommateurs attablés et non par un débit de boissons debout dans la rue!La plupart des bars de la rue procèdent ainsi ,ce qui réduit notablement l'occupation du trottoir et le bruit. Je souscris à votre position concernant le COX.

Calomniez,calomniez,il en restera toujours quelque chose...Mêmes méthodes à La Villette:La Péniche cinéma nous a menacés d'un procès en diffamation parce que nous déposions des plaintes contre elle.Le gérant s'est calmé quand nous avons produit la longue liste(fournie par la préfecture) de leurs manquements aux règlement.

On croit rêver... Le Cox attaque les riverains ?! Une telle négation de la réalité est inquiétante. Tous les Parisiens peuvent constater l'occupation illégale de l'espace public par ce bar. Les photos le prouvent. Ce qui est inquiétant aussi, c'est la passivité des autorités.

J'habite dans le IIIe arrondissement, et passe très fréquemment par le bas de la rue des Archives le soir, en rentrant de mon bureau, entre 20h et 22h, suivant les jours, depuis 1986. Je suis prêt à témoigner devant les tribunaux que l'occupation du trottoir par les consommateurs du Cox rend impossible la circulation des piétons, qui sont contraints de traverser ou de marcher sur la chaussée.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)