Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« Tour Triangle : son rejet par le Conseil de Paris pousse Anne Hidalgo à des attentions à l'égard de ses alliés le Parti Communiste et les Verts | Accueil | Une ferme vivante sur la place des Vosges ! »

08 décembre 2014

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Nous sommes choqué par ce que devient le quartier. Comment aider ? Comment empêcher l'ouverture de cette terrasse ? Le Jules n'est il pas sensé être simplement la cafétaria d'un lieu culturel ? Non aux conflits d'intérêts, non à la transformation en mal du quartier.

Tous mon soutien

Les riverains auraient intérêt à se fédérer en Collectif et adhérer à "Vivre le Marais" et donc "Vivre Paris". L'union faisant la force... Intéressant, ce "courrier électronique adressé à tous les membres du PS du 3ème arrondissement.." (voir article). Lors du "Conseil de la Nuit", le 9/12, on aurait pu avoir cette impression de "choeurs" spontanément rassemblés là pour applaudir au "festif"! Tiens, tiens, comme c'est bizarre... vous avez dit bizarre!Quelle similitude semblant apparente dans les démarches

Merci pour aborder ces problèmes de "semblant" de démocratie participative que sont les conseils de quartier !
Un lien avec la présidence du conseil d'administration assurée par Monsieur Pierre Aidenbaum de la société publique locale du Carreau du temple ?
avec comme administrateur à ses côtés M.Gauthier Caron Thibault, également adjoint à la mairie du 3ième en charge du logement ?

Ces conseils de quartier n'ont rien de démocratique ( toutes nos questions sur la dégradation de la qualité de vie des l'ensemble des riverains du haut marais -nuisances, trafics nocturnes impasse de la planchette,bruits,attroupements autour des commerces ethniques-pour n'en citer que quelques uns- n'ont JAMAIS été évoqués au sein du conseil de quartier du 3ième en dépit de nos nombreuses demandes. On leur préfère des sujets plus "vendeurs" comme la jeune rue, ou un bac à fleurs à installer au coin de la rue...

Ce n'est même plus de la démagogie, tout est bon pour éviter les sujets qui fâchent
... tout en affirmant haut et clair leur souci du "bienVivre ensemble" et de leurs chers administrés!!


Le conflit d'intérêt est particulièrement choquant: un membre du Conseil de Quartier associé au restaurant demandeur redemandant un nouveau vote!!!


Merci d'avance au collectif "Carreau du temple" de bien vouloir me contacter afin que je puisse ajouter ma signature à cette pétition .
Mr Feutry de "vivre le Marais" pourra vous communiquer mes coordonnées pour que nous puissions concrétiser mon adhésion à cette pétition ! J'encourage par ce message tous ceux qui pourraient se joindre à cette démarche à le faire prochainement !
Cordialement à tous
J.Amster

Cousu de fil blanc et d'intérêt particulier!

Sans plus de polémique que nécessaire , je note que ce projet présenté est entaché d'un véritable "conflit d 'intérêt" du fait que la personne qui est membre actif du conseil de quartier se targue de représenter également la Sté privée "Jules " Elle se met ipsi facto en position d'illégalité flagrante et de partialité juridiquement inacceptable pour toutes les parties ! Ce projet est de plus contraire aux intérêts des riverains qui s'étaient déjà prononcé contre de tels projets et qui subissent déjà au delà du supportable de très nombreuses nuisances sonores et des troubles de jouissance après 22 heures !
Le carreau du temple n'a jamais été conçu pour devenir un lieu de rencontres de nuit ! C'était à l'origine destiné à devenir un lieu d'activités de jour et d'expositions diverses .
Ces activités nocturnes sont un véritable dévoiement du projet initial !! Ce projet de dérogation revendiquée par la Sté Jules est inacceptable car il serait la porte ouverte à d'autres demandes tout aussi dommageables à l'avenir de la vie sociale du quartier déjà bien troublée par la multiplication des ouvertures tardives des cafés-bars-restaurants rue de Bretagne rénovés récemment pour devenir ses pôles d'attraction de la vie nocturne déjà suffisamment nombreux !
Paris doit aussi respecter ses habitants qui avaient choisi ce quartier pour sa tranquillité , laquelle est depuis plusieurs années remise en cause par la politique de la nuit de la Mairie de Paris !

Ce communiqué est très important. Il révèle les carences et opacités de la pratique de la démocratie participative à Paris.
C'est la raison pour laquelle l'association Les Riverains de la Butte aux Cailles n'a pas poursuivi son action dans le cadre des conseils de quartier : temps de parole inéquitable, votes "à l'arrache", compte-rendus des débats tardifs et pas toujours fidèles.
De son côté, le Réseau "Vivre Paris !" s'est exprimé pour dénoncer les conditions dans lesquelles les chartes de quartier se développent. Il a, en juin 2013, dénoncé l'échec des états généraux de la nuit après 4 ans d'efforts pour y participer < http://www.vivre-paris.fr/docs_pdf/2013/2013-11-13_suite_communique_06-06-2013.pdf>
Et, parmi les requêtes qu'il a adressé aux candidats aux municipales de 2014, figure précisément : 14/Responsabilité municipale: Désigner un élu de l’arrondissement en charge spécialement du suivi et des relations avec la police pour faire protéger les intérêts supérieurs. « 15/Fonctionnement de comités de suivi: établir des règles transparentes, comportant les obligations : de convocation avec délai et information sur l’ordre du jour / de comptes-rendus des réunions mentionnant les opinions dissidentes des différentes parties prenantes et mis à la disposition du public (internet (Annexe 3 : modèle proposé) ».

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)