Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« Des planches à voile rue Beaubourg (IIIe) | Accueil | L'aménagement de la place de la Bastille en question »

22 juin 2015

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

On oublie que Jack Lang avait initulé cette manifestation "Faîtes de la musique" plus que "Fête de la musique"... Quelle dérive maintenant !

il faudrait hélas faire interdire les installations d'amplification du son sur l'espace public , ainsi que la pose de projecteurs ou spots de lumière de couleur ,
pour revenir au son sans ampli , a la voix, et aux lanternes
ce serait très esthétique en tous cas !
pourquoi ne pas essayer de convaincre Pierre Girard , qui pourrait y voir un interet dans ce quartier ancien

le concert dans la cour de l'hotel du musée de la chasse était formidable
donc on peut faire quelque chose

Encore une fois je suis tout à fait d'accord avec ce que vous écrivez et j'avoue être très inquiète en ce qui concerne le futur de notre quartier du Marais. Si nous n'arrivons pas à être entendus par la Mairie ce sera de plus en plus catastrophique!
Qu'elles actions envisagez-vous de mettre en œuvre pour lutter contre tous ces excès à l'avenir et comment les riverains peuvent-ils aider de manière efficace??

Merci a Mme Bertinotti ancienne Maire du 4ème,
qui avait fait interdire l'usage d enceintes amplifiées devant les bars rue du Trésor suite a une charte signée par les riverains.

Nous sommes étonnés de la réponse de M. Girard, lequel n'a pas répondu à vos questions si simples qui concernent la vulgarité, les obscènités à l'encontre des habitants du Marais.
Si Monsieur Girard n'a pas compris l'énoncé des questions posées par l'Association il ne peut pas vous donner une réponse satisfaisante et ne peut donc pas résoudre ces questions récurrentes.
Si les réponses sont au-dessus de ses possibilités, peut-être que M Girard devrait postuler pour un travail plus facile qui lui conviendrait mieux.

Voici qques. suggestions pour mettre un frein aux agissements démagogiques entrainant violences, vulgarité, irrespect total envers les résidents; à noter que du temps du Maire, M. Finel, par ex. les Maraisiens savaient aussi s'amuser, pouvaient choisir leurs divertissements, écouter la musique de leur choix; depuis, la Majorité TYRANNIQUE incarnée par M. Delanoë nous impose les pires errements : il faudrait que les Parisiens et surtout les habitants/contribuables du Marais JUGENT PAR REFERENDUM comme en Suisse les décisions prises unilatéralement par la Mairie. Ex: les manifestations de rue, les subventions, etc...; les référendums seraient aussi nécessaires pour décider de subventionner telle ou telle ONG "humanitaire" car nous sommes PONCTIONNES de manière honteuse pour des causes que nous ignorons. A quand une pétition dans ce sens via notre Association et d'autres qui approuvent vos luttes? Saint Just a écrit: "le pouvoir corrompt, le pouvoir absolu corrompt absolument". NOUS EN SOMMES Là !!
Nous ne comprenons pas comment et pourquoi la "gentrification" serait nuisible au quartier?
Que vaut-il mieux? Regarder de belles devantures de magasins qui payent fort cher leur emplacement et emploient du personnel ou bien être harrassée de voir tous les 50 m des installations sommaires de mendiants avec chiens, enafants et nourissons.
Que veut Monsieur GIRARD? Que le Marais devienne une Cour des Miracles??????comme la Place de la République???

Rue des Archives , rue du Temple, mais aussi rue Sainte-Croix-de-la Bretonnerie! Les mêmes clans qui organisent, les mêmes "événements" violents, bruyants, assassins de nos tympans et violeurs de nos santés! Alors que de vraies musiques, et non pas des tenanciers capitalistiques, se déroulent place des Vosges et ailleurs! Alors la Mairie, on se secoue!

J'habite rue des Blancs Manteaux et, comme tous les riverains, j'ai eu bien du mal à trouver le sommeil hier soir tant la sono venant de la rue des archives était forte. Je n'ose imaginer les habitants de la rue des archives elle-même...

Je suis entièrement d'accord avec l'ensemble de vos commentaires et vous en remercie.

Les débordements sonores d'hier soir sont le reflet d'un mépris total des riverains et de l'oubli des valeurs fondatrices de cette belle fête.

Comment faire entendre nos voix auprès de la mairie du IVè et du IIè arrondissements ?

Complètement d'accord avec votre appréciation sur
la prétendue "Fête de la musique" . N'a plus
grand chose à voir avec l'inspiration initiale.
Les autorités en ont perdu le contrôle. C'est un
défouloir pour certains qui expriment leur
violence en tyrannisant le tympan de leurs
concitoyens par 6 heures de tapage. Cette
manifestation agressive est devenue la "défaite
de la musique". Il faut en demander, non
l'interdiction, mais l'éloignement des quartiers
où survivent les Parisiens.

Depuis très longtemps j'habite le quartier, et je suis bien de votre avis,
après avoir sauvé ce quartier.. Maintenant on le dénature,je ne descends même
plus pour la fête de la musique le soir, mais à part dénoncer les choses,si cela
ne change rien,c'est décourageant, il n'y a plus que des tourisres partout, les
parisiens partent, ou restent chez eux!!!--------------------------------------------
Il n'y a qu'à la mairie de Paris que l'on peut agir, et "ils ne voient rien, ou font
semblant, ou n'ont pas de goût!!! ex..Il faut que l'Argent rentre par n'importe quel moyen.Voilà, je m'arrête car on peut en écrire et en écrire...

En même temps j’ai vu de jolies choses: une mamie dansant avec une bande de jeunes à rollers très attentionnés, un groupe un peu vintage mais très swinggy, la bourrée dansée sous les arcades de la Place des Vosges, de belles tenues dans la cour du musée de la chasse, un magnifique défilé de tambours rouges dans la rue des Rosiers d’une puissance joyeuse incroyable, des chants traditionnels juifs avec chaises à disposition pour le public… et justement peu de grosses enceintes beuglantes.
J’ai même été jusqu’à République pour y voir le grand concert Deezer (en tout cas le début de soirée)… une foule immense mais pas de débordement.
J’aurais même été tenté de dire que la version 2015 était globalement un meilleur cru: diversité, retenue, gaité, bonne humeur.

Est-ce politiquement incorrect que de dire que les débordements ont eu lieu essentiellement du fait de deux ou trois bars des rues des Archives et du Temple
Et puis que manquent-ils dans la vie à ces jeunes hommes gonflés pour se montrer ainsi à des balcons, dans un attirail totalement ridicule ? un cerveau ? un but dans la vie ?
Ne parlons pas de notion de pudeur et d’attentat à celle-ci… wow, shocking.

Le peuple souffre... le peuple a faim.. le peuple est inquiet..

Qu'à celà ne tienne, donnons leur des jeux et du vin, enivrons les ! de nos promesses, de vins, de jeux, de luxure, de notre protection pour des luttes de pouvoir que nous organisons nous-mêmes...

Ils ne nous aimeront que davantage !!! à nous la gloire, le pouvoir, l'argent, l'orientation des pensées, la définition de ce qui est bien et de ce qui est mal !

le pouvoir absolu, c'est pour bientôt !

nous devrions les surnommer les "no limits "


Merci pour votre article. Mais vous n'avez pas vu un système vidéo avec Baf dans la rue du Temmple. Le gens devaient danser devant pour arriver à arrêter le mouvement. (angle rue Michel Lecomte) J'ai vu des hommes uriner dans la rue Charlot devant l'église arménienne et j'ai trouvé des jeunes assis sur la marche de ma porte qui ont eu bien du mal à se lever pour me laisser entrer chez moi.Je ne raconte pas la consommation d'alcool etc... Le sens de la fête est complètement perdu.

Fête du bruit plus que fête de la musique. Sympa quand même.
Daniel Sée

Merci à l'association Vivre le Marais de cette veille notamment sur l'environnement et la qualité de la vie des habitants dans le Marais.
Il paraît indispensable, très en amont de cet "évènement" en 2016,de "parler" avec les "organisateurs", talentueux (?) et certainement complétement dépassés, de cette manifestation qui n'a effectivement plus rien à voir avec une vraie fête de la musique et l'esprit dans lequel elle a été créée.
Et encore une fois les contribuables sont sollicités pour financer la réparation de ces débordements. C'est la double peine pour les contribuables qui habitent par exemple dans le Marais !

Je n'ai rien contre la fete de la musique, mais par contre ca serait sympa de ne pas l'avoir jusqu'à 23h un dimanche soir...

Effectivement le soir du 21 juin il ne s' agit plus tant de fête de la musique que de mise en oeuvre de décibels hurlants , de beuveries et de trottoirs et rues pris pour des poubelles .
Faudrait il abrutir à ce point les passants et les riverains des ces rues déjà très habituellement fréquentées et souvent très bruyamment en fin de semaine pour leur faire oublier les problèmes actuels, le respect de ce qui permet la vie en commun dans les villes dans toute leur diversité et oublier le 21 juin ce qui a été une fête pour tous les amateurs et auditeurs des musiques les plus variées ?

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)