Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« Incendie de la rue de Saintonge (IIIe) : plus grave qu'il n'a semblé. Une victime témoigne... | Accueil | Salon et expositions du Marais en novembre »

06 novembre 2016

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Merci pour cet article qui me montre que je ne suis pas seul!

Je confirme également ce procédé. Dans le 2ème arrdt, les 2 bars en bas de chez moi qui ne respectent absolument pas le voisinage, m'ont ainsi menacé. Un jour à minuit, où je leur demandais de faire rentrer du trottoir leur clientèle bruyante dans leurs bars, ils m'ont expliqué qu'ils allaient porter plainte contre moi et trouveraient bien quelque chose à dire au commissariat.

Encore un magnifique article, magnifique et courageux.
Et une illustration à la fois très belle et éloquente.
J’ai juste envie de dire « Merci » !

L'attitude de la Municipalité leur donne des ailes.

Puisque le bruit, les nuisances, le tapage et le non-respect des riverains est promu par nos élus.

On constate effectivement que ces accusations calomnieuses et fausses se répandent, il y en a des exemples autour de nous. Les habitants victimes de nuisances sont alors mis en position d'accusés. Ce chantage et ces tactiques d'intimidation sont intolérables. La mairie est-elle consciente du climat profondément malsain et violent qui est en train de de développer dans la capitale ?

D'n côté des discours lénifiants et bienveillants, de l'autre des actes, exemple le "conseil des noctambules" visant à déranger les habitants concernés.

pas trop jolies ces méthodes

Oui, la violence qui s'affiche à travers ces stratégies contre des responsables associatifs qui luttent en faveur du respect de droits fondamentaux et de la santé publique n'est pas tolérable.
Oui, la Ville a le devoir de réagir, surtout en cette période sensible où elle se fait remettre les pouvoir de police et où elle a d'ores et déjà anticipé par la création de la nouvelle direction (DPSP).
Oui, les électeurs observent - entendre par là qu'ils regardent les faits, étant de plus en plus sourds aux effets de communication des élus - et en tireront les conclusions qu'ils jugeront pertinentes.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)