Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« Blessure sauvage infligée au mur pignon des Enfants Rouges | Accueil | Une librairie-galerie d'art s'installe rue du Temple (IIIe) : la métamorphose de la rue se poursuit »

22 décembre 2016

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Il y a aussi de bonnes choses à Paris. Sortir le samedi ou le dimanche matin est une grande joie pour moi car j'ai le sentiment de me trouver dans un village tranquille car les fêtards se reposent et cuvent. Il y a des moments où les rues ne sont pas si sales qu'on le dit. Sachez en profiter, vous en particulier Catherine au commentaire grinçant.

Vivre à Paris désormais c'est être réveillé au milieu de la nuit par les fêtards qui gueulent impunément, être réveillé à 5h00 du matin par les roucoulements des pigeons (ves rats volants), sortir de son immeuble et remonter sa rue couverte de saletés et de detritus, puis rester bloqué des heures dans les embouteillages en allant bosser...


Belle réussite de gestion...

A propos de propreté je renouvelle le signalement de la saleté de la rue des Gravilliers
qui cumule les émanations des vieux camions diesel de livraison avec les déchets des nombreux passants noctambules qui rejoignent le métro par cette voie
Les poteaux qu'on a mis sur les trottoirs empêchent le brossage, il n'y a donc pas de nettoyage efficace
on ne comprend pas que les nouveaux commerces qui s'installent dans cette voie ( hotel , antiquaire, galerie, café vegan) tolèrent ce scandale

Excellente conclusion de texte démontrant, s'il le fallait encore une fois, qu'il y a de multiples problèmes à régler par la ville avant que de jouer au petit, mais tout petit, jeu électoraliste!!! Si jamais ce projet devait voir le jour, son détricotage n'en serait que justice.

Autant dire que c'est drôlement flou tout ça pour le parisien moyen. On ne comprend rien aux pouvoirs de police que la mairie récupérerait. La nouvelle direction que la Ville a créée en communiquant tant et plus a-t-elle un rapport avec cette réforme ? Pourra-t-elle faire quelque chose à propos de tous ces gens qui gueulent devant les établissements et sous nos fenêtres pendant des heures même après minuit au point que nos double-vitrages ne suffisent plus à nous protéger ? On a l'impression que la police a totalement lâché prise sur ces questions. Qui va s'en occuper ? Quand ?

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)