Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« "Supreme" rue Barbette (IIIe) dépasse aujourd'hui les bornes ! | Accueil | "Urban Decay" agit comme "Supreme" pour lancer dans le Marais sa première boutique en France »

08 décembre 2016

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.


Il serait temps de faire le lien entre nourrisseurs de pigeons et prolifération des rats.

Pour la Tour Saint-Jacques, chaque matin vers 8h00 un individu qui traine son chariot, déverse du pain sur la chaussée.

Il remonte ensuite le boulevard Sébastopol où il continue ses méfaits.

Pourquoi rien n'est fait. Paris n'est pas un dépotoir, ni une ménagerie.

Pigeons et rats sont vecteurs de germes et bactérie pathogènes.

Il y a quelques années déjà, j'ai mangé mon sandwich, en journée, dans un square près de la Tour Eiffel, en compagnie de rats qui gambadaient sous mes jambes. Lorsque l'on s'interroge sur la baisse du tourisme, il y a peut-être quelque chose à voir de ce côté non ?


Article intéressant ici :

http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2016/12/09/31001-20161209ARTFIG00182-rats-embouteillage-pollution-et-salete-hidalchaos-a-paris.php

JC

la conséquence des rats
la recrudescence des souris dans les appartements pour se mettre à l'abri,se faufilant à travers les lames des parquets
avec les problèmes d'insalubrité qui en découlent dans l'indifférence la plus totale de la mairie
qui elle ne s' occupe que des rats !

Pour compléter ces informations, j'ai vu de nombreux rats il y a deux soirs dans le jardin du square des blancs manteaux, tout près des habitations. C'est assez terrible et inquiétant. J'habite rue des blancs manteaux. Elisabeth

http://www.lepoint.fr/justice/insecurite-et-salete-des-habitants-font-condamner-la-ville-de-paris-30-05-2016-2043143_2386.php

Ce soir vers 19h rue des Blancs Manteaux un rat gros et gras sur le trottoir qui longe le jardin public jouxtant l'église . Ce qui est inquiétant dans les témoignages et dans ce que j'ai vu ce soir c'est que ces indésirables sortent des jardins et ne semblent pas effrayés par la présence humaine. Il me semble qu'il faut d'urgence fermer ét traiter tous les jardins publics de Paris et tous les lieux vegetalisés (cf.angle Archives/ Blancs Manteaux).

Peut-on attribuer cette prolifération aux Inondations du mois de juin qui les auraient contraints à s'installer "au sec" et à conquérir de nouveaux territoires ?

Je n'ai pas le souvenir d'une telle situation dans les décennies passées


Les pigeons sont vraiment un autre problème.
Tous ces nuisibles vecteurs de microbes ont de quoi proliférer à Paris, à cause de l'inaction des services de propreté

J'ai honte de ma ville.

Pourquoi VLM n'agit-elle pas en justice (comme une autre association l'a fait, ave succès) pour mettre la Ville face à ses obligations / responsabilité. Cela suffit !

A minima, un espace sur ce site regroupant les photos prises par les lecteurs des rues sales serait bienvenu.

L'information concernant les rats de Paris s'est répandue comme une trainée de poudre. Le New York Times vient de nous appeler pour nous interviewer. L'article qu'il consacre au phénomène paraitra mardi 13 décembre

Chère "mm"
Si les poteaux n’existaient pas (vous parlez sans doute des "potelets" au bord des trottoirs) il y aurait plein de voitures sur ces mêmes trottoirs, sans compter les motos. On n'est pas ravis de leur présence mais on n'a pas trouvé mieux.

les trottoirs des rues étroites ont été dotés de poteaux qui ( parait -il ) empechent de passer avec la machine a brosser !
le résultat ce sont les trottoirs les plus sales de Paris
on aurait pu y penser avant de les poser

de plus ces poteaux ne servent a rien !


La vérité est que cette municipalité s'en fiche.
Nos élus habitent près du lieu où ils travaillent, n'empruntent pas les transports en commun, se promènent en véhicule de fonction... Ou pire ils aiment cette saleté qui est tellement plus bobo que la propreté petite-bourgeoise...!

Un rat descendant ĺes marches de la Gaité Lyrique pour se diriger vers le Square Emile Chautemps hier vers 22h30 et cela quotidiennement...Quelle hygiène pour enfants y jouant!!!!!

Peut-être la lutte contre les rats/rodents , et contre la saleté de Paris, seront-t-elles des attributions du Conseil de la Nuit ou du Comité des noctambules créés par la mairie de Paris. Les Habitants de Paris sont en droit de se demander où passent les 300 millions d'euros attribués à des associations.

Au lieu d'aller parader dans toutes les "belles villes" du monde
Madame Hidalgo ferait bien de s'occuper de Paris.
On est la risée du monde entier ! Donner des leçons de pollution..il faut parler de toutes les pollutions !!!
On joue au foot au Parc des Princes alors que c'est si dangereux de respirer !
Ridicule !

De ville la plus dense d'Europe en nombre d'habitants au m2, voilà que Paris devient en outre la plus dense en rats ....
Triste record !

juste indignation : les parcs ouverts la nuit augmenteraient cette fâcheuse population de rongeurs très adaptatifs et malins. Est ce que les services d' hygiène et propreté de la Ville de Paris se donnent les moyens de faire de cette belle ville si appréciée des touristes une ville propre ? on peut en douter, même si des photographes apprécient les pigeons qui envahissent grâce à leur infatigable pourvoyeur de nourriture, sans voir à quel point ils dégradent la place et nuisent à la santé surtout celle des enfants promenés en poussette et aux personnes aux bronches fragiles et coûtent cher aux parisiens en nettoyage des fientes qui jonchent le sol chaque jour .que dire des poubelles publiques qui débordent aussi sur v cette place très fréquentés grâce au centre Georges Pompidou et de tous ceux qui jettent leurs détritus sur le sol ?chacun et pas seulement les services publics doitêtre appelé à veiller à respecter la ville

Rentrant d'un spectacle vers 23h il y a une semaine, mon épouse et moi-même avons pu contempler à loisir une dizaine de rats gros et gras vaquant tranquillement à leurs occupations parmi les buis qui bordent les fontaines du sud du parvis de l'Hôtel de Ville. Avec force petits cris, de joie semble-t-il, quand ils trouvaient quelque succulent rogaton. Faut-il s'attendre à ce qu'ils pénètrent dans les locaux pour y délibérer à leur tour ?
Le rat serait-il l'avenir de l'homme ?
Roque

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)