Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« Un nouvel appel d’offres pour l'exploitation de Vélib' en 2017 | Accueil | Enfumage délirant autour des résultats financiers de l'Euro 2016 ! »

09 janvier 2017

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Mon cher Tikeum, relisez bien l'article posté sur ce site. On y parle des pertes de recette de l'activité hôtelière. Votre post est sans rapport. Il est dommage de toute amalgamer.

Mon cher Adrien, allez sur le site de AirBnB et dites-moi combien d'appartements sont proposés pour la seule ville de Paris à la location de courte durée ?

@tikeum Prouvez vos affirmations et ce chiffre abusif, étayez votre argumentation, et puis on en reparlera.

@Adrien, quel rapport avec le fait que AirBnB retire 75000 logements du parc locatif parisien et qu'elle empêche les Parisiens d'habiter leur ville ?

Un article de fond sur le sujet qui explique que Airbnb n'est pas le bouc-émissaire que certains se plaisent à stigmatiser, aussi que la baisse (très relative) des tarifs hoteliers est une bonne nouvelle pour les consommateurs (pour ceux qui choisissent encore l'hotel en tous les cas) :
http://www.challenges.fr/entreprise/tourisme/baisse-des-tarifs-hoteliers-a-paris-la-faute-d-airbnb_447436
On aimerait lire plus souvent des articles nuancés et documentés comme celui-ci !

Un peu comme les taxis, les hôteliers ont intérêt à se remettre vite en question surtout à Paris où on paye plein pot pour des chambres microscopiques (avec le sèche-cheveux greffé dans le mur et la TV lucarne à 3 mètres de hauteur)

AirBnB c'est 100 fois mieux pour se loger quand on voyage.

L'hotellerie n'a pas su se renouveler et désormais d'autres hébergements sont possibles, un autre tourisme et une autre façon de voyager. L'hôtellerie n'a qu'à se remettre en question et proposer des services plus innovants et plus accueillants. Le puissant lobby hôtelier aura beau faire voter autant de contraintes et de restrictions abusives pour les particuliers, c'est un combat perdu d'avance.
Pour ma part, plus jamais l'hotel !

Tout le monde déserte Paris, les touristes mais aussi les habitants, mais ce n'est certainement pas à cause d'AirBnB (nouveau bouc émissaire apparemment).

On pourrait évoquer la saleté, l'insécurité, les embouteillages monstrueux, la politique bobo, les rats, les odeurs nauséabondes des couloirs de métro, les pickpockets et porteurs de pétitions, etc.

Quant aux hôtels, cela fait longtemps que je me détourne de leur offre au profit d'airBnB quand je voyage : les hôtels sont trop cher et les chambres minuscules et standardisées.
Faut dire que les hôteliers sont soumis à une réglementation ubuesque et changeante (réglementation ascenseurs, réglementation ERP parfois hallucinante) 'à la française' qui leur coûte un max.

Merci surtout à la "crasse" de Paris qui est le premier commentaire que me font les " touristes étrangers" encore plus surpris que nous de cette triste "évolution" du paysage Parisien ; ensuite il y a l'insécurité : les pickpockets du métro, madame Kardashian et le terrorisme qui ont occupés les Unes de tous les journaux à l'étranger. Enfin, il y a les Prix (tout est cher à Paris) et la politique de l'Euro fort (change euro/dollar) sans compter l'hôtellerie obsolète et hors de portée financièrement d'un tourisme populaire (ce que compense un peu, pour le moment, les locations à prix plus bas de Airbnb, il faut quand même le reconnaitre). Mais comme les "Rbnb" deviennent de plus en plus souvent ''de l'hôtellerie déguisée en rbnb" (il n y a rien de "saisonnier" chez rbnb !) les prix devraient rapidement s'aligner à la hausse ...
MKG proposent des solutions ???

Merci AirBnB, ce scandale qui ampute en plus 75000 appartements de l'offre locative sur Paris !

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)