Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« Nouvel an chinois : la pendaison de lanternes rue du Temple est-elle toujours pertinente ? | Accueil | L'enfer ce week-end autour de la Halle des Blancs-Manteaux (IVe) ! »

23 janvier 2017

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Les pouvoirs publics et les vertueux Ecologistes restent en effet bien silencieux à ce sujet.
Qu'ils cessent au moins de culpabiliser le citoyen lambda pour sa légitime consommation d'énergie.

Ballade de l'incivilité

Quatrain du climat

Un simple coup de froid, sans qu'il neige ou qu'il gèle
On ouvre en grand le gaz, le plein de CO2
Pour réchauffer les terrasses comme pas deux!
Et l'accord de Paris? Et quid des pauvres hères ?

Tjs le même scandale! Tjs la même aberration! D'un côté, des citoyens à qui l'on demande de "faire des efforts" pour économiser l'électricité (sinon , attention! coupures prévues!) et d'un autre côté un lobby de bistrotiers protégés à qui l'on permet tout le gaspillage possible. Quand donc les élus, élus normalement pour gérer la société dans l'intérêt du peuple, ne seront plus inféodés au lobbies économico-délinquants?

Tout à fait d'accord avec cette analyse que confortent
les commentaires ci-dessus !

"Mon" conseiller EDF m'invite à réduire ma consommation d'énergie (voir document). Pendant ce temps-là les bistrots parisiens chauffent leurs terrasses en toute impunité. Y aurait-il deux catégories de citoyens?

Tout à fait d'accord!
Les élus de l'Ecologie se taisent...

Le chauffage des terrasses ouvertes est un non-sens à tous points de vue, c'est une aberration écologique. D'ailleurs on ne voit ça qu'à Paris. Dans les autres pays les consommateurs restent à l'intérieur en hiver ou bien s'enveloppent dans la couverture proposée. Cet insensé gaspillage d'énergie montre bien à quel point les bars se moquent des consignes de comportement citoyen. C'est pareil pour le tri sélectif : dans mon quartier les bars mettent tous leurs cartons d'emballage et leurs bouteilles vides dans les poubelles vertes, alors que nous nous obligeons à trier chaque objet.

Il est évident désormais que la municipalité en tolérant ces dérives a choisi le camp des pollueurs et discrédite sa prétendue politique écologiste.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)