Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« Érosion de la population parisienne : les vraies raisons. | Accueil | Les chiffres de la délinquance en France et à Paris en 2016 selon le Ministère de l'Intérieur ont de quoi surprendre... »

03 janvier 2017

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

De grande froidure en pointe caniculaire,
Les personnes fragiles ou isolées sont en effet des victimes potentielles toutes désignées
et la solidarité est un bienfait même si le thermomètre a connu pire ...
Il est positif que l'on se préoccupe des plus démunis, cela change positivement par rapport à la mobilisation à grand frais (Pierrots de la nuit) pour calmer les avinés de toutes sortes qui confondent Paris avec les écuries d'Augias.

"Grand froid", "Froid glacial" ? Il faut raison garder.
Les températures à Paris flirtent la nuit avec des chiffres négatifs. Mais on a connu bien pire. Près de nous, les hivers 1956, 1963, 1985 ont vu la température descendre autour de - 20° à Paris. Sans parler d'hivers plus reculés : -25° en 1879, sans doute encore moins (il n'y avait alors pas d'enregistrement de la température) en 1709 et sans doute au cours de bien d'autres hivers. La Seine n'a pas gelé à Paris depuis longtemps : très partiellement en 2003, presque complètement en 1956 et avait été totalement bloquée en 1762. Le dernier hiver "froid" à Paris a été celui de 2010. Depuis cette date (et même depuis 1985) la tendance est à des hivers "doux".

Et ne pas oublier les gens âgés qui ont travaillé toute une vie et souvent se retrouvent dans la solitude dans des logements exigus ou qu'il n'arrivent plus à tenir .......surtout par grand froid!

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)