Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« Quand elle le veut, la Mairie de Paris fait des merveilles ! | Accueil | La qualité de service de la RATP est à reconsidérer... »

20 février 2017

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Dommage que le nom gourbi palace soit déjà pris par un autre restaurant parisien

à M. Peladeau
Bidonville dans le dictionnaire: ensemble hétéroclite d'habitations de fortune avec une population difficile à intégrer dans la vie sociale normale.
C'est bien l'impression que tout le monde a en traversant la place.
Il vous a échappé que l'article ne parle ni de bruit (insupportable la nuit) ni de la dépréciation objective de l'immobilier sur la place (dont le prix au m2 est maintenant inférieur à celui du quartier). Il s'agit ici de défense de l'intérêt public et de respect du patrimoine comme bien collectif.

M. Peladeau
L'auteur de l'article n'a fait que deux fois le tour du monde !

Apparemment certaines personnes ne connaissent la signification de ...bidonville où encore pire n'ont " jamais "voyagé! !!
Nous avons la chance de vivre sur une si jolie place tellement où trop vivante pour certain mais bon on ne peut pas plaire à tout le monde.
Les restaurants y sont devenus convenables et apparemment ont tous de belles terrasses fermées avec des plantes.
Ps ::en quinze ans le prix des appartements ont doublé au minimun...quelle hypocrisie !!!!!!
En bref u bidonville de grand "LUXE".


Le projet de modification de la facade du 6 de la place sainte catherine (resto Aomori) est un véritable scandale qui ouvre la voie à la destruction d'origine des sous-bassements des boutiques et remises !!

Les batiments de France ne peuvent-ils pas mettre un terme à cela ??

Merci de votre réponse !

A propos du projet du restaurant dont vous parlez, qui a pour enseigne "AOMORI", il me semble utile de vous signaler une grosse tromperie dans le dossier. Ce qu’ils intitulent "avant projet" est une façade déjà modifiée/cassée en laissant entendre que c’est déjà l’état "avant intervention" (même s’ils ajoutent des croquis de l’état existant avec les deux premières photos de leur dossier)

Haro sur l'élégance Haussmanienne, depuis 20 ans vive le vandalisme, la laideur, la vulgarité au nom de la sacro-sainte "liberté d'expression".
Woody Allen a écrit sur New York:
"le pourrissement de la culture contemporaine et son absence morale pousse beaucoup de gens sur la pente de la facilité... Ah, quelle difficulté d'être dans un monde désensibilisé par les drogues, les sonos hurlantes, la télé, la violence, les ordures."


En plus de la saleté préoccupante, une dégradation nette du patrimoine parisien.

Je reconnais de moins en moins le Paris que j'aimais.

Nous avons habité sur cette place, charmante au demeurant, pendant quelques années : je vous confirme que les restaurants sont très moyens, trop nombreux et ne méritent aucunement les égards qui leur sont accordés par la Mairie. A quand la ré-installation de la fontaine ?

La tonalité des commentaires nous porte à exprimer ce que nous pensons de la situation. Au début des années 2000, l'ABF qui représentait en effet le ministère de la culture, avait de vrais pouvoirs et elle s'en servait au grand dam des maires qui voyaient souvent leurs projets contrariés. Mais en 2008, sous la présidence de Nicolas Sarkozy, des lois dites de déconcentration de l'économie ont été votées. Leur but était louable : stimuler l'économie en décentralisant les décisions vers les collectivités territoriales. En matière d'urbanisme, les maires se sont vus dotés de pouvoirs partagés avec les ABF, tandis que les moyens affectés à ces ABF étaient considérablement réduits. L'ABF du Marais couvrait deux arrondissements auparavant (les IIIe et IVe), elle avait un adjoint et une secrétaire. Elle s'occupe aujourd'hui de quatre arrondissements et n'a plus d'assistants. On ne peut pas lui en vouloir de passer moins de temps sur chaque dossier ni de ne plus chercher à s'opposer, pour des raisons esthétiques et culturelles, aux dossiers que la mairie soutient au nom de l'économie et de l'emploi, mais souvent, et c'est regrettable, au détriment du patrimoine.

L'endroit de toute façon est devenu un piège à touristes : bruit insupportable (impossible de s'entendre parler), on y est serré comme des sardines, la nourriture est médiocre (surgelés?), le service expéditif .
Si en plus l'endroit devient hideux à cause de ces baraquements, cela se saura rapidement sur les réseaux sociaux (tripadviser, yelp).
Quelle bêtise de tuer la poule aux oeufs d'or !...

L'esthétique de ces terrasses devrait être en harmonie avec celle du quartier. Je ne comprends pas que les services du Ministère de la Culture chargés du Patrimoine ne s'intéressent pas à ce bidonville alors que la moindre réfection de fenêtre dans ce quartier nécessite contrôle et autorisation de l'architecte des bâtiments de France..
Que faut-il faire pour que la Mairie s'intéresse à cette "jungle" de constructions (qui n'ont plus rien d'éphémères) aussi laides qu'illégales?

Question : Mais à quoi pense donc la Maire de Paris ?

Réponse : A l'intérêt financier et sûrement pas à autre chose, surtout pas à conserver l'âme de notre vieux et magnifique quartier détruit par ses autorisations de terrasses horribles et dégradantes.

Bien à vous

Il y a quelques années, une fontaine avait été installée au milieu de la place pour les besoins d'un film.
C'était ravissant.
Pourquoi ne pas installer une vraie fontaine? Les yeux et les oreilles seront ravis!
Daniel Sée

Et dire que certains croient encore que la Mairie de Paris porte un quelconque intérêt à la qualité de l'espace urbain...!

Encore une nouvelle attraction touristique pour une capitale en perte d'attractivité. Visitez le bidonville du Marais! C'est certainement en laissant se degrader de tels ensembles architecturaux que la mairie espère reconquérir ses visiteurs perdus.

La dégradation de cette place est un scandale. Ce remarquable ensemble urbain du XVIIIe siècle est un héritage précieux qu'il est de notre devoir de conserver pour les générations futures. Et à quoi sert le Plan de sauvegarde du Marais, si on peut laisser détruire une partie de ce bien collectif dans le seul but d'augmenter les bénéfices privés des restaurateurs ?

Gâchée depuis des années déjà par ces restaurants tous très mauvais ou médiocres
Idem place du Bourg Tibourg

Vous avez tout à fait raison. J'y passe tous les soirs en rentrant chez moi et je constate ainsi quotidiennement qu'un des coins les plus charmants de Paris se transforme petit à petit, comme vous l'écrivez, en bidonville.
Michel Wurm

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)