Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« Le commerce souffre, rue Rambuteau .... | Accueil | Le "Zénith" condamné pour tapage nocturne sur plainte des riverains du Parc de la Villette : une sanction exemplaire qui fera date ! »

28 mars 2017

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Paris a le devoir d'interdire ses rues aux voitures polluantes au profit de moyens de locomotions électriques ;il en va de l'avenir de la capitale et de ses habitants.Développons le transport en commun non polluant et si possible gratuit.

La fermeture de la voie rive droite aux voitures permet certes de s'y promener à pied mais on peut faire plusieurs remarques.

D'abord, et comme d'habitude, la Mairie supprime une possibilité de circulation sans se soucier de proposer une alternative aux usagers, dont on constate que beaucoup sont pénalisés (temps de trajets augmentés, pollution dans le embouteillages etc...). Une vraie politique alternative de l'usage de la voiture passerait par un augmentation massive de transports en commun et des bus qu'on attend en vain.

Ensuite le nouvel espace offert aux piétons n'est vraiment agréable pour les piétons qu'en face de l'île St Louis, là où la berge est plus large et plantée d'arbres. Ailleurs la voie est étroite, sans ombrages et laide en elle-même.

Enfin l'impact sur la pollution est nul ou même négatif du fait de l'aggravation des embouteillages ailleurs. On constate une fois de plus qu'il est plus facile de prendre des mesures à caractère idéologique et présentant un inconvénient lourd et pour les usagers, donc bien visible ("ça gêne, donc ça va dans le sens de l'écologie, donc c'est bien"), que de s'attaquer vraiment aux problèmes. Un autre exemple, dont on nous amuse, et celui des bus hybrides présentés comme une avancée décisive. Ces bus coûtent environ 450 k€, soit trois fois plus qu'un bus ordinaire, qui lui-même remplace 20 ou 30 voitures. La pollution étant essentiellement le fait des voitures l'usage de bus hybrides ne diminuera évidemment pas la pollution. Il serait plus judicieux d'augmenter (massivement) le nombre des bus utilisant du gaz, moins polluant que le gazole pour réduire celui des voitures.

En effet, j'y etais ce samedi et impressionné par la foule, je pense pour la sécurité de tous qu'une piste cyclable sera nécessaire car c'est un peu l'anarchie, chacun essayant de se faufiler, et puis surtout interdire les chiens dans les aires de jeu et sur les pelouses ou j, ai vu certains se soulager !

Il n'y a aucune baisse de pollution pour la simple raison que l'air n'est pas statique et que la fermeture d'un seul axe ne peut avoir un impact significatif sur les émissions de gaz de toute l'Ile de France.

Pour le plaisir égoïste de quelques-uns , et seulement le week-end , les journées de travail de centaines de milliers de personnes sont devenues quotidiennement un enfer ! Les joies ne peuvent exister que lorsque l'économie va bien ! Or ces decisions ont rendu l'avenir économique de notre Capitale très incertain ! Je suis obligé de constater que notre capitale n'est plus aussi attractive qu'autrefois, elle a laissé la place de leader à Londres, Berlin etc.... Je suis très pessimiste !!

La rue reaumur a tjrs été un cauchemar, ça ne date oas de la fermeture des quais

Alain

Et personne ne mentionne que notre vie de piétons et d'utilisateurs de bus se situe en quai haut où la circulation est épouvantable: bouchons et ralentissements, énervements et pollution. la ville n'a jamais eu pour fonction de privilégier des glandeurs; la ville travaille, on est venus en ville bêtement pour travailler; la ville de loisir ou de Cour était, pour la France d'ancien régime à Versailles.

Ou est la baisse de pollution?
Tout le centre est bloqué, même la rue Réaumur, les quais hauts avec un feu tous les 200 mètres, et cerise sur le gateau, les bus avec une attente de 12 à 18 minutes entre deux et ceux qui arrivent à passer sont bloqués.....
Où est la concertation Ville-RATP.
Pourquoi ces idées lancées sans réflexion et à l'emporte- pièce?

Il faudra bien s'apercevoir que les aménagements faits jusqu'à présent sont très décevants lorsqu'ils ne sont pas grotesques : simples tonneaux aménagés, végétalisation minimaliste et une espèce de structure en bois au niveau de l'Hotel de ville qui est tout simplement hallucinante pour un site protégé comme celui-ci.

Rappelons à Jérôme Pl que le but de la fermeture des berges est avant tout de limiter la pollution sur Paris et singulièrement son hypercentre. Le plaisir de la promenade nous est donné de surcroît. Le tout est de savoir si notre air a des chances d'être meilleur pour autant... Beaucoup en doutent.

Les berges sont envahies de piétons les week-ends, mais désertes en semaine! Je le constate très souvent en y promenant mon chien. Les fermer à la circulation le week-end aurait suffi. En attendant, la semaine, c'est l'enfer sur les quais hauts et sur de nombreux axes de circulation, et c'est l'enfer pour tous ceux qui n'ont d'autre solution que de prendre leur véhicule pour travailler, tout cela pour le bénéfice de quelques rares promeneurs...

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)