Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« Réunion houleuse sur l'aménagement en aire de jeux de la rue des Coutures St Gervais (IIIe)... | Accueil | Échanges difficiles avec la direction de l'architecture et du patrimoine pour l'entretien des monuments historiques de Paris »

06 mars 2017

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

La mairie ne semble pas prête à limiter le stationnement des 2 roues motorisés bien au contraire puisqu'elle annonce dans le dernier bulletin municipal que l'extension des zones 30 aux quartiers Grenier St Lazare, Vertbois, Charlot et Turenne s'accompagnera de la mise aux normes pompiers de certaines voies occasionnant la suppression de 299 places de stationnement payant et la création de 438 emplacements motos d'ici mi 2018.
La mairie a décidé de s'attaquer à la voiture, c'est louable, mais si c'est pour la remplacer par la moto c'est opter en réalité pour toujours plus de nuisances : bruit, pollution et de surcroit risque incendie!


En effet, on comprend mal pourquoi les 2 roues ne peuvent désormais plus se garer face au commissariat du 3ème (trottoir large de 5 ou 6 mètres, peu passant).

Les parkings 2 roues dans les rues étroites c'est pas top.

En dépit des incendies de 2010 et de nos avertissements, la Ville de Paris a poursuivi sa politique de multiplication de parkings de deux roues dans des rues étroites. Or, ces engins sont beaucoup plus faciles à incendier qu'une voiture. Les dégâts sur les immeubles sont considérables. Outre la sécurité des biens, c'est aussi la sécurité des habitants qui est mise en cause. Il y a sept ans, l'incendie de la rue Portefoin a failli avoir des conséquences tragiques. Au début de l'année, l'incendie d'un parking de deux roues a failli embraser un immeuble de la rue de Sévigné dont la façade est toujours ravagée. Faudra-t-il qu'il y ait mort d'hommes pour que les pouvoirs publics se préoccupent du problème ? Ces parkings doivent être immédiatement neutralisés avant que le pire n'arrive. Et éventuellement déplacés vers des murs aveugles (celui des Archives, rue des Quatre-Fils) ou des trottoirs non bâtis (entre les 95-105 rue Vieille-du-Temple, deux parkings de deux roues ont été installés après les incendies de 2010 contre les immeubles, malgré les protestations de leurs habitants, et non du côté du square Léonor-Fini, où un incendie, que l'on sait maintenant inévitable, n'aurait pas les mêmes conséquences. La responsabilité civile, voire pénale, de la Ville de Paris serait clairement engagée en cas de malheur, dans la mesure où les mises en garde écrites n'ont pas manqué.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)