Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« Comble de l'insolite à la galerie Eva Meyer : une carcasse de voiture en exposition ! | Accueil | Un passionnant colloque sur les locations saisonnières à la mairie du IVe »

17 mars 2017

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

...Et probablement aussi, l'histoire de Frankenstein de Mary Shelley.

Quelques précisions sur le golem. Sa légende commence dans le ghetto de Prague, menacé par les pogroms. Selon la légende, Maître Pernath, lecteur assidu des textes sacrés, découvre le "secret de la création". Pour protéger la ville juive, ou disposer d’un serviteur docile, il fabrique, tel un Adam d’argile, une figure de terre glaise. Ce qui est très beau, c'est que pour l’animer, il lui inscrit sur le front le mot EMETH, en hébreu : « Vérité », et, pour l’arrêter, efface la première lettre de la "vérité", Aleph ( ℵ ) qui est la lettre divine, principe d’unité. Privé d'unité, il reste alors sur le front du golem, le mot METH, qui signifie « mort ».
Or, la légende du Golem est l'histoire d'une marionnette gigantesque, qui certes effraie un temps les ennemis des juifs mais, vite, devient folle et meurtrière. Si bien qu’elle finit par détruire non seulement son créateur mais également la ville et les juifs : quiconque est à la portée de cet Adam raté, muet et meurtrier, risque la mort. Sauf, ce qui est encore plus beau (selon les versions), un Maître ou un enfant, seuls capables d'effacer le mot-talisman de son front.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)