Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« Suspense autour du choix du futur exploitant des Vélib' | Accueil | Ce week-end à Madrid : les troisièmes assises internationales du réseau "Vivre la Ville !" »

24 mars 2017

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.


260 millions d'euros par an !

Si certaines aides peuvent faire sens, on s'étonne d'une telle gabegie en période de crise. Les Français comprennent désormais mieux pourquoi ils sont matraqués par les impôts.

Enfin, s'il s'agit de clientélisme, j'imagine que c'est très encadré, et que des voies de recours sont possible.

130.000 sur 300 millions.....

On parle là de macro subvention

Moi qui suis un peu dans le secteur associatif je connais et vous assure que des subventions comme ça vous en avez des centaine et centaines qui change quasi chaque année

Bon courage pour faire le tri

Alain

La mairie n'est pas la seule coupable..
Le comportement des citoyens est à revoir (crottes de chien récurrentes, mégots ) , car sans sanctions exemplaires il n'ya pas de civilités et les pays nordiques l'ont compris!
L'indifférence aussi envers les subventions. Si les citoyens les regardaient d'un peu plus prés ils comprendraient le système pratiqué par tous les maires !

Il est surtout urgent de confier le nettoyage à des sociétés privées avec un cahier des charge strict.

Car tout le monde comprends bien pourquoi le service actuel est inefficace (à juste titre vous visez les syndicats de la fonction territoriale) avec les conséquences que l'on connait. A nouveau le mepris de l'intérêt général.

Cela suffit.

Quoi ? Encore des subventions qui augmentent pour l'AMUON et l'association culture Bar-bars ? Et pendant ce temps, en plus de mégoter sur le budget de la propreté, on laisse au pain sec Bruitparif, respectable association qui sait réaliser des mesurages du bruit propres à permettre une action efficace des services police susceptibles d'intervenir est sévèrement contenu ?

Autrement dit la Ville, au prétexte de réguler les tensions entre riverains et bars :
1) refuse aux associations la possibilité de rapporter la preuve objective de la gravité des nuisances nocturnes tout niant leur évidence et en soutenant effrontément que ces nuisances sont de l'histoire ancienne (http://www.dailymotion.com/video/x5f1hvo_l-invite-d-isabelle-moreau_news);
b) continue de soutenir des associations en plein conflit d'intérêts comme Le Réseau Vivre la ville l'a démontré (http://www.vivre-la-ville.fr/wp-content/uploads/2016/06/V-compl%C3%A8te-conflits-dint%C3%A9r%C3%AAts31-MAI.pdf) au moment même où la cour des comptes dénonçait dans un rapport accablant l'emprise des lobbies de l'alcool sur les politiques publiques (http://www.vivre-paris.fr/2016/06/rapport-accablant-de-la-cour-des-comptes-sur-laction-publique-en-matiere-dalcool/).
Tout ça, c'est pas propre !
Pour quand la grève de la taxe d'habitation ?

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)