Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« État déplorable des façades du 69 - 71 rue Beaubourg (IIIe) | Accueil | La mode des toits-potagers s'étend dans le Marais »

20 mars 2017

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Avant de vouloir faire revenir les touristes, il faudrait déjà faire le ménage en grand et évacuer le désordre, la saleté, l'insécurité , la fuite des parisiens et l'endettement important du budget . Il faut rendre a cette ville sa culture, sa beauté et un certain savoir vivre a la française , ce qui n'est plus le cas actuellement.


Ou peut-être tout simplement que les touristes asiatiques en ont assez de se faire détrousser sur l'A1 en venant de Roissy CDG (combien d'années que le phénomène est connu).

Ou peut-être sont-ils rebutés par la crasse, les rats et pigeons qui envahissent les rues parisiennnes ?

Ou encore sont-ils chagrignés par les pickpockets mineures qui font leurs poches dans les transports en commun (depuis combien d'années cela dure-t-il ?)

On peut financer toutes les campagnes qu'on voudra, Paris devient rebutante malgré sa beauté naturelle.
Il faut nettoyer les rues à grandes eaux et mettre fin aux agissements de ceux qui transforment progressivement Paris en No-go zone.

On voit encore une fois que la mairie de Paris vise la spéculation immobilière et réduit les possibilités de logement à Paris. En toute mauvaise foi : vouloir créer des dizaines d'hotels en avançant par ailleurs que les parisiens pourront profiter des caves et des toits frôle la schizophrénie assumée : http://immobilier.lefigaro.fr/article/paris-cherche-des-investisseurs-pour-batir-de-nouveaux-hotels_cf1fb168-0e41-11e7-ba5a-1c9b7b870ad9/

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)