Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« Création d'une mission pour la promotion de la fête à Paris. L'accentuation du caractère communautariste gay du Marais est envisagée ! | Accueil | Le conseil de quartier Saint-Gervais (IVe) botte en touche sur les sujets qui le concernent vraiment ! »

25 avril 2017

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Aussi cet article qui vient d'être publié dans Libération (pourtant du même bord politique que Mme Hidalgo) et qui résume bien la situation :
http://www.liberation.fr/debats/2017/05/10/il-faut-retirer-paris-de-la-course-folle-aux-jeux-olympiques_1568563

A l'occasion de la visite de la Commission d'évaluation du CIO, le Collectif NON aux JO 2024 à Paris vous appelle à manifester :
le Samedi 13 mai 2017 à 15h - Parvis de l'Hôtel de Ville de Paris.

(M° Hôtel de Ville)
• Une candidature contraire aux engagements électoraux d'Anne Hidalgo
• Une candidature ruineuse : depuis 1988, tous les JO ont été déficitaires (109% de dépassement de budget pour Athènes, 1130% pour Pékin, 127 pour Londres, 247% à Rio)
• Les villes de Boston, Toronto, Hambourg, Rome et Budapest ont successivement renoncé
• 5 milliards d'euros de dépassement de budget prévisible pour les JO à Paris
• Plus d'impôts, de taxes, un endettement sur des dizaines d'années
• Une propagande éhontée des fausses valeurs de l'Olympisme
• Une accélération du projet du Grand Paris
• Un projet anti-écologique !
• Une main mise des sponsors sur la Ville, sur le droit social, sur le droit environnemental !

Tout cela sans que jamais les habitants et habitantes ne soient consultés !
Contacts
Facebook: NON aux JO 2024 à Paris - Appel à référendum
Twitter: @nojoparis2024

Paris n'a pas besoin des JO pour rayonner dans le monde...elle rayonne DÉJÀ dans le monde depuis plusieurs siècles!!
Le nombre d'étrangers que l'on y croise régulièrement nous le confirme chaque jour..! Il ne faut pas la sous-estimer...surtout pas!

Je suis contre les Jeux Olympiques à Paris!
Les élus n'arrêtent pas de dire qu'il n'y a plus d'argent dans les caisses et d'un seul coup, il va y en avoir pour financer les JO sur le dos des riverains???
Il y a des tas de choses prioritaires à financer à Paris pour le bien être de tous!! Ils vont augmenter les impôts locaux...
Il faut réagir!


Question : vont-ils nettoyer exceptionnellement les rues de Paris pendant la période des JO ?

A la limite ça nous permettrait, à nous Parisiens, de voir notre ville à peu près propre pendant 2 semaines.

Après on pourra revenir à la crasse habituelle, aux rats et aux pigeons...

Réponse à Francis66 qui a écrit : "Paris doit exister dans le monde même si le rayonnement de la France diminue. Les JO sont un moyen d'y parvenir, pourquoi s'en passer ?"
Rayonner internationalement et exister pour un pays, suppose de réussir ce que l'on entreprend.
Laissons provisoirement de côté la réussite au sens coubertinin, qui se heurte à un monde sportif circonvenu par l'économique.
Commençons par nous pencher sur la réussite économique : le déficit sera au minimum de 30%, c'est irréfutable et spéculer, comme le défend la Ville, que le public sera plus nombreux que pour les JO précédents ou que l'on arrivera à vendre des tickets plus rentables parce que les épreuves seront Historiques car se déroulant dans des sites Historiques, est malhonnête, car c’est occulter les autres éléments de contexte.
Et ces éléments ne sont pas favorables : attentats, qualité des retransmissions télé, crise économique qui touche les publics que l'on vise etc... l’article de « Vivre le Marais ! » le dit très bien.
Faudrait-il prendre en compte les apports économiques collatéraux ? Savez-vous que les véhicules électriques qui assureront tous les convoyages des sportifs et du public (pas de parkings sur les sites) seront fournis par Toyota, qui s'est engagé à verser 10 millions pendant 10 ans au CIO qui paradoxalement semble exsangue financièrement ? Savez-vous aussi qu'une loi d'exception permettra de faire venir de la main d’œuvre étrangère moins chère ? Les bénéfices des hôtels etc… sans doute, celui des bars et restaurants pourrait être un peu « grisé » fiscalement, et les coûts publics sont immenses.
Dans de telles conditions, le rayonnement de la France se nourrirait donc mieux d'un désistement, comme d'autres l'ont fait.
Ainsi, le système actuellement dévoyé des JO prendrait son dernier souffle, comme le CIO le redoute et l'on repartirait sur de nouvelles bases. Vous ne croyez pas que c'est le moment ?

La mairie de Paris nous abreuve de "démocratie participative" et de "consultations populaires" à tout bout de champ.
Un referendum sur les JO à Paris, auprès de parisiens, JO qui coûteraient très cher - et pas seulement au plan financier - aux habitants et à la Ville, devrait naturellement résulter de ces principes. Que craint donc la mairie en refusant de l'organiser, alors que cela a été démocratiquement fait ailleurs dans le monde ? Le bon sens des Parisiens ? Leur indépendance d'esprit et l'expression de leur libre arbitre face à la pensée unique largement dispensée dans les médias ?

Marc Ambroise-Rendu nous demande de publier la mise au point que voici :
"Je tiens à rectifier l'interprétation que vous donnez de notre rôle et je souhaite que vos lecteurs en soient informés
Avec Muriel Martin-Dupray, vice présidente de FNE-IDF (France-Nature Environnement Ile de France - NDLR), nous avons été désignés par le Conseil d'administration de FNE-IDF en avril 2016 pour suivre le dossier des JO a Paris en 2024 et essayer d'en faire l'étude d'impact.
C'est nous qui nous sommes imposés auprès du Comité de candidature et avons, grâce aux demandes de nos associations de terrain, réussi a obtenir les infos précises et techniques que nous diffusons en interne sur l'organisation de cet événement mondial.
Nous ne sommes désignés ni par le GIP ni par la Ville comme "médiateur". C'est nous qui, devant le secret absolu qui couvre les JO 2024, avons fait notre travail d'enquêteurs associatifs et continuons à le faire. Ce travail ne servirait strictement à rien si, dans le même temps, nous, ne faisions pas remonter vers le GIP et le CIO l'opinion des associations.
Je repète ce que vous savez : nous ne sommes ni de près ni de loin chargés de "vendre" les JO aux Parisiens".

En ce qui concerne les jeux olympiques à Paris, nous y sommes fortement opposés :
1) la ville de Paris est suffisamment attractive et riche en lieux et manifestations de tous ordres
pour conforter son prestige. Les jeux olympiques n'apporteront rien de positif mais par contre
seront à l'origine de nombreuses nuisances ainsi et que de dépenses somptuaires et inutiles.
2) Pourquoi ne pas organiser des jeux olympiques dans des espaces défavorisés qui pourraient en tirer un
développement économique et social évident.

J'ai déjà exprimé et argumenté sur votre site mon désaccord total avec l'organisation de cette manifestation. Je le renouvelle. Non, non, non et non à cette dépense d'argent et d'énergie alors qu'il y a des sujets beaucoup graves qui restent à régler, chômage, logement, éducation, santé.

Paris doit exister dans le monde même si le rayonnement de la France diminue. Les JO sont un moyen d'y parvenir, pourquoi s'en passer ?

Cet article intéressant quant à la spéculation immobilière des grands groupes de luxe (et hoteliers) au coeur de la capitale, avec la complicité active de la Mairie de Paris :
http://www.liberation.fr/debats/2017/04/23/paris-brade-paris-vendu-paris-saccage_1564718?google_editors_picks=true

Chacun sait que les JO sont désormais très loin de l'idéal de Pierre de Coubertin. C'est le règne de l'argent et de la corruption, des lobbies et du dopage. Pourquoi faire des pieds et des mains pour obtenir la "faveur" d'une sélection pour devenir complices des dérives tout en accablant les habitants des avanies que vous listez avec justesse dans votre article.

Paris doit respirer, laissez la respirer avec un peu de tranquillité. Est-ce trop demander ?

Nous ne voulons pas des JO et la défiguration des sites parisiens. Souvenons-nous de la destruction du jardin des Serres d'Auteuil au profit de la FFT avec le soutien actif de la Mairie de Paris sous prétexte d'organisation des JO 2024. Non ! Non à la spéculation immobilière / hôtelière ! Non au Champs de mars défiguré par un tournoi de tennis, non à des JO qui ne sont que le marche-pied d'une Hidalgo qui ne rêve que d'une carrière nationale ! Non à un slogan minable écrit en anglais ! Non, à la transformation de l'Arc de Triomphe en vitrine multimédias des JO !
Les parisiens n'en veulent pas !

Non, pas les JO, en plus ! Pitié pour les habitants ! Paris a trop de problèmes sérieux à régler pour penser à jouer. Il est encore temps de se retirer de ce non sens.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)