Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« L'impasse Guéménée (IVe) menacée de transformation en sortie de parking ? | Accueil | Il y a deux calamités que l'humanité doit parvenir à maitriser : les klaxons et la musique amplifiée ! »

26 juin 2017

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Monsieur pourbaix vous faites du prosélytisme .

Budget annuel bruitparif 5 millions

Budget de l opération américaine 4,6 sur 5 ans

No comment

Au lieu des massives et lentes sanisettes Decaux, pourquoi pas de petites pissotières, plus nombreuses et mieux réparties. Comme à Amsterdam.

Par contre zéro impunité pour ceux qui urinent dans nos rues. Encore faudrait-il que des brigades sillonnnent de temps en temps nos rizs.

Lire à ce sujet l'article New York veut mesurer et contrôler le bruit sur le site du Réseau Vivre Paris!.
Bruitparif mène une opération similaire depuis un an sur un site (quai de la Gare) et quatre autres devraient être équipés cette année. Bruitparif fait un excellent travail avec les moyens qui sont les siens et qui sont malheureusement très limités. Le budget alloué à Bruitparif par la Mairie de Paris est de quelques dizaines de milliers d'euros, donc sans commune mesure avec New York. Chacun peut ainsi juger du manque de volonté de la part de la Mairie de Paris de vouloir mesurer et contrôler les nuisances sonores.

Donc multiplier les sanisettes gratuites !?!? avec le pb du choix des implantations !?!?
Rien n'est simple à Paris !?!?!

Autre vers de Baudelaire parlant de Paris, plus que jamais d'actualité
" le cœur d'une ville hélas change plus vite que le cœur d'une femme !"

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)