Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« Le "Dîner en Blanc" 2017 a investi le parvis de l'Hôtel de Ville | Accueil | Promoteurs des fêtes nocturnes ? ou apprentis sorciers.... ? »

09 juin 2017

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Après les pigeons, les rats, voici maintenant la gale

http://www.leparisien.fr/paris-75018/paris-retour-de-la-gale-parmi-les-refugies-15-06-2017-7055208.php

Incroyable !

Beaucoup d'efforts sont à faire pour "assainir Paris"...
C'est un sujet sérieux.

Il faut surtout se poser des questions sur l'efficacité des raticides utilisés dans la lutte contre les rats. C'est quand meme dingue qu'en 6 mois, il y ait toujours autant de rats dans le square Langlois !!
Un des points positifs est qu'ils font fuir les bandes de jeunes noctambules alcoolisés qui squattaient le square la nuit en hurlant les étés précédents...

10 jours qu'une poubelle bondée traîne à l'entrée de la rue de Montmorency, des bouteilles de bières d'entassent au pied de celle-ci... 10 jours qu'aucun service de la Ville ne vient la débarrasser...

Dans la même rue et rue Saint-Martin, les papiers gras s'entassent dans les caniveaux.

De nouveaux flyers chaque jours viennent souiller nos trottoirs. 10 ans que la Municipalité reste incapable de trouver la moindre solution à ce fléau.

Un jus nauséabond s'écoule du camion à ordures lorsqu'il passe, laissant des marres blanches tous les 5 mètres sur la chaussée...

Le soir, des individus viennent fouiller nos poubelles, déchirent les sacs et prennent ce qui leur convient (ils revendront vos habits sur des marchés clandestins quelque part dans Paris)

Plus loin, un marginal nourrit les pigeons, même si c'est parfaitement illégal. Ces rats-volants vont pulluler, puis souiller nos façades d'immeubles de leurs fientes. Il vous insultera si vous osez lui faire une remarque. Les rats aussi se réjouirons de la présence de ce nourrisseur. EN haut lieu vos élus vous diront qu'ils ne peuvent rien faire car Monsieur est insolvable. Sa camionnette remplie de graines est garée illégalement près de Beaubourg, mais ils ne peuvent rien faire.... (garez-vous 2 secondes rue Bourg-l'Abbé pour déposer un ami et vous aurez un PV)...

Rue Rambuteau, entre Leroy-Merlin et le Musée Pompidou prolifèrent désormais les vendeurs à la sauvette, occupant le domaine public et vendant leurs babioles sans la moindre autorisation. Apparemment la Préfecture ne bouge pas (beaucoup trop occupée à pourchasser le restaurateur qui bosse et dont la terrasse ose dépasser de 3 centimètres...)

Voilà ce qu'est devenu Paris depuis quelques années... Un vrai cloaque

Un exemple, parmi d'autres , de l'impéritie des pouvoirs publics : les dépôts d'ordures maintes fois signalés au service "ad hoc", et dont la provenance est facile à identifier puisque ce sont les commerces alentour (! ) rue Ste Croix, rue des Guillemites et rue des Blancs-Manteaux. près d'un square infesté de rats. Qu'attend-on pour verbaliser ?

Si les rats prolifèrent, c'est qu'ils ont bien compris que, en l'absence de stratégie - un bien gros mot - ils peuvent danser, sans réel problème, tant et plus!

Parmi les mesures anti- rats, l'une d'elles et non des moindres consisterait à empêcher les pique niques nocturnes dans les squares et sur les berges de la Seine...

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)