Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« L'école maternelle du quartier de l'Horloge (IIIe) va fermer. Les habitants ont le coeur lourd ! | Accueil | Soldes d'été 2017 en demi-teinte »

21 août 2017

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Encore une démonstration de l'avancée à pas de géant de la Civilisation du Loisir et ce, en dépit du bien être des habitants et riverains. Quelques activistes se permettent d'imposer à tous les autres leurs caprices, avec l'aide la complicité passive ou revendiquée des pouvoirs publics. C'est ensuite aux riverains et autres personnes raisonnables, de se lancer dans des batailles juridiques puis judiciaires, pour faire faire machine arrière à ces réalisations ubuesques qui n'auraient jamais du voir le jour.
Cet égoïsme infantile est une vraie plaie à Paris.


Ce serait tolérer un grave précédent.

Cela revient à accepter que quelques uns puissent privatiser une partie de l'espace public, au détriment de ceux qui y vivent vraiment.

Demain, votre propre rue pourrait être privatisée au profit de personnes qui n'y résident pas et qui pourraient se livrer à toutes sortes d'activités sources de nuisances (bruit, chaussée condamnée, circulation compromise...). Imaginez des concerts le week-end !?

Ce serait terrible d'accepter cela, car les abus pourraient se multiplier.
Enfin, en termes de démocraties, les conseils de quartiers sont préoccupants. Il semble que quelques personnes, assez activistes, toujours les mêmes, puissent très facilement imposer les idées les plus ubuesques et les plus égoïstes.

Un arrêté de création d'aire piétonne pris sans aucune concertation, puis tenu secret... Vous avez dit "démocratie participative" ?

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)