Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« Rue des Coutures St Gervais (IIIe) : la journée du 15 septembre confirme nos réserves sur sa pertinence et nos craintes pour la sécurité | Accueil | Une nouvelle journée du "grand nettoyage" ! »

20 septembre 2017

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Là encore, notre mairie fait preuve d'une idéologie et d'un sectarisme qui consistent à designer les coupables ( les gens qui veulent dormir autrement qu'avec des boules quiès, les automobilistes, etc.... ) et à se permettre de faire fi de leur vie, de leurs droits comme si c'etait parfaitement legitime, puisqu'ils sont les méchants. Ainsi donc, le "débat de doit pas être vampirisé par le sommeil" : oui qui sont ces empêcheurs de hurler en rond qui voudraient pouvoir dormir avant 4h du matin parcequ'ils bossent ou ont des familles? Des ringards, des reacs, de simples habitants, quoi. Peu importe que les habitants de Lisbonne, Venise, Barcelone, Dubrovnik, Berlin, Palma et tant d'autres, se soulèvent contre cette orientation de la politique de la ville à courte vue, qui consiste à dérouler un tapis rouge au tourisme et à l'industrie de la fête, au détriment de ceux qui habitent la ville ( et qui, au passage, paient leurs impôts, ravalent les façades, entretiennent les bâtiments, font vivre le commerce de proximité, bref qui ont leur utilité aussi quand même) et qui finissent par fuir.

Que les "élus" en question habitent au milieu des quartiers que l'"on" veut festif!
Que les populations soient informées des intentions de la Mairie! Qu'un référendum soit organisé sur les intentions de celle-ci......mais pas un référendum organisé par celle-ci....mais plutôt par un organisme réellement indépendant!!
Le représentant des noctambules zurichois n'est pas crédible! A la bonne vôtre, je vais me saouler....chez moi!

La France et Paris feraient bien de prendre exemple sur Rotterdam plutôt que sur Barcelone/Venise etc.. où la détestation du touriste et des "festivités" est devenue telle que les murs de ces villes fleurissent des slogans " tourists go home". Quant aux nuits de Nantes qui seraient apaisées grâce au dialogue , cela ne correspond pas aux nombreux témoignages des habitants.

Voix au chapitre et non voie au chapitre

J'aime bien l'argument des vieux qui se saoulent chez eux et qui feraient mieux de sortir pour boire de l'eau. Je crains que ça enlève beaucoup de crédibilité à ce genre de raout !

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)