Amelot bisseuil cour int et fronton

liens utiles

Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« Le constat accablant du journal "Les Echos" sur la malpropreté de Paris | Accueil | Qu'est-ce qui se prépare rue Pierre au Lard (IVe) ? »

27 septembre 2017

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

@Adrien : je ne crois pas que les habitants de la Place du Tertre, de la rue de Lappe, de Montorgueil ou des Halles seraient d'accord avec vous lorsque vous parlez d'un Paris sans voitures, calme, aux rues libérées et vivantes... ils vivent dans des odeurs de frites, nuisances sonores, terrasses géantes à traverser pour atteindre leur porte d'entrée, dealers et alcoolos, tout ça conjointement ou séparément suivant les quartiers.... Même si c'est difficile à croire, la voiture est souvent le rempart à beaucoup d'abus.

@ Adrien :
Paris sans voitures, pourquoi pas, oui je suis partant. Mais la rue des Coutures St G. toute seule, surement pas !

En tous les cas, le succès du dimanche sans voiture montre bien à quel point Paris est une ville apaisée et pacifiée sitôt que la voiture disparaît. Il faut l'avouer : Paris respire. Moins de bruit, moins de pollution, des rues libérées et vivantes. On voit bien ici que le Paris de demain sera sans voiture. Pas une ou deux rues mais des quartiers entiers !

Démocratie, démocratie, nos élus n'ont que ce mot à la bouche.

Pourtant, Mme Hidalgo a du donner la consigne qu'il fallait discrètement piétonniser le Marais sans consulter les habitants, premiers concernés.
C'est le but de ce genre de mesures gadget et bobo.

Et Monsieur Aidenbaum exécute les consignes.
C'est ainsi la démocratie

A son âge de toute façon notre Maire n'est plus de la "première fraicheur'' non plus, soit dit en passant. D'ailleurs il le reconnait lui-même

Vivement la retraite pour lui car travailler si dur, encore, à son âge (selon ses propres critères) commence à ressembler à de l'abus de faiblesse...
Ahahah ...il serait temps de laisser la place aux jeunes après 22 ans de mandats ininterrompus... Notre Maire donnerait là un vrai exemple de Démocratie "participative'' .....

Je pense, par ailleurs , que l'association avec laquelle travaille l'Association des parents d'élèves n'a pas envie d'être au centre de toute cette attention d'autant plus que ses actions en faveur du jeu se déroulent habituellement dans des jardins publics ou bien elle n'a, simplement, pas envie d'être prise en otage par la mairie pour lui servir de prétexte à développer sa piétonisation du Marais sans concertation.

La phrase de M. le maire s'assimile à un délit de "sale gueule". En d'autres temps, cela eût pu justifier une action en justice ! Au fait, où sont passés les 75.000 EUR ?

Les skateurs sont un vrai problème à Paris, d'autant plus qu'ils jouissent d'une impunité totale (ainsi que les acrobates à vélo). Je m'en coltine tous les soirs en sortant du boulot (pas le matin en arrivant, les "sportifs" ne sont pas encore réveillés). Ils devraient être obligés d'exercer leur activité sur des espaces dédiés.

Je suis également contre la piétonnisation de la rue des Coutures Saint Gervais.... cela ne rime à rien.
Nous vivons dans un quartier déjà encombré il n'est pas de mise de compliquer ce non sens encore plus.
Valentine

Pourquoi ne pas envoyer les enfants jouer dans les grands jardins des archives nationales ? Ce serait plus agréable pour eux et moins gênant pour les riverains.

Réponse à Julie

Le but à terme et personne ne s en cache à là mairie est bien évidement de piétoniser le centre de la capitale

Après, appeler ça boboisation totoisation pouetpouetisation ou évolution c est à vous de voir

Alain

Au titre de nuisances quotidiennes à Paris (en sus des pigeons, de la saleté, des odeurs d'urine, des flyers, des rats, du tapage nocturne, etc) voici que se propage désormais le tapage des planches de skate-board.

La claquements des planches sur la chaussée sont insupportables.
Ils se multiplient, sans la moindre réglementation apparemment.

http://sosconso.blog.lemonde.fr/2015/02/17/et-maintenant-les-skateparks-en-pied-dimmeuble/

Marre.

Il reste à veiller que les galeries n'occupent pas la rue lors des vernissages par exemple, comme je l'ai déjà vu faire un soir.

Les propos de M. le maire sont inacceptables, mais est-ce bien là le sujet?
Je ne pense pas qu'il faille jouer sur ce terrain.
Le sujet est de savoir s'il est acceptable pour le bien public de prendre toute une rue en otage sans se soucier de la majorité des riverains et commerçants
Une fois encore, les lieux mis à disposition des enfants ne manquent pas, alors une fois encore cessons de créer de telles polémiques.
Cette rue des Coutures Saint Gervais ne cesse d'être modifiée: sens de la circulation qui change au grès des saisons, blocages par les livraisons du Musée Picasso, et maintenant piétonisation et animation. What else?
C'est encore une façon de nous canaliser pour mieux nous diriger en faisant atteinte à notre liberté de déplacement. Est-ce que la politique actuelle de la mairie du 3ème est de transformer le marais en Boboland.
Ce sujet laisse plus à réfléchir sur notre liberté que sur le bien fondé de cette manifestation (Rue'Golotte) qui sous le prétexte de développer un mieux vivre ensemble, se fait manipuler par la mairie.

Et les 75.000 du coup ?
On fait débloquer une subvention puis on annule le projet et on
garde l'argent ?

J’ai 45 ans et je prends quotidiennement et avec plaisir des nouvelles de mon quartier voisin sur ce site (Est-ce vieux 45 ans ?).
Même si de temps en temps, il y a certains jugements un peu réacs, la qualité du contenu, les actions réalisées compensent largement cela.
On peut ne pas être d’accord avec certaines choses et en applaudir d’autre.
Pour ma part, je suis contre cette piétonisation ponctuelle.
Connaissant bien la rue des Coutures Saint Gervais, mes propres enfants y passant régulièrement, son étroitesse ne convient certainement pas à des jeux de ballons ou à des débordements d’enfants.
Le parc mitoyen mériterait plutôt d’être réaménagé en déplaçant les pelouses contre le mur de sortie du musée et en les interdisant aux jeux, puis en recouvrant les anciennes (qui de toutes façon refusent de pousser étant donné la fréquentation) pour éviter la poussière.
Cela dégagerait du terrain pour que les enfants puissent s’ébattre.
Ok, cela casserait l’alignement avec le musée, mais la vocation première du parc n’était certainement pas d’y accueillir des enfants… (Querelle des anciens et des modernes !)
Certaines réalisations de ce type ont déjà su intégrer de l’ancien dans du moderne (ou est-ce l’inverse ?)
La rue des Coutures pourrait également être apaisée en y installant des dos d’ânes.

Alain a raison : le journal a bien écrit COMME MOI mais s'inclure dans la population visée ne retire rien au délit. C'est ce que nous avons souligné en écrivant "même en plaisantant"


"Rue Golotte"...

Rien que le nom donne une bonne idée du niveau de bêtise et de puérilité de ses instigateurs.
Les bobos dans toute leur splendeur.

Rarement vu un tel égoïsme et un tel mépris à l'égard des riverains.

Dommage, je trouvais très bien de piétonniser cette rue et d'autres tout aussi bien. Ras-le-bol des voitures et de la pollution auto !

Phrase complète du parisien

"Vivre le marais ne s intéresse qu aux vieux COMME MOI"


La fin change la compréhension possible de cette phrase , une note d humour de Monsieur le maire ??!!

Alain

Pourquoi vouloir fermer une rue alors qu'il existe un jardin qu'il suffit d'aménager avec des jeux pour enfants juste dans cette rue . Sans doute la mairie estime t elle que cela gâchera la vue du musée Picasso . Les galeristes estiment ils sans doute également que le passage des véhicule troublent la réflexion des clients devant une des oeuvre exposer .

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)