Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« Conférence nationale de la vie nocturne : des riverains un peu plus écoutés.... | Accueil | Airparif lance un incubateur antipollution, AirLab »

21 septembre 2017

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Il faudrait à tout prix qu'il y ait une sensibilisation à la propreté dés l'école primaire, car la situation dégénére à Paris (sauf pour les crottes de chien où il y a eu un vrai progrès dés qu'on a commencé à verbaliser sérieusement).
Evidemment la présence de hordes de migrants et de sdf n'arrange pas les choses, mais les fêtards posent aussi probléme au niveau incivilité...

La Pédagogie de la Propreté plutôt que la pédagogie de la vie nocturne! Cette dernière, la Mairie de Paris, utilisant nos deniers publics pour en faire le forcing, alors que la propreté reste nulle, en dépit d'un soi-disant budget augmenté (les deniers du contribuable, sauf si la Mairie procède par emprunts et donc augmentation de la dette)
Kim a tout à fait raison, tous ses commentaires sont pertinents et a/aurait certainement l'approbation des parisiennes et parisiens!

Je voudrais simplement faire observer que je trouve choquant ce détournement un peu méprisant, sans aucune symbolique, purement électoraliste, du nom du nettoyage de la Pâque juive (nettoyage de Pessah).
Mais cette année le détournement est proprement scandaleux alors que le jour choisi est celui cette année du 30 septembre, qui coïncide avec le Yom Kippour.
Accepterait-on une telle initiative détournant le nom d’une fête chretienne, et programmée le jour de Noël ?
N’était il pas possible au moins de le faire la semaine d’avant, ou la semaine suivante?

Bien vu ,Kim


Ils n'ont honte de rien.

De toutes façons, le problème du défaut de propreté à Paris ne pourra être résolu tant que certaines questions n'auront pas été mises sur la table :

- Pourquoi certains quartiers entiers ne sont pas nettoyés le dimanche matin (alors que les rues sont surtout souillées le samedi soir) ?
- Comment est-il possible que les services de nettoyage soient aussi désorganisés. Il semble qu'il n'y ait pas la moindre coordination ni vision globale.
- Pourquoi un tel absentéisme des agents de nettoyage (estimés dans un audit commandé par la VdP à presque 25% parfois) ?
- Pourquoi les incivilités (urine, nourrisseurs de pigeons, ceux qui éventrent les poubelles) ne sont elles pas "effectivement" sanctionnées ?
- Pourquoi les commanditaires de flyers et autocollants (serruriers-arnaqueurs) ne sont-ils pas poursuivis et sanctionnés à hauteur du préjudice ?
- Pourquoi les services de propreté, qui sont un véritable échec à Paris, ne sont-ils pas judicieusement privatisés : avec un cahier des charges strict et clair et et des objectifs de résultat. A minima on évitera l'absentéisme actuel
- Pourquoi certains quartiers (plus touristiques) ont le droit d'être propres quand d'autres restent sales ?
- Pourquoi les taxes de nettoyage ne cessent-elles d'augmenter alors que Paris n'a jamais été aussi sale ?

...

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)