Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« Nouvelle édition du "Forum Fnac Livres" à l'Espace des Blancs Manteaux | Accueil | Rue des Coutures St Gervais (IIIe) : la journée du 15 septembre confirme nos réserves sur sa pertinence et nos craintes pour la sécurité »

15 septembre 2017

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Il est certain que nous sommes tous responsables de ne pas jeter nos déchets par terre, de ne pas uriner dans la rue et de ramasser nos crottes de chien. Il y a effectivement tellement de gens qui piquent-niquent dehors et qui partent sans même avoir l'idée de ramasser leurs déchets pour les jeter. Néanmoins, je ne crois pas que ce soit vraiment nouveau ou que les crottes de chien n'aient jamais attiré les rats et cette prolifération de nuisibles est concomitante à un laisser aller certain des services de propreté de Paris.
Par ailleurs, qui n'a jamais vu des corneilles ou des rats déchirer les sacs en plastique qui nous servent de poubelles publiques à Paris (tellement laids, pas une seule grande ville dans le monde n'est dotée de poubelles si laides et si peu hygiéniques, même au nom de la sécurité) et se faire un petit festin par terre. Car ces sacs ne sont pas changés assez souvent et quand ils le sont, le sac plein est fréquemment laissé par terre à coté de la poubelle en attendant un éventuel ramassage. Là encore, c'est laid et c'est sale. Les rues ne sont quasiment plus balayées : faites un test : prenez un "papier témoin" dans la rue et comptez le nombre de jours avant son ramassage. C'est instructif.


Il n'y a qu'à se balader le dimanche dans les rues du 3ème arrondissement pour comprendre facilement pourquoi les rats prolifèrent.

Cette saleté fait le bonheur des pigeons et des rats.

Mention spéciale également pour les individus qui éventrent nos sacs poubelles quotidiennement puis laissent trainer sur la chaussée ce qui n'est pas assez intéressant pour eux.

Paris a non seulement un problème avec les rats mais aussi les pigeons, j'allais ajouter les déjections canines, mais c'est le seul point où je trouve qu' il y ait une amélioration depuis quelques années...

Si on veut lutter contre la prolifération des rats, il faut déjà commencer par leur couper les vivres ,or vu le peu de poubelles de rue, leur ramassage aléatoire , les déchets laissés par les parisiens et autres visiteurs a la propreté douteuse , le nourrissage de nuit (on peux voir vers 3h30-4h du coté du quartier faubourg st Denis une brave femme distribue du blé pour les pigeons , ce sont plutôt les rats qui en profitent.). Comment la mairie de Paris veux lutter correctement contre ce nuisible si au départ elle ne lutte pas contre la prolifération des "buffets" gratuits. Pour ce qui est des pigeons, si la mairie commençait par démonter tout les pigeonniers qui ce trouve dans paris cela limiterait certainement un peu plus la prolifération de ce volatile .

Les particuliers ont aussi un rôle important à jouer dans cette lutte pour la propreté et contre les rats : l'entretien et nettoyage très souvent négligés des immeubles et des caves, les espaces insalubres pour les ordures ménagères dans les immeubles privés, les déchets abandonnés dans la rue par les visiteurs et clients, les déjections des chiens qui ne sont pas ramassées par leurs maîtres, et tous ceux qui crachent et urinent dans l'espace public ...
Et puis aussi, le nettoyages des trottoirs par les commerçants et les concierges, devant chez eux, cela pourraient aussi aider un peu la collectivité , surtout dans le Marais .... La réputation de manque d'hygiène des Francais est encore mondialement connue, c'est une source infinie de plaisanteries!.....Cela ne risque pas de s'arranger avec les Jeux Olympiques si chacun n'y met pas du sien et refuse de reconnaître ses responsabilités... Balayons devant notre porte....
(le "génocide" des rats! Celle-là, c'est la meilleure ...savent-ils ces braves gens que la peste bubonnique est loin d'être éradiquée sur notre planète).

Les fenêtres étant parties privatives, c'est aux propriétaires de régler cette note et non à la Mairie de Paris.

"présentation dithyrambique": l'expression n'est pas trop forte! Que les 25000 adopte Chez Eux les rats en question, sinon ce sont ces derniers qui vont gagner les JO! Attention à une publicité négative des médias étrangers qui seront présents, et l'effet sera inverse à celui recherché!


Les pigeons sont particulièrement problématiques (surpopulation, parasites, fientes, roucoulements incessants).

Inaction totale de la Mairie également par rapport à ces nuisibles.

C'est aux parisiens de dépenser leur argent pour mettre des rangées de pics le long de leurs fenêtres. Lamentable.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)