Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« La petite histoire de la porte, de la rue et de la fontaine du Chaume | Accueil | Deux permis de construire qui étaient attendus »

11 octobre 2017

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Cette privatisation, comme d'autres, par exemple celle récurrente des jardins du musée Rodin par ailleurs payant, me semble assez déplacée. Si nous, parisiens nous sentons expulsés de notre patrimoine, je vous laisse imaginer l'effet sur les touristes.
D'autant que les installations en question sont lourdes, envahissantes et abiment ce lieu hors du temps et qui doit le rester.
De plus, elles ne mettent pas en valeur cette jolie marque: il ne suffit pas d'un lieu prestigieux pour faire une mise en scène élégante, contrairement à un film publicitaire.

C'est toute la question de la privatisation qui ne touche, évidemment,que les lieux prestigieux. Et c'est devenu un mode de gestion des collectivités publiques chroniquement impécunieuses, avec l'idée que le Service Public doit être géré comme le secteur marchand et faire des recettes. A t-on, entre autres, pensé aux touristes dont le plaisir est gâché par les boutiquiers? A cet égard, la "sur-privatisation" de la place de l'Hôtel de Ville est une honte. Je suggère de mettre des panneaux publicitaires sur la flotte de véhicules à la disposition des élus de la ville.

Vous avez raison de ne pas verser dans la critique systématique de tout. Bien sûr on aurait pu se passer de cette intrusion d'une marque dans l'un des haut-lieux du Marais mais le but est louable quand on sait que l'Etat a de moins en moins d'argent pour financer la culture et le patrimoine. Ce que vous avez relaté n'est pas scandaleux même si c'est légèrement inapproprié.

A mon humble avis ces installations sont très moches et du même niveau que les bricolages qui envahissent régulièrement le parvis de l'hôtel de ville.

Personnellement, je trouve ça honteux et je suis choqué que le patrimoine, même le plus prestigieux, soit ainsi régulièrement privatisé.
Par ailleurs, mais ce n'est pas le sujet de l'article, je trouve scandaleux qu'il y ait encore des places de stationnement (certes réservées à quelques privilégies du Centre National des Monuments Historiques) dans la cour de l'Hotel de Sully. Ces voitures n'ont rien à faire ici !

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)