Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« Nos députés du Marais vont-ils durcir encore la réglementation des locations saisonnières ? | Accueil | Concert du 16 novembre : une spectatrice nous envoie des vidéos du récital de Pauline Feracci »

24 novembre 2017

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Dans le domaine patrimonial, je me permets d'indiquer cet excellent article de la Tribune de l'art au sujet du musée Carnavalet :
http://www.latribunedelart.com/carnavalet-desastre-museal-annonce

Totalement d'accord avec le contributeur précédent.
Mais cette mise en cause des ABF inspirait des craintes quand on sait le parcours de Benjamin Griveaux, ancien directeur de com d'Unibail, société à l'origine de la plupart de nos grandes surfaces, dont le rêve des dirigeants a toujours été d'éliminer les ABF en le proclamant haut et fort.
Il ne s'agit pas de mettre en cause la compétence de nos dirigeants politiques actuels mais de ne pas être dupes.

Merci effectivement aux ABF! Il faut que ceux-ci puissent exercer pleinement leurs compétences avec des moyens financiers suffisamment conséquents!

L'ABF est gardien du Temple, autant que partenaire de la création contemporaine de talent.
Depuis une vingtaine d'années, il exerce sa mission avec peu de moyens financiers, peu de personnel.
Pourtant, en ville comme à a campagne, son rôle est fondamental dans la relation triangulaire entre Autorité administrative, Maître d'œuvre et Maître d'ouvrage.
À l'ABF le Maître d'ouvrage reconnaît la compétence du conseil, à l'ABF le Maître d'ouvrage craint de s'opposer, de l'ABF il accepte la validation de ce que lui proposait son Maître d'œuvre.
Sans les ABF, depuis longtemps l'architecture française au style si caractéristique serait devenue internationale.
Merci aux ABF.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)