Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« Caserne des Minimes (IIIe) : démarrage imminent des travaux de transformation en logements sociaux | Accueil | Conférence au musée de la chasse et de la Nature : "Avec qui allons-nous vivre à l’anthropocène ? " »

28 novembre 2017

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Il est plus que temps que Monsieur Ariel Weil et Monsieur Pacôme s'emparent de ce problème d'aliénation caractérisé de l'espace public. C'est illegal et c'est un trouble de l'ordre public.

Le silence de la Mairie de Paris est regrettable. Mais que font ses services ?

La situation de cette place est un pur scandale. Aujourd'hui même un nouveau restaurant, encouragé par l'impunité des autres, installe une terrasse fermée. Le silence des autorités, et de ceux que nous avons élus pour défendre le bien commun, est assourdissant.

La vigilance demeure indispensable. Dans la lutte pour la défense du patrimoine aucune victoire n'est jamais acquise définitivement et les tentations du fait accompli restent fortes.

Pourquoi la mairie ne prend-elle aucune décision, dans le sens de la loi? La sanction étant mal vue par quelques minoritaires? Certains commerçants sont-ils autorisés à faire tout et son contraire?

C'est inadmissible ! La symétrie de la rue est rompue et aucune volonté politique ne s'oppose à cette incivilité : c'est trop facile !

Bonjour
Pendant que vous écriviez cet article, on espère salvateur... à condition que Monsieur Ariel Weil et Monsieur Pacôme s'emparent de ce problème d'aliénation caractérisé de l'espace public... un 3ème restaurant est en train d'imiter les deux premiers... car le laxisme règne sur la Place du Marché Sainte Catherine

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)