Amelot bisseuil cour int et fronton

liens utiles

Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« Le BMO nous informe sur la prolifération des hébergements hôteliers... et sur l'évolution les droits de voirie des terrasses | Accueil | Le COX Bar (IVe) nous offre son maquillage 2018... »

14 janvier 2018

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

les travaux "magnifiques et stupéfiants" entrepris, actuellement, ne sont rien à côté de ceux réalisés pendant 10 ans par le baron Haussmann et qui ont donné la physionomie actuelle de Paris.

JP 75003

Magnifique !! Stupéfiant !!
Paris devient vraiment infernale pour ses habitants : les "scélérats" qui, parmi eux, ont l'outrecuidance d'avoir besoin de leur véhicule pour se déplacer se voient on ensevelis sous les amendes, l'opprobre et les empêchements à la circulation. Mais ceux à qui l'on avait promis le paradis cycliste en sont aussi pour leurs frais puisque malgré des pistes cyclables surdimensionnées à grand frais, le "service public" (mais bien payant tout de même...) de Velib est inopérant, peu importe que les usagers aient payé leur abonnement et organisé leurs déplacements en fonction de cette offre. Pas commode !
Les améliorations des transports en communs, on les attend toujours...
Il nous reste nos pieds, me direz vous, pour ceux d'entre nous qui sont valides au moins. Mais là aussi, le simple piéton voit son quotidien se transformer en parcours de survie : entre les travaux organisés contre la circulation automobile qui débordent sur les trottoirs ou rendent les chaussées intraversables (comme sur la rue de Rivoli par exemple ou les accumulations de barrières de chantier pour les suppressions arbitraires de places de stationnement ), les rues éventrées pour changements de bornes Velib', les trottoirs devenus des autoroutes pour 2 roues, l'asphalte qui est un vrai patchwork, les boulevards réorganisés que l'on traverse avec difficultés tant les sens de circulations ont été complexifiés, les trajets à pieds sont devenus bien acrobatiques.
Au fond, Paris devient une ville où chacun reste chez soi alors qu'elle est tellement belle ! Rendez nous un paris civilisé et libre !

@Sophie, je suis abonné velib’ et mon abonnement a transité chez le nouveau prestataire sans surcoût.
Par contre vendredi dernier 80 vélos disponibles sur tout Paris ! Et 250 dimanche.
Pourquoi la mairie hésite t elle a appliquer les pénalités s’il y en a ?
Nous avons le droit de savoir.


Qui paye le remplacement des bornes ?

Aussi cet article au sujet des faiblesses du "plan vélo" :
http://www.20minutes.fr/societe/2198803-20180109-paris-association-cyclistes-dresse-bilan-mitige-promesses-velo-anne-hidalgo


Il paraît simplement ubuesque de contaster qu'à chaque changement de prestataire il faut démonter la voirie dans tout Paris pour remplacer les bornes par d'autres !

Sait-on qui finance ces travaux de voirie ?

Les anciennes cartes Velib sont désactivées .Pour en obtenir une nouvelle et pouvoir emprunter des vélos (qui n'existent pas encore) il faut payer un abonnement d'un an (même si votre ancien abonnement Velib perdure) et une caution de 300 euros (même si vous prenez un abonnement non électrique).Caution bloquée 15 jours.
En attendant comme vous n'avez plus de moyen de transport il faut racheter une Navigo(qui a considérablement augmentée pour les Parisiens de l'ancien Paris).

Bravo Olivier! Un vrai désastre; de plus il est difficile de gérer la circulation des vélos, voire des 2-roues en général: attention aux piétons, il y a danger potentiel sur les trottoirs!


En revanche, une certitude : on sait qui va payer à la fin.

Merci encore pour cette gestion grandiose.

A Francfort sur le Main, il y aurait six différentes compagnies de vélos flottants qui envahissent le centre-ville. A Paris, il semble que le vandalisme habituel va résoudre le problème en les envoyant au fond de la Seine...

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)