Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« "Vivre Paris !" rencontre Frédéric Hocquard, Maire-adjoint de Paris en charge de la nuit, et lui propose un dialogue constructif... | Accueil | Des repas chauds pour l'hiver à la mairie du IVe... »

02 février 2018

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Nous comptons sur les magistrats pour que le droit triomphe et que les Dommages-Intérêts soient à hauteur des préjudices subis car la sanction de 1ère instance n'a pas suffi, même à faire baisser les nuisances. Nous serons attentifs au jugement de la Cour d'Appel de Paris.

Toute notre solidarité aux riverains.
Quand à l'éclatement du Bureau d'action contre les nuisances de la Préfecture de police, c'est un grand pas en arrière : c'était le seul service efficace qui expertisait objectivement les nuisances et obligeait les restaurateurs à les faire cesser. Transféré à la mairie et éclaté entre plusieurs services qui se renvoient la balle, il a été proprement anéanti. Bravo, la mairie, belle opération anti-habitants et pro-bars !

En appel, on verra si la loi est respecté et respectable! Un peu d'AUTORITE dans un monde de brutes sans foi, ni loi!

Je confirme, dans le IVe Jacques Rigon s'est distingué par son sens scrupuleux de la loi, son écoute et son efficacité
Martine S

Mes félicitations pour cette victoire devant le Tribunal de Police. Tenez nous au courant de la décision rendue en Appel.

JP 75003

Ayons confiance en la Justice. Wait and see ...
Soutien aux victimes du Zénith.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)