Amelot bisseuil cour int et fronton

liens utiles

Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« Ateliers Beaux-Arts Sévigné : l'affaire est mal engagée... | Accueil | Echanges vifs et dialogue de sourds entre la mairie du IVe et des riverains de François Miron et des Barres »

15 avril 2018

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Comme le précise 3 fois francine AGBERT, cette personne est handicapée, stationne sur une voie réservée aux handicapés et si son véhicule lui sert de domicile il y a de nombreuses personnes dans cette situation.

A part un lâché de pigeon et des odeurs corporelles, il ne semble pas troubler "l'ordre public", à la différence des SDF rue de barres/ rue François Miron.

Bien sûr, la police peut toujours vérifier si cette personne a un permis de conduire et si le véhicule est assuré ou si le contrôle technique du véhicule est à jour. Et si tout est en ordre que peut on lui reprocher et que peut faire la police ?


Cette camionnette est bourrée de cartons , eux mêmes, remplis de dizaines de pigeons que le propriétaire lâche 2 ou 3 fois par jour C'est une vraie nuisance, encore plus dans les petites rues étroites où quand la camionnette est garée, elle est collée aux magasins.L'été dernier, l'odeur était épouvantable.Le commissaire de police du 4° arrondissement connait bien le problème, les services sanitaires de la Mairie aussi mais selon leurs dires , les associations qui soutiennent ce monsieur sont + fortes. Et vous pouvez demander au coiffeur de la rue des B M, le monsieur bien que âgé et handicapé n'est vraiment pas " commode"

Effectivement, comme l'indiquent les commentaires, cette camionnette traîne dans le coin depuis des années. Elle était encore récemment garée rue des Blancs-Manteaux près de la rue du Temple. Questions: cette personne a t-elle un permis de conduire, le véhicule est-il assuré, le contrôle technique est-il à jour?

Ce n'est pas le domicile du vieux Monsieur handicapé ; cette camionnette abrite des dizaines de pigeons entassés dans des cartons ( avec des trous pour respirer ) . les 2 caddies à l'extérieur, contiennent des graines pour les nourrir. J'ai eu personnellement le Commissaire de Police , très au courant du problème, depuis des années, et qui n'a pas de solution et la Mairie, non plus. J'habite rue des Blancs Manteaux rue étroite et avec la chaleur cet été, c'était insupportable et même insalubre Demandez aux riverains et aussi dans les petites rues avoisinantes parce que le Monsieur se garait tous les 8 jours d'une rue à l'autre...Je ne sais s'il a obtenu une autorisation mais depuis cet hiver , il ne bouge plus de la place pour handicapé ( il a une carte ) rue des Archives. La rue est beaucoup plus large et dans la mesure où RIEN ne peut être fait, c'est ( un peu ) moins grave que dans les rues étroites. C'est seulement plus visible car quand il se garait dans les petites rues , personne ( à part les riverains ) ne disait rien.

Bonjour,
Je vous avais signalé cette camionnette l'été dernier et vous n'aviez pas répondu. Le propriétaire est bien connu des services de police et de Mairie, qui assurent ne pouvoir " rien faire ", le propriétaire étant protégé par des Associations.A l'intérieur il y avait des dizaines de pigeons que le propriétaire lâchait 2 ou 3 fois par jour et à ce moment là les oiseaux se posaient sur les balcons ( et bien sur cela salissait tout. Sans parler, avec la chaleur des odeurs infectes... Avant ( cela dure depuis des Années ) le propriétaire se déplaçait tous les 8 jours entre les rues des Blancs Manteaux, du Plâtre er autres petites rues étroites ) et c'était horrible pour les riverains.Il y a eu des pétitions des riverains, sans succès... Il semble que le camion reste à présent rue des Archives, sur une place handicapés ( la propriétaire possède une carte ) et c'est moindre mal car la rue des Archives est plus large...Dans la mesure où on ne peut " rien faire" , nous espérons vraiment que le camion ne reviendra pas dans les rues étroites.....

La camionnette erre et stationne dans les rues avoisinantes.Elle abrite le vieux monsieur qui nourrit les pigeons,le tout protégé par une ou des associations ( au dire de commerçants victimes de ce voisinage)

Quelle tristesse de voir cette complaisance envers le Marais dépotoir

Vu du bureau des enlèvements, c'est entre la loi du moindre effort ou le souci pour la personne qui devrait s'en saisir de façon opérationnelle de laisser la patate chaude au suivant.

Combien de jours vont être nécessaires pour aboutir ...

Sauf erreur, elle est restée longtemps au bout de la rue Simon-Lefranc.
Monica b

Cette camionnette est le domicile d'une personne âgée, handicapée et sans ressource. Il faudrait peut-être prendre en charge cette personne.
Pourquoi serait-enlevée, alors qu'elle ne gêne pas et que SUR le trottoir d'en face, à longueur de journée stationnent des camionnettes auxquelles la police ne dit rien?

Souvent un laxisme total quand il n’y a aucune chance de récolter du fric mais dans d’autres cas un acharnement excessif quand il y a de l’argent à toucher avec certitude ! Les services municipaux s’y connaissent en matière de rendement ! Cette épave aurait dû être enlevée depuis de nombreux jours mais c’est un tros gros travail ! Quand même les agents municipaux sont au rendement .... quel monde !

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)