Amelot bisseuil cour int et fronton

liens utiles

Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« Mystère dans le IIIe : qui a procédé au nettoyage des descentes d'eau ? | Accueil | Protection du patrimoine : "Sites & Monuments" élève la voix contre la Ministre de la Culture Françoise Nyssen »

20 août 2018

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Le vertige pascalien devant l'immensité de l'Univers nous a tous atteint un jour et nous pousse au questionnement et à l'émerveillement. Les questions sont innombrables et les réponses souvent provisoires.Par exemple : le Big Bang a-t-il été précédé d'un Big Crunch ? L'expansion actuelle conduit-elle à un nouveau Big Crunch ou à un univers infiniment dilaté ?
Il me semble que la notion de créateur n'implique pas nécessairement celle de "dessein intelligent" qui donnerait à l'Homme une mission mystérieuse et qui me paraît bien illusoire au vu de la dimension de l'Univers.
Une autre question est celle de la création de la Vie à partir de la matière inerte. Qu'est-ce qui différencie un corps d'un être qui vient de mourir de ce même corps une fraction de seconde avant sa mort?
Je vous soumets également une hypothèse toute personnelle non pas sur l'émergence de la vie mais sur son développement : la vie me semble soumise à deux "impératifs catégoriques" au sens kantien du terme :
- Je dois vivre (donc faire en sorte à chaque instant de rester en vie)
- Je dois me survivre (donc procréer).
Les différentes formes de vie, leur diversité, peuvent n'être que des réponses différentes à ces deux impératifs, dans un environnement donné.

Quelle tristesse qu'à Paris les étoiles ne soient plus visibles.....

En fin de compte les choses sont simples pour le croyant. L univers à bel et bien été créé par Dieu et l homme sa créature seul être intelligent de l univers visible a le potentiel pour en prendre conscience. Ceci est compatible avec la Théorie du big bang.Pour le reste l intelligence humaine a ses limites que seul Dieu lui même peut lui reveler. Pour nous chrétiens Dieu est amour et attend un écho humain à son appel.Saurons nous y répondre ?

Moins poétiquement, les physiciens enquêtent pour apporter un début de réponse à la question de Leibniz : pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien ? (que tout un chacun s'est posé sans être Leibniz).

Depuis les années 1960, les physiciens ont plusieurs pistes pour expliquer la violation de la symétrie charge-parité qui a eu lieu peu après le big bang, et dont le résultat est que la matière a prévalu sur l'antimatière.

Mon cher Claude,
Je n'ai pas écrit que la physique relativiste ne s'applique plus à l'univers. Je reconnais trop le génie d'Einstein... J'ai écrit, et je ne crois pas que vous me contestiez ce propos, que la physique DES PARTICULES est quantique.
Merci en tout cas pour votre commentaire qui élève considérablement le débat.

Le principe créateur (aussi appelé dessein intelligent) peut être une facilité trompeuse. Il n'est pas fécond car il dispense de chercher une explication qui peut ne pas être évidente. Ce n'est pas parce qu'on ne "voit pas de raison pour" qu'il faut se laisser aller à penser qu'il n'y en a pas et s'en remettre à un dessein intelligent, comme l'ont souvent fait les créationnistes. Ainsi en paléontologie l'absence de fossiles de cétacés était invoqué pour justifier leur "création", jusqu'à ce qu'on trouve, plus récemment, que ces fossiles existaient mais qu'ils étaient rares parce que l'évolution avait été très rapide (à peine quelques millions d'années il y a environ 40 millions d'années). De même après qu'il ait été dit que les ailes des insectes étaient trop parfaites pour que l'évolution les ait produites ex-nihilo, on pense maintenant qu'elles sont peut-être d'ex-branchies modifiées.

En astronomie, d'abord au sujet de la quasi égalité des dimensions apparentes de la Lune et du Soleil. Il n'en a pas toujours été ainsi. La seule hypothèse expliquant le mieux à l'heure actuelle les faits d'observations est celle dite de l'impact géant entre la jeune proto-Terre et d'une (ou deux) planète(s) co-orbitante(s) de la taille de Mars. La Lune s'est ensuite formée des débris de l'impact à une distance de quelques dizaines de milliers de km (contre 380 000 km actuellement). Elle apparaissait alors très grosse dans le ciel et s'est progressivement éloignée par effet de marée (3.8 cm/an actuellement). Dans un futur lointain elle sera trop loin pour qu'il y ait encore des éclipses complètes de soleil. Ensuite pour reprendre l'exemple de la loi de Bode (qui n'est d'ailleurs pas si régulière que ça et dont il n'y a pas d'indications qu'elle ait une portée générale en s'appliquant à des exo-planètes), une piste récente a émergé : celle des résonances entre planètes (les résonances ou quasi-résonances 2/5 sont communes dans le système solaire : un astre fait 2 révolutions pendant que l'autre en fait 5, comme Jupiter et Saturne).

Plus généralement, il est trompeur de dire que le physique régissant l'univers n'est pas "celle d'Einstein ou de Newton", mais la physique quantique. Il faudrait plutôt dire que la physique relativiste (qui n'a jamais été prise en défaut) et la physique quantique sont les deux piliers de la cosmologie, mais que ce qui manque est leur synthèse.

Enfin les ouvrages de vulgarisation d'Hubert Reeves, faciles à lire et passionnants, envisagent de façon intéressante (et prudente) les coïncidences troublantes qui apparaissent en cosmologie en s'efforçant d'éviter un point de vue anthropocentrique ou affecté d'a-priori religieux.
Bien cordialement

CM

Revenant de Compostelle après un parcours de 1500 km en 4 ans a pied au départ du Puy en Velay je trouve ces réflexions de Gérard éminemment intéressantes et intelligentes.
Nous avons chanté " tous les matins nous prenons le chemin tous les matins nous allons plus loin jour après jour la route nous appelle c est la voix de Compostelle chemin de terre chemin de foi voie millénaire de l Europe la voie lactée de Charlemagne c est le chemin de tous les jacquets et tout là bas au bout du continent messire Jacques nous attend depuis toujours son sourir fixe le soleil qui meure a Finistère ultreia ultreia !
Amitiés du bus qui nous ramène à Paris

Mon cher Vartan
Je n'ai rien d'un érudit. Les connaissances auxquelles je me réfère se trouvent dans toutes les bibliothèques et sur Internet. J'accepte en revanche que tu t'étonnes de ma curiosité. Elle est vive en effet pour tout ce qui touche aux domaines dont je parle. J'ajoute qu'il y a une volonté dans mon analyse de relier les phénomènes entre eux et de trouver un sens à leur globalité en évitant soigneusement de verser dans les religions ou la métaphysique. La tâche est si lourde que je doute d'y être parvenu. Au moins ai-je essayé ....

Bravo Gerard
Ton érudition et ta curiosité me...fascinent.
Vartan

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)