Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« Vingtième édition de la fête du pain sur le parvis de Notre Dame ! | Accueil | Le COX-BAR : quand ce ne sont pas les consommateurs qui s'attroupent, ce sont les barils de bière qui s'entassent ! »

09 mai 2015

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Désolante langue de bois ministérielle.
La question de Mme Duflot était riche d'espoirs, bien argumentée et présentée. Mais ses remerciements face à une réponse insipide du ministre de l'Intérieur, elle, ne peut satisfaire tant il faut cesser les fausses bonnes manières des turpitudes politiciennes.
Mme Duflot aurait pu très brièvement revenir sur la demande du contrôle des implantations des licences IV, question passée à la trappe de la réponse ministérielle (pour ne pas fâcher M. Macron qui a peut-être encore l'intention de faire passer en catimini la disposition initiale de son projet de loi visant à supprimer tout simplement l'exigence des licences IV pour vendre de l'alcool ?).
Mme Duflot aurait dû aussi opposer de sérieuses réserves à nombre d'affirmations du ministre, même si elle n'avait pas le temps de détailler comme nous :
- Les établissements sanctionnés ne récidivent pas : haha ! Ils sont si peu sanctionnés que la menace ne pèse pas lourd...
- Les référents pour des médiations de quartier : hihi, de vrais fantômes...
- Le conseil de la nuit de Mme Hidalgo : houhhhhh l'imposture, à voir la tournure que cela prend.
Espérons que Mme Duflot aura de la pugnacité ici comme elle a pu en avoir ailleurs. Et qu'elle ne sera pas seule, chez les Verts ou chez d'autres.

premières minutes d'écoutes, premières alertes.. madame la garde des sceaux rappelle les necessités -outre celles de rendre Paris une ville attrayante et attractive- liées à la PROTECTION, le SECURITE, la SANTE et la TRANQUILLITE des parisiens...

Nécessité ?? je me trompe ou il s'agit en fait des premières missions régaliennes des institutions publiques que de garantir celà ??

Est-ce donc secondaire ? une contrainte dans le projet de faire de Paris une ville attrayante..
Quant à la préfecture de Police, nous sommes de nombreux riverains à n'avoir jamais eu de réponses aux exactions rapportées, aux nuisances et diverses insalubrités constatées et siganlées.

le vocabulaire ne trompe pas.. Quant aux troubles de l'ordre public, ils sont omniprésents !!
Des étrangers de passage disaient: " En France, vous avez perdu le contrôle"..
je leur laisse le dernier mot.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)