Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« Jardin Thorigny (IIIe) : ses arbres ne se laissent pas abattre ! | Accueil | Son atelier fabrique des montres françaises de luxe depuis 63 ans : Bertrand Duc-Oger, 63 rue de Bretagne (IIIe) »

09 juin 2016

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Bravo à tout projet consacré à la jeunesse d'un quartier lui étant devenu inaccessible vu les prix de l'immobilier! Mauvaise note aux résidents opposés à toute "nuisance" (sonores ?!) même provisoire durant les travaux de chantier et qui ont eu la chance, ou le relationnel, d'accéder à un logement en HLM. Dont, et c'est choquant, certains "people" probablement plus nantis que nombre de demandeurs déçus, et toujours en attente. Un exemple frappant de la difficulté de rénover la France, et qui n'est PAS du fait des politiques mais bel et bien des citoyens (et électeurs), toujours tournés vers les rétroviseurs. Vive le gymnase et vive l'avenir.

Et que dire de l'avenir de l'école Neuve Saint-Pierre, qui, en 10 ans, est passée de 10 à 6 classes... et que la mairie du 4ème a sans doute condamnée à une fermeture prochaine ? Pourquoi, sur ce point, M. Girard refuse-t-il de répondre aux intéressés (parents d'élèves et enseignants) ?

UNE PÉTITION EST DISPONIBLE POUR DEMANDER UNE MODIFICATION DU PROJET :

https://www.change.org/p/quand-anne-hidalgo-ne-respecte-pas-le-plan-de-sauvegarde-et-de-mise-en-valeur-du-marais-avec-la-construction-d-un-gymnase-en-pvc

VITE SIGNONS LÀ, LES TRAVAUX DÉBUTENT FIN AOÛT.

Rien, rien n'y fait, lorsque les élus et le conseil de Paris actuel ont décidé unilatéralement qque. chose, la raison n'intervient plus, seule la démagogie prend le pas. St Just disait: "le pouvoir rend fou, le pouvoir absolu rend fou absolument". A.de Tocqueville écrivait un siècle plus tard de "la tyrannie de la Majorité". Il est vrai qu'en ces temps-là, la réflexion et l'intelligence avaient la parole, oui mais, c'était le SIECLE DES LUMIERES..

Jean-Pierre Plonquet élu du groupe UDI-MODEM du 4e arrindissement a posé une question à la majorité municipale à ce sujet lors du Conseil d'arrondissement du 31 mai 2016.

http://udiparis4.blogspot.fr/2016/06/question-de-jean-pierre-plonquet-lors.html

Les commentaires de M. Danse sont très pertinents, d'autant plus que quoi qu'on dise, la mairie prend ses décisions unilatéralement, et ce avant même une réunion avec les riverains si seulement celle-ci était tenue! Finalement n'a-t-on pas les élus que l'on mérite?

Merci Monsieur Danse, pour ces commentaires très intéressants.
Je ne sais pas ce qui a été prévu pour limiter ou empêcher les nuisances sonores pendant la réalisation de ces projets, ou même seulement de l'un d'eux impliquant des constructions; ceci inquiète l'un de vos voisins.

Encore un bel exemple de la gestion calamiteuse du patrimoine par la Mairie. Comment un tel scandale est-il seulement possible ?

Le projet de gymnase est étriqué et lors de sa présentation, il a semblé ficelé. Aucune des remarques des auditeurs, lors de sa présentation n'ont été prise en compte.
L'idée farfelue d'une végétalisation d'un espace emmuré (murs de 6 à 8 mètres sur 3 côtés) au nom d'une prétendue continuité de végétation avec la végétalisation existant derrière 2 des 3 murs est une "fantaisie" d'architecte . Cet espace devrait être intégré au gymnase utile dans le quartier et pas seulement pour le tennis.
La toiture en toile est aussi une "fantaisie" mais probablement que son coût est plus intéressant que son esthétique et sa cohérence avec l'architecture environnante.
Le sous-sol du terrain est instable: il correspond aux 2 étages de caves de l'Usine de métallurgie du cuivre METTATAL démolie en 1964; il y a déjà eu des effondrements de parties du terrain de sport actuel. Ce terrain n'est lui même pas plat: allez le voir quand il pleut ! Le projet de gymnase prévoit de fouiller ce terrain sur une profondeur de 50 centimètres, comme si ça suffisait à maîtriser les effondrements ou les affaissements !
Il est aussi question d'une fosse de récupération des eaux de pluie sous un terrain de basket-ball en plein-air dans l'axe de l'entrée du terrain actuel de la rue Neuve Saint Pierre.
C'est que l'implantation de ce terrain de basket-ball dans l'axe de l'entrée permet l'implantation prévue d'un mur avec fenêtres du futur Centre de Recherche Interdisciplinaire (CRI).
Un vrai porjet. Imaginons que ce mur reste aveugle, que le gymnase l'intègre et passe de 30mx20m à 40mx20m avec, en plus, l'espace prévu de végétalisation et c'est un outil pédagogique bien différent pour les scolaires. On peut alors y pratiquer, en nombre de pratiquants, de nombreux sports collectifs et individuels (j'avais déposé un projet dès 2003 en mairie (Madame Bertinotti et son conseiller en architecture; Madame Zarka a été informée peu de temps après)
Si on peut se réjouir le l'implantation d'un gymnase sur le terrain de la rue Neuve Saint Pierre, on doit revoir le projet actuel en liaison avec le projet de CRI
Pierre DANSE professeur d'éducation physique et sportive, inspecteur d'Académie Honoraire, habitant du 4ème Rue Beautreillis immeuble faisant partie de l'usine Mettetal emplacement actuel du terrain Neuve Saint Pierre

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)