Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« L'Hôtel Thiroux de Lailly (IIIe), sobre et strict, n'abrite plus l'Ecole des Impôts | Accueil | Des enseignes inattendues choisissent le Marais »

31 juillet 2013

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Si vraiment la configuration prévue sur la place de Thorigny prend forme. Exil : NON mais procédures répétées pour tapages et autres infractions : OUI.

Je profite de cet article pour vous faire part d'une plaquette issue de la Mairie du 4 pour le moins surprenante; Voici ce qu'ont décidé nos élus. C'est signé Julien Bargeton, adjoint au Marie de Paris, chargé des déplacements, des transports et de l'espace public (ouf !) frappés sans doute par un accès de chaleur et de démagogie prononcée:
" A vélo, au feu rouge, je passe ? Les cyclistes pourront dans certains cas (??) franchir les feux rouges lorsque les conditions de sécurité seront réunies; cette nouvelle disposition prévue par le code de la route a été expérimentée avec succès dans le 10° arrt. La Préfecture est associée à la mise en oeuvre de ces mesures pour faire respecter la règlementation ".
Ainsi donc les piétons seront livrés à toutes les incivilités non punies de la part des vélos, motos car les qques agents de la Préfecture ne s'occupent que de verbaliser les automobilistes pour des tickets non payés etc.. qui ne mettent personne en danger. Hier à midi, 16 rue du Temple, un motard monte sur le trottoir et me fait signe de "dégager" pour se garer sur le trottoir, je refuse catégoriquement, il avance jusqu'à me toucher les jambes, je ne bouge pas; des passants s'arrêtent et finalement cet individu recule et reprend la chaussée. Je remercie vivement les Autorités dont parle M. Bargeton pour l'absence totale de gardiens de la paix. Une heure plus tard, rue des Archives, pas de circulation, je marche sur le trottoir lorsqu'une jeune femme à vélo roule dans mon dos, je lui demande de rouler sur la chaussée, elle m'insulte (normal, je suis une "vieille peau") mais ma voix est forte et finalement elle reprend la chaussée. Le 15 juin, une dame traverse la rue de Bretagne dans les passages protégés au feu rouge à la hauteur de la Mairie du 3° quand un cycliste roulant sur la roue arrière (??) en sens interdit, sa roue avant la frappe en plein visage la faisant tomber par terre. Je suis dans le bus 75 et ne peux rien faire mais une autre dame se précipite pour l'aider. Quid du cycliste ? Vous l'avez remarqué, ces décisions sont prises l'été en douce, comme cette idée ridicule des marquages au sol pour des "zones apaisées" (sic) quel langage ! d'autant que toutes ces décisions sont porteuses d'accidents, d'altercations et non d'apaisement comme le prétend M. Bargeton. Quant à la plaquette de 5 pages elle est bien entendu au frais des contribuables.

S'exiler consiste à baisser les bras et encore faut-il en avoir les moyens financiers. Il faut lutter par le biais des associations et par nos votes.

quelles démarches entreprendre pour essayer de contrecarrer ce projet nuisible aux riverains et à la qualité de vie du quartier et des promeneurs ?et quelles démarches auusi pour empêchre rue Rambuteau les 2restaurants qui étendten leur terrasses chaque soir sur le trottoir qui avait été élargi pour les piétons et gêne les touristes qui arrivent avec leurs bagages et doivent se faufiler à grand peine dans le très étroit espace laissé entre les rangées de table , les arbres les gros pots de plantes installés par ces 2 restaurateurs ( le petit marcel et son voisin )Tout pour le commerce même en infraction !ça suffit !

Merci de nous avoir informes de ce nouveau projet qui ne fait qu'aggraver une situation déjà critique. En effet pour les residents l'ete et la chaleur nous obligent a tenir les fenetres ouvertes et les nuisances sonores des cafes, bars et restaurants sont devenues tres difficiles a supporter. Je constate avec regret que la mairie semble se soucier tres peu ou pas du tout de la qualite de vie des habitants. Nous n'avons plus qu'une solution: nous exiler!

Comment réagir et protester contre ce nouveau projet non défini, mais a priori susceptible de beaucoup de nuisances ?
Michel Ba

Les arbres seront coupés: les écolos, la Mairie s'en contrefout comme de l'an 40!La Mairie se contrefout des retraités et de la qualité de vie des habitants, COMME DEPUIS TOUJOURS!

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)