Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« Entretiens constructifs avec le Commissaire Central du IIIe arrondissement | Accueil | Bientôt un centre logistique par arrondissement pour limiter les livraisons par camions ? »

06 novembre 2014

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

et les arbres? avez-vous remarqué les arbres? emprisonnés, empoisonnés dans ces cahutes enfumées?
comment leurs racines peuvent-elles recevoir l'eau qui leur est nécessaire pour survivre?
charme perdu de la place à ajouter à tout le reste

Merci pour votre article concernant la placette du Bourg Tibourg, qui rejoint complètement mes préoccupations puisque j'habite depuis bien des années au début de la rue du même nom.
Au fil des années, la charmante place s'est trouvée envahie de terrasses de plus en plus encombrantes, qui me font craindre qu'un jour, elle ne présente l'aspect de la place du Tertre aujourd'hui (qui se souvient d'un temps où l'on pouvait flâner entre les artistes sur la place du Tertre ?).
L'envahissement par les motos bruyantes et polluantes à toute heure et jusque tard dans la nuit semble également être encouragé. Limiter les voitures, c'est bien, mais remplacer une voiture par 3 ou 4 motos, je ne suis pas sûre que ce soit une bonne solution environnementale. Et n'oublions pas que le respect de l'environnement commence avec le respect des êtres humains.

Cette commercialisation de l'espace public est une honte pour Paris. Le moindre petit espace de trottoir ou de lieu "piétonnier" est aussitôt privatisé par les bars-restaurants, avec le bruit et les saletés qui vont avec. Qui contrôle la légalité des autorisations données par la DU ?

Si je grossis, je ne passe plus!

Et ces commerçants paient-ils une taxe pour ces terrasses à la Ville ? Ils augmentent "artificiellement" la superficie de leur surface commerciale, quand est-il fiscalement ?

Merci pour cet article qui tombe
à pic : Julien Landel, premier conseiller municipal du 4ème et référent de la mairie auprès des conseils de quartier, a évoqué mardi dernier, en réunion de bureau de St-Gervais,l'exaspération du maire face à la "privatisation de l'espace public" et se dit déterminé à y mettre le holà, en évoquant en dernier recours la "fermeture administrative de trois jours". Une habitante de la place du Bourg-Tibourg m'a fait remarquer que la contre-terrasse de "l'Etincelle" que l'on voit en photo ci-dessus, n'aurait pas attendu l'autorisation des autorités pour s'agrandir, repoussant encore les limites précédentes et créant un espace conséquent mais inutile entre ses parois et les bacs à fleurs, eux-mêmes dépassés par le chevalet. Quant à la terrasse, son emprise au sol est supérieure à la surface autorisée et pourtant affichée ! A cela s'ajoute une porte dont le battant dépasse encore la structure, réduisant un peu plus l'espace de circulation souvent encombré de chaises ou de poussettes.,.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)