Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« Attention au trop plein de fêtes dans le Marais ! | Accueil | L’hôtel de Vigny (IIIe) transformé en maison des thés... »

28 septembre 2015

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

"22 mesures pour faire de la vie nocturne" - à Paris, bien sûr,pas à Rodez - "un facteur d'attractivité à l'international":

1.) promener des ânes de minuit à 6 heures du matin dans les zones dites de tourisme international; 2.) Embaucher des garde-champêtres pour déclamer les poèmes de Prévert, Cocteau, etc...; 3.) louer des camions qui font la publicité: "Shit may happen sometimes""!; 4.) demander à des .... de marcher sur la tête -ou les mains- toute la nuit; 5.) Faire de la publicité devant le ministère du tourisme, pardon des Affaires tout à fait étrangères (au citoyen lambda); 6.) remettre à la mode la course des "garçons de café" (des personnes qui travaillent dur); 7.) qui continue??? Merci

En bref, on peut dire que la pseudo-"démocratie participative" est passée à la trappe! Pourtant celle-ci gagnerait à être remplaçée par le référendum, dès l'instant où la question serait élaborée par des personnes totalement indépendantes!

Excellent article. N'est-ce pas aussi une préparation -par quelques-uns qui se sont faits une spécialité du lobbying et de la commercialisation capitalistique- de l'annulation des lois mises en place justement pour favoriser, un tant soit peu, l'équilibre sociétale. En guise d'équilibre, on tombe dans l'extrêmité inverse!

Laurent Fabius encourage depuis qu'il est ministre l'augmentation permanente du tourisme. Ce rapport que vous dénoncez, non seulement il l'a voulu mais en plus, il en fait la promotion. Pour le Marais le pire est à venir.
Paris n'est une ville, c'est un territoire...

Excellent ! merci pour cet extrait !

Tout yes ! la sémantique habituelle.. de ceux qui gouvernent actuellement, la pensée unique dans toute son ampleur !

Et bientôt une taxe à l'encontre de tous ceux qui oseront penser différemment de ces chers auteurs !

je cite dans le texte " Il faut créer une révolution pour que les mentalités évoluent"... Et personne ne s'insurge, mais c'est énorme !! c'est pire qu'un lavage de cerveau programmé

c'est clairement annoncé qu'il n'y a aucun espace pour autoriser une pensée différente de la leur... et tout celà sans aucun fait pour étayer les propos, pour justifier de cette façon de pensée.. Non simplement, c'est interdit !! point barre !!!

La manipulation de la pensée, annoncer sans le moindre scrupule...

De même les associations de riverains ne semblent exister que pour mener des actions à l'encontre des organisateurs d'évenements.. AH BON ???

Mais ces associations existent pour défendre les riverains (Et non pas pour accuser les organisateurs d'événements ...) , qui sont aussi électeurs d'ailleurs, et payeurs des taxes qui leur permettent d'assurer leur pittance !! entre autres choses ! Elles existent justement pour défendre l'espace public, la qualité de vie des habitants, missions esssentielles que les élus n'assument plus.
Quel odieux parti prix dans cette façon de parler des associations de riverains...

Traduisez ceux qui nous empêchent de faire ce que l'on veut !!!

Les mêmes vont défendre la liberté individuelle, la liberté de pensée... ahurissant .. et dans le fond extrêmement grave sur le lavage de cerveau imposé..


Derrière tout celà un seul mot d'ordre : L'argent !! plus d'argent !!! et plus de gloire ! la course à la plus grande, la plus belle ville, celle qui a le mieux réussi... etc

le tout noyé dans un jargon démocratisant.... etc

A noter également :" les pierrots de la nuit doivent être polyglottes".. les mêmes refusent d'augmenter et d'améliorer l'apprentissage des langues étrangères aux jeunes, sous un prétexte de donner une éducation trop élitiste !!!

Pathétiques! et très inquiétants !

Attention si ce voeu sur l'augmentation de la taxe de balayage était adopté il ne devrait concerner, tel qu'il est formulé, que les commerces et non les habitations.

Le PRG vient de demander et de voter au Conseil de Paris l'augmentation de la taxe de balayage dans les arrondissements concernés par l'ouverture le Dimanche. Nous avons déjà été augmentés de 400%, ces dernières années, avons nous constaté à notre dernière réunion de conseil syndical. Tout ça pour avoir des rues dégoûtantes et plus de nuisances?!
En quoi sommes-nous concernés par le nettoyage des dégâts des avantages octroyés libéralement à certains? car il est évident que nous subissons un vraie dégradation de nos conditions de vie/nuit quotidiennes,
Je reconnais que j'avais trouvé Paris sans voiture, sympathique, mais après avoir lu ce que disait une intervenante, il est évident que vers la Mairie, entre autre, ça devient invivable cette ambiance de foire permanente.
Nos rues sont devenues l'extension des commerces environnants, sans que nous puissions rien dire.
C'est clairement une atteinte à notre droit de vivre tranquillement.
Il y a là quelque chose qui devrait alerter nos élus, car ce sont nous, les électeurs, pas les commerçants concernés qui leur plaisent tant et qui vivent ailleurs.
Auraient-ils du mal à comprendre leur mandat? J'aimerais bien comprendre ce que rapporte en impôts à notre collectivité cette privatisation de l'espace public, en dehors de flatter les ego de certains. Des chiffres?!

Tourisme et Vie Nocturne ! Paris, la ville la plus visitée du monde. Pourquoi ? parce qu'elle regorge de monuments , qu'elle a un passé historique qui a rayonné à travers tous les pays! C'est ce tourisme culturel qu'il faut développer avec des hôtels dignes de ce nom et assurant la tranquillité de leur clientèle. Avons-nous, Monsieur le Ministre du Tourisme, Madame La Maire,besoin de la promotion de la "fiesta nocturne" à tout prix, où criailleries, beuveries,et autres comportements anti-sociaux s'entremêlent dans une "joyeuse" gabegie qui nuit aux habitants? Voulez-vous d'une ville uniquement consacrée aux noctambules avec une économie qui ne sert qu'à des intérêts privés et dont les dépenses dues aux abus sont publiques ? Voulez-vous d'une ville privée de ses habitants à qui on veut même enlever le droit de se plaindre?
Il est évident que la vie peut continuer lors des soirées et des nuits mais pas au détriment de ceux, majoritaires, qui vivent le
jour pour travailler, où étudier, où visiter notre belle cité.

J'applaudis à cet article des deux mains !

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)