Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« Les lieux de "coworking" se multiplient dans le IIIe arrondissement | Accueil | Le BHV Marais lance les festivités de fin d'année »

15 novembre 2016

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Flyers:pourquoi ne pas laisser les entreprises de la nuit positionner des "distributeurs "à l'angle des rues Sainte Croix de la Bretonnerie et des Archives, comme au Point Virgule ?


Voilà déjà 3 ans qu'Anne Hidalgo elle a été élue Maire. Elle travaillait dans le sillage de Delanoë pendant 10 ans auparavant...
Et il lui a fallu tout ce temps pour découvrir que Paris était une ville sale ?

Bilan catastrophique. Je doute que cela change.

Heureux de voir l'attention soutenue de notre association vis à vis des questions importantes de propreté. On mesurera les résultats à partir de ce jour...

les sanisettes se multiplient ! Encore une façon de marcher sur la tête... Et si on vérifiait un peu les toilettes des établissements pour les épanchements dus à la consommation de bière ? Sans compter l’accompagnement éducatif de ceux qui sont dans la rue par nécessité ou par désorientation social.


Quelles sont les solutions efficaces et réalistes envisagées pour stopper la prolifération des pigeons ?

Leur multiplication, les dégradations qu'ils génèrent et les microbes qu'ils véhiculent qu'ils génèrent sont insupportables.

Une fois encore, ce ne sont que des paroles.
Paris est dans un état inadmissible de saleté. Certains quartiers (touristiques) sont à peu propres. Le reste des rues est immonde(papiers gras, urine, mégots, flyers, sacs plastiques, encombrants, etc.)

Paroles, paroles, paroles...
Le marais n'a jamais été aussi sale!

Les intentions professées par M. Mao Péninou sont bonnes, reste à voir si les actes suivront et si ce monsieur est en situation d'imposer, avec autorité, ce qu'il dit? Car aujourd'hui la situation est horrible et catastrophique.

Il y a aussi un autre problème qui concerne davantage l'hygiène que la propreté : c'est celui des souris.

Mon immeuble de la rue des Blancs Manteaux en est littéralement envahi depuis 18 mois. Malgré 3 passages d'une société spécialisée , elles sont toujours là. Je suppose que nous ne sommes pas les seuls du quartier à en pâtir . Ne faudrait-il pas une action d'envergure des services d'hygiène ? NL

Tout cela est bien joli mais les verbes sont toujours au futur ! Cela fait des mois que je demande l'enlèvement d'affiches en face du 37 rue du roi de sicile ou au 34 de la rue vieille du temple , au 5 de la rue sainte croix de la bretonnerie, au 23 de la rue vieille du temple, au croisement de la rue des archives et de la rue sainte croix de ja bretonnerie ... Rien ne se passe.
Bla bla bla bla ...
Les tags et les affiches fleurissent et la mairie adopte un train de sénateur ! Rien qu'en multipliant les interdictions d'afficher , les végétaux devant les murs .... et en augmentant fortement les amendes on réglerait pas mal de choses mais .... Bla bla bla bla : la mairie est d'une incompétence rare ! Le confort des fauteuils est trop grand pour s'intéresser a la saleté des villes et à la souffrance de ceux qui aiment leur quartier . On se retrouve dans un an pour bla bla bla bla 😊
Andre du 4ème

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)