Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« Nouvelle exposition à la Tour Jean-sans-Peur : "Au lit au Moyen-Âge" | Accueil | Les nuits parisiennes : Frédéric Hocquard, élu à la Mairie de Paris en charge de "la nuit", oublie qu'il existe des riverains »

13 février 2017

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

A "vu de Sirius"
Que "cheffe" ne soit pas un néologisme des plus heureux, on est d'accord pour l'admettre. "Cheftaine" n'aurait pas été mieux. L'attachement au neutre aurait été une décision raisonnable. Ceci dit, féminiser les noms de fonctions professionnelles participe à la promotion de la femme. Nous disons à nouveau comme La Fontaine "en toute chose, il faut considérer la fin" (fin dans son acception de but ou objectif, et non de terme)

A SEIGNEURET : je crois que si personne ne s'était dévoué en retirant les affiches incriminées, l'affaire n'aurait pas pris de proportions telles que les services publics n'ont pu l'ignorer. Comme a dit La fontaine : "en toute chose il faut considérer la fin"

bon, info encourageante sur l'action de la DPSP et l'article fait bien de souligner qu'il est contre-productif de "faire justice soi-même en enlevant les affiches: non seulement ça enlève des traces pour les services officiels mais il y a risque de mauvais coups à recevoir ! Conclusion: multiplier les signalements et suivre les effets

par "le chef" : en bon français (et pas novlangue 21éme siécle), le mot chef n'a pas de féminin (il est neutre). Evitez ce genre d'offense non plus à la grammaire car c'est hélas admis par l'Académie désormais,mais à l'esthétique de la langue française et au bon sens.

Comment contacter la DPSP ? Toute la matinée de samedi, les afficheurs des tapis persans ont pu opérer sans être inquiétés : j'en ai croisé un au bas de la rue Beaubourg vers 12h alors qu'il finissait visiblement de tapisser la rue (c'est le cas de le dire).

Bravo, , même si ces affiches sont moins difficiles à retirer par rapport aux tags qui subsistent comme en face de chez moi rue Quincampoix ou un renfoncement avait été nettoyé et qui est redevenu un vrai cloaque, mieux vaudrait le fermer avec une palissade !

Oui baptême du feu (qui n'est pas de joie) et baptême du flyer

Je renvoie un des quatrains de la ballade de l'incivilité parisienne, toujours pas terminée car les quatrains se succèdent


Extrait, la ballade de l'incivilité sera bientôt adressée à la direction concernée via le site de Vivre le Marais ... à suivre

Quatrain flyer

Des afficheurs de pub, des marchands de tapis
Qui fixent à tour de bras leurs infos exotiques
Sur tous les pylônes et sur tous les abris
Las le piéton-chaland les voit comme des tiques

On se demandait quel pourrait être le rôle de cette nouvelle direction de près de 2.000 agents : on a ici une première réponse, elle est encourageante. Bravo et merci, on n'a pas vocation à "faire le job" nous-mêmes, c'est vrai, mais on ne pouvait pas non plus supporter cette intrusion d'affiches chez nous sans réagir !

Oui, si c'est plusieurs dizaine sde milliers d'euros, il y a là de la dissuasion possible mais est-ce bien appliqué ;
sans rentrer dans les détails combien de recouvrement supérieur à 10.000 euros depuis la mise en vigueur de ce processus.

Cela reste-t-il moins cher qu'un affichage publicitaire du même acabit ?

Remarquons au passage que pour Netflix, on vise la prime jeunesse en mettant les affiches à leur niveau visuel


Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)