Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« Le "testeur de commerce", un moyen de maintenir des activités dans les quartiers | Accueil | Bouquinistes des quais de Seine : il faut que Paris trouve les moyens de les conserver ès qualité... »

14 août 2017

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Un seul mot : TRACFIN.

Je réponds à Munstead : si vous viviez dans notre quartier et plus particulièrement dans les rues Ste Apolline, Blondel, St Martin, Meslay et que vous étiez confronté comme nous à des nuisances incessantes et insupportables depuis plus de trois ans, vous auriez un tel sentiment d'impuissance que vous auriez deux solutions: soit déménager soit vous battre. Et dans ce cas, vous pouvez compter vos alliés. La police fait ce qu'elle peut, la mairie aussi mais rien ne change. Alors vous vous apercevez que la volonté politique est cruciale pour faire appliquer la loi à des gérants et des propriétaires de baux commerciaux qui ne la respectent pas. Soit vous acceptez deux poids et deux mesures dans le cadre d'une démocratie faible et nous ne pouvons pas vous garantir jusqu'où ira notre frustration soit la démocratie est forte et tout le monde respecte les lois. C'est bien sur la base de ce changement de paradigme qu'a été élu Emmanuel Macron. Nous exigeons une réponse de Benjamin Griveaux et Elise Flajgeles qui appartiennent à la République En Marche car nous les avons élus pour qu'ils répondent à nos attentes. Nous leur avons transmis un dossier complet avec les informations nécessaires pour déclencher les contrôles fiscaux demandés et les poursuites qui s'ensuivent en cas d'infractions constatées (et nous en avons déjà relevées). Sans réponse de leur part et puisque tous les pouvoirs sont concentrés à l'Elysée, autant s'adresser effectivement à Dieu.

Im semble que, dans la droite lignée d'Emmanuel Macron, Griveaux c'était essentiellement de la communication.

Répondre aux administrés est la moindre des choses (et la moindre des politesses) surtoit si on prétend vouloir être maire un jour.

Etonnant en effet que les services de l'état et l'URSSAF soient si passifs par rapport aux activités de Château d'Eau.
2 poids 2 mesures ?

Regrettable qu'un élu rémunéré sur deniers publics puisse ne pas répondre!

Là on touche au grotesque. Parce qu'une députée débordée n'a pas répondu à une lettre, on s'adresse au Président due la République. Et si ce monsieur Arnaud n'est pas content, il écrira à Dieu? Au Père Noël? Où l'opposition ne va-t-elle pas se nicher.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)