Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« Pollution par l'affiche dans le IIIe | Accueil | Départ de la "Société des Cendres" ; on attend le Phénix ! »

08 avril 2009

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Je suis totalement pour la réduction de la pollution générée par TOUS LES ENGINS A MOTEUR en ville...et ailleurs ! Néanmoins, que peuvent faire les malheureux parisiens condamnés à rejoindre leur lieu de travail "hors les murs" en voiture pour la seule raison qu'ils n'ont aucun autre moyen ? Les automobilistes pollueraient moins si tous ceux qui traversent Paris pour aller de banlieue nord à banlieue sud, et autres traversées qui NE DEVRAIENT PAS SE FAIRE, pouvaient éviter de traverser Paris dans les bouchons : Quid des travaux que la Mairie a entrepris SIMULTANEMENT ET SCIEMMENT PARTOUT DANS PARIS et qui créent des embouteillages monstres ? Quid des axes de contournement de la métropole ? Quid des transports en commun transverses ? Quid des milliers de motards qui ont abandonné POUR CETTE RAISON leur véhicule à quatre roues, et qui adoptent soudainement un comportement totalement incivil, dangereux et hors-la-loi dès lors qu'ils enfourchent leur cheval d'acier, infligeant à tous pollutions et nuisances décuplées : beau résultat de la politique de dissuasion de la Mairie de Paris à l'égard de l'automobiliste...Je vois quasiment tous les jours voitures en dépassement d'horodateur verbalisées par des agents zélés, q'uon aimerait voir s'occuper un peu plus des deux roues qui ROULENT TROP VITE ET A CONTRE-SENS SUR LES TROTTOIRS, souvent en insultant les piétons pas assez prompts à les laisser envahir leur espace, jamais je ne vois les deux roues verbalisées : effet du hasard, malchance, ou volonté délibérée des pouvoirs publics de laisser s'installer l'anarchie absolue ? Les statistiques d'accidents ne sont pas encore assez parlantes ?
Signé : "un piéton en colère"

En centre-ville, n'en déplaise à ceux qui parlent se "sanctuaires", la majorité de la population est composée de piétons, d'enfants, de femmes avec poussettes, de retraités, de gens qui ne peuvent pas ou ne veulent pas sacrifier au Dieu Tuture. Vous n'avez décidément pas compris qu'un automobiliste en ville est un criminel : il occupe de l'espace vital, il gaspille de l'énergie, du temps, il fait du bruit, il agresse visuellement, parfois physiquement, c'est très souvent un délinquant routier (non respect des règles élémentaires, même de courtoisie), et surtout il pollue, et est responsable directement de dizaines de morts par an (insuffisances respiratoires, cancers). Les transports publics non polluants, qu'il faut privilégier, ont la grande vertu de chasser totalement ou partiellement la voiture des rues où ils circulent et de faire râler les idiots qui ont pris leur bagnole pour traverser la ville. Quand l'homo automobilus se sera mis cela dans sa tête de primate, et cessera de juger des aménagements urbains à la seule aune du désagrément que ça colle à son tas de ferraille, le monde se portera bien mieux, et le centre historique sera devenu vivable. Le Marais est un lieu de vie et de promenade, pas une autoroute, et la voiture individuelle (Mimile tout seul dans son 2 tonnes pour aller acheter des clopes) doit disparaître le plus possible de cet espace.

Sur le sujet de la pollution, les conclusions tirées de l'étude réalisée sur le quartier St-Merri/Beaubourg par les architectes du CSTB sont pour le moins surprenantes : à part quelques axes noirs (rues de Rivoli ou du Renard) nous vivons dans un quartier "protégé", une sorte de micro-climat en somme. Et les habitants des rues "calmes" seraient plus enclins à se plaindre du bruit, les nuisances sonores peu nombreuses se révélant comme les plus mal supportés... (ce qui n'est pas totalement faux, mais très minimaliste par rapport à la réalité du quartier !)

Une réunion d'évaluation s'est tenue en mairie du IIIe le 16 avril. Elle a confirmé nos analyses : les habitants sont restés discrets face à un groupe de commerçants qui ont exprimé une opposition farouche à la poursuite de l'expérimentation et a fortiori à sa pérennisation.
La réunion a tourné court et les participants se sont séparés sans conclure.
Cet évènement montre à quel point il est difficile d'obtenir un avis représentatif de la population sur un sujet qui oppose les uns et les autres.
Nous pensons quant à nous que les élus doivent écouter les opinions qui s'expriment et engager leur responsabilité. Nous nous sommes efforcés dans l'article ci-dessus de montrer que les enjeux vont bien au-delà d'une question de piétonisation d'un secteur le dimanche.


Je repose la question à Monsieur Aidenbaum, quid du secteur Beaubourg-Temple ? Les engagements vont-il être tenus ?

Pas une seule caméra sur le circuit du bus 29 , Bastille vers Saint Lazare...Alors que l'on veut aider les transports en commun...
De qui se moque t'on ? Punition ou incompétence ??

C'est vrai ça ne sert à rien. Le Maire du 3ème avait roulé les habitants du 3ème arrondissement dans la farine. Peu avant les élections, grandes gesticulations, grand renfort de réunions tardives en Mairie, les habitants qui se déplacent pour rien, une étude commandée à l'APUR qui fait des propositions pleine de bon sens... Finalement rien n'est fait, rien n'a changé, absolument AUCUNE des préconisations de l'APUR n'a été prise en considération une fois les élections passées. Erik K a totalement raison. Monsieur Aidenbaum peut-il nous éclairer ?

Encore une commisssion ! avant les élections, le maire du 3ème avait demandé à l'APUR, atelier parisien d'urbanisme de la mairie de Paris, de statuer sur la circulation dans le secteur Beaubourg Temple. En bons professionnels ils avaient fait des propositions éclairées. Le maire les a rejetées car elles le gênaient "politiquement". Autant dire de la commission en question que, ou bien elle obéit aux mairies car composée par leurs soins, ou bien elles vont dans un sens qui leur déplait, et leur conclusions subiront le même sort que celles de l'APUR.

"la Mairie de Paris qui donne le sentiment de vouloir étouffer le problème"... voilà qui semble surprenant. J'ai assisté il y a 8 jours au discours prononcé en salle des fêtes de l'Hôtel de Ville par Abbou Bouakkaz. J'avais cru comprendre que depuis 2001 une ère nouvelle et glorieuse de transparence avait commencé à Paris...
P.S. : Avez-vous des informations concernant la composition et les travaux de la Commission chargée de faire le bilan relatif à l'expérimentation de la piétonisation ?

Merci pour cette synthèse
qui recense certains éléments importants de la situation du centre de Paris
L'urbanisme des deux dernières décennies n'a pas été à la hauteur des enjeux de la région Ile de France ( Le Shema Directeur est d'ailleurs toujours sous presse ... )
Pour faire court il suffit de constater que l'on continue à tout faire pour que le centre de la région Ile de France reste au Châtelet comme aux moyen âge
Au lieu de créer un développement matriciel de la région avec plusieurs centres on en reste au shéma en étoile
Il est justifié de travailler en coopération avec la proche banlieue, il serait plus honorable et efficace que le centre se désiste de certaines prérogatives, et que le transfert d'activités se fasse. On pourrait envisager la décentralisation de PARIS en somme ! sinon les flux continueront a converger vers le même point
D'ou la nécessité d'une gestion de la région à une autre échelle ...

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)