Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« François Dagnaud et Dominique Bertinotti marquent des points dans la lutte pour la propreté dans le IVe | Accueil | Progrès dans la lutte contre les "flyers" : le Commissaire Central du IIIe verbalise un établissement récidiviste »

13 juillet 2010

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Si c'est une voie privée, pourquoi ses copropriétaires sont-ils obligés de subir les nuisances du public et pourquoi seraient-ils contraints d'entretenir seuls un passage dont tout le monde se sert de jour comme de nuit( d'où les grafitti et pire) sauf eux-mêmes ?

Suite au billet sur votre blog, François Dagnaud me demande de vous donner les précisions suivantes :

Le Passage des Arbalétriers est bien une voie privée. Son entretien relève des propriétaires. Il revient donc à ces derniers de demander et de financer des opérations de dégraffitage. Nous avons saisi les responsables du service local de propreté du 3e arrondissement, afin qu’ils tentent de contacter les propriétaires pour les inviter à intervenir.

Cordialement,
Thomas LAFONT
Conseiller technique
Cabinet de François DAGNAUD, adjoint au Maire de Paris

VlM est fasciné par l'érudition de Nail A. Merci pour ces précisions et leurs conséquences dont on ne se doutait pas.
Si vous aviez des lumières sur l'énigme Jeanne d'Arc, à savoir qui était-elle réellement, ayez la gentillesse de nous en faire profiter.
VlM

Cette façon d'écrire 1407 - 1408 n'est pas une marque d'imprécision ! C'est "ne pas savoir" que c'est alors avant le passage du calendrier ancien style en nouveau style (qui date de 1582).
Il y a donc bien des façons de donner une date ; la norme actuelle est de la mettre en nouveau style et de le préciser (NS)ou (AS pour anc. style) si date non rectifiée....
Le problème se poserait plus ici de savoir en général si l’auteur d’un texte tient compte ou non de cette différence et s’il raisonne en ancien ou nouveau style :
- quelqu’un né en janvier février ou mars de l’année X « ancien style » est donc né le même jour et le même mois de l’année X-1 « nouveau style ».
Chaque pays voire certains endroits de notre pays actuel, ne commençaient pas tous l'année civile en même temps ...
On a décidé de rattraper un décalage du au calendrier Julien, ainsi le lendemain du 4 oct 1582 fut le 15.
Pire ensuite, les pays n'ont pas tous suivis ensemble en même temps ; certains n'y sont toujours pas (Russie ...)
Je n'ai donc pas l'intention de tout expliquer qques lignes, mais de dire pourquoi il ne faut pas réagir de façon aussi simpliste comme vu hier de la part de VIM. J'essayerai simplement de donner quelques raison pour vous permettre de connaître quelques unes de ces difficultés de calendriers, à défaut de vous les faire utiliser et les citer à bon escient.

La différence ne pourrait sembler que d'une dizaine de jours ; certaines régions d'Europe ne démarreient pas hélas toutes en même temps.
On arrive donc régulièrement à avoir jusqu'à plus d'une année d'écart pour un même évênement et cela n'est dû qu'à la façon de le dater sans être pour autant la marque de malversation, d'erreur ou autre de son auteur !
Ca se comprend :
- les lieux où l'année commençait le 1 avril n'ont pas été modifiés de suite et partout de la même façon.
Le dernier jours de mars étant le dernier jours de l'année pour certains, vous imaginez la difficulté pour nous de savoir à présent qui écrit "quoi", "quand" et surtout "où et avec l'obédiences sous laquelle il était" afin de pouvoir appliquer "cette même règle".
Moi je m'y refuse !!!
Tout le pb est là :
- pour ma propre généalogie, j'ai beaucoup cas avec de telles sources d'avant cette période ; toutes mes données ne sont donc pas toutes réunies avec cette "sûreté complête et infaillible", et j'avoue préférer laisser les sources telles quelles ; votre auteur a préférré le choix de préciser les deux dates !
J'espère que ces difficultés ainsi définies vous permettront de mieux comprendre et ne pas forcément jeter l'opprobe sur qqch de vraiment très difficile à maîtriser.
Vous auriez parlé de qqch d'après 1583, que je ne me serais pas autorisé la moindre intervention ... Veuilez doc m'en excuser.
Bonne continuation

Pendant son interrogatoire, lors de son procès, elle aurait indiquée être née en 1407-1408 ....
S'il s'agit d'un bébé de sang bleu mis au demi-secret chez une nourrice à la campagne, ce genre d'imprécision n'est pas anormale.
Nous ne prétendons pas pour autant que l'information est exacte, mais il y a de toute manière un gros mystère autour de Jeanne d'Arc.
VlM

Jeanne d'Arc étant née aux alentours de 1412, on a quand même du mal à croire que son père puisse être Louis d'Orléans ! Voilà une légende à laquelle il est facile de tordre le cou...

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)