Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« Exposition Matisse au Centre Georges Pompidou (IVe) : paires et séries, couleur et mouvement | Accueil | Neuf jours de fermeture administrative pour un bar de nuit rue Ste Croix (IVe) »

11 mai 2012

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.


La vérité, et chacun le sait, est que ces commerces ou entrepôts ne sont quasiment jamais controlés. Les services compétents ne font pas leur travail.

Il suffit de regarder l'état de délabrement de tous ces locaux pour le comprendre.

Ce sont les autorités qui, par leur laxisme coupable, sont seules responsables. Elles pensent acheter la paix sociale, sans soute, en évitant de se mettre les commerçants à dos.

Or, faut-il rappeler que selon l'article L.2212-2 du Code général des collectivités territoriales, le Maire est chargé d’assurer le bon ordre, la sûreté, la sécurité et la prévention et l'organisation des secours contre les catastrophes.

On saura donc vers qui se tourner en cas de drame.

Merci pour cet article très important.

Je ne pense pas qu'on puisse encore raisonnablement accepter le stockage de cartons dans des immeubles dont les pans sont en bois. C'est absolument irresponsable, et j'espère que les autorités n'attendent pas un drame pour réagir.

Je peux témoigner que dans mon immeuble, dont toute la structure est en bois, le red de chaussée est consacré au stockage de tissus et cartons. Il n'y a aucune porte coupe feu qui sépare le local de l'immeuble, une installation électrique pas aux normes. Je n'ai vu aucun extincteur.

Ce n'est pas acceptable de voir si peu de respect des lois et règlements et surtout si peu de respect de la vie d'autrui et des autres habitants.

Merci pour cet article-reportage très pertinent. Je me souviens qu'avec mon groupe "circulation" du Conseil de quartier Rambuteau-Francs Bourgeois je m'étais préoccupé du stationnement des véhicules de pompiers en cas d'incendie. J'avais rencontré le capitaine de la caserne de la rue de Sévigné en 2005. Je lui avais confié le Plan Pompiers du 3ème arrdt que la Mairie m'avait communiqué. Il m'avait indiqué que ses chauffeurs étaient particulièrement gênés rue Saint Claude et rue de Poitou. Cinq ans plus tard la rue de Poitou a toujours deux files de stationnement (au lieu d'une) entre la rue de Saintonge et la rue de Belleyme et une file entre la rue Vieille du temple et de Turenne (au lieu d'une interdiction totale). jean Maurin

Hélas, ce ne sont pas que les flammes qui peuvent tuer en cas d'un incendie. Ainsi, un feu limité au premiers étages d'un immeuble peu dégager des fumées qui elles aussi peuvent tuer. Les pompiers le savent, heureusement. Lorsqu'il y avait un début d'incendie dans mon immeuble, ils se sont rapidement mobilisés pour maîtriser le départ du feu au 3e, mais ils sont venus me reveiller — il était minuit — au 4e pour s'assurer de mon bien-être. Non seulement cela, mais un pompier est revenu le lendemain matin pour s'assurer qu'il n'y avait toujours pas de traces de fumée chez moi. Formidable.

Mais bien sûr, dans le cas des cartons etc. entreposés à l'excès à tous les étages d'un immeuble, c'est un risque qui ne doit pas être toléré. Les pompiers sont excellents, mais ils ne devraient pas être là comme renfort contre les habitudes laxistes des commerçants — ou de celles des soi-disant inspecteurs de la ville de Paris.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)