Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« L' incontournable adresse de la rue du Bourg-Tibourg (IVe) | Accueil | Des visites insolites pour l'édition 2013 des Journées du Patrimoine »

10 septembre 2013

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Bizarre, bizarre... Monsieur le Maire et Monsieur le Commissaire se déplaceraient jusqu'à la place Ste Catherine... mais pas rue des Archives où certaines anomalies de désordre perdurent depuis des années ! comme c'est bizarre...

Le risque de ces débordements incontrôlés - ou pas assez contrôlés - est qu'il arrive d'autres problèmes graves (comme un incendie à partir des cuisines bricolées dans les caves) et que les pompiers ne puissent à nouveau pas accéder. Qu'arrivera-t-il alors?

Ceci est le résultat auquel il fallait s'attendre après dix ans d'une politique festive de l'Hôtel de Ville pour qui Paris était une ville morte et qu'ils devaient "réveiller". La tragédie a été évitée de justesse pour ce bébé. Permettez-moi de vous dire qu'en février dernier, le SAMU m'a transportée d'urgence à La Pitié à 21h. et malgré les sirènes, les voitures n'avançaient pas en raison des travaux pour "l'aménagement des berges" voulu par le Maire: enfin arrivée aux urgences de cardio, il ne me restait que 10 minutes à vivre...

Le Maire du IVe, Christophe Girard répond au père dont le bébé a été menacé :

Monsieur,
J’ai pris connaissance de la situation difficile que vous avez vécue mercredi soir. J’espère avant toute chose que votre enfant va bien.
Je suis depuis plusieurs mois très investi et attentif à la situation de la place du marché Sainte-Catherine. Au printemps dernier, dans l’espoir d’anticiper les débordements des beaux jours, j’ai réuni l’ensemble des commerçants de la place du marché Sainte-Catherine pour leur transmettre un message de fermeté, en présence du Commissaire du 4ème arrondissement, Dominique Dague.
Je leur ai réaffirmé l’obligation qu’ils avaient de se conformer aux autorisations de terrasse qui leur avaient été délivrées. Au début du mois de juillet, alerté par les débordements survenus dès les premiers beaux jours de l’été, je me suis rendu sur place pour leur signaler que je mettais en place une surveillance et une verbalisation accrue de leurs établissements.
Durant l’été, le commissariat du 4ème arrondissement et les agents de la Direction de la Prévention et de la Protection se sont relayés pour établir un passage plusieurs fois par semaine et à différents moment de la soirée. Un nombre conséquent de verbalisations ont été émises (26 amendes), ce qui a permis une relative accalmie à la fin du mois d’août.
Outre la nécessité de sanctionner les abus, cette démarche était indispensable pour envisager à terme un retrait de terrasse sans encourir le risque de se faire débouter par le tribunal administratif en cas de recours.
Au vu de la recrudescence des infractions au règlement et de la situation que vous avez vécue, vous pouvez compter sur mon entière détermination pour faire cesser toutes les nuisances présentes dans cette place.
Je vous prie de croire, Monsieur, à l’expression de mes salutations les meilleures.
Ch Girard, Maire du IVe

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)