Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« Plaidoyer d'un amoureux du Marais contre les enseignes lumineuses..... | Accueil | Carrefour Quatre-Fils/ Vieille du Temple (IIIe), place Igor Stravinsky (IVe) : le Maire-Adjoint de Paris chargé de la Propreté s'engage »

14 janvier 2014

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Complainte d’un piéton à Paris.
Venant à pied de la gare Saint Lazare, j’allais embouquer la rue La Boétie quand je me trouve nez à nez, sur le trottoir, avec un scooter ! En tant que provincial amoureux de Paris, j’ai été affligé de constater que les deux-roues à moteur avaient envahi les trottoirs de Paris depuis mon dernier séjour à Paris, il y a trois ans. Entre deux haies de motos, il reste sur la plupart des trottoirs la place du cheminement qu’empruntent ces deux roues pour venir se garer. Les piétons n’ont qu’à faire attention de ne pas se faire renverser sur le trottoir, le lieu même où ils devraient se sentir en sécurité.
Nous sommes tous piétons. Les personnes âgées qui ne conduisent plus, les mères de famille qui poussent leurs enfants en poussette, mais aussi les automobilistes qui descendent de voiture. J’allais dire les motards quand ils mettent pied à terre, mais non, ils se garent si près de leur destination qu’ils sautent directement de leurs engins à la terrasse du bistro où ils ont rendez-vous.
Ces terrasses sont enlaidies par tous ces deux-roues stationnés pêle-mêle sur le trottoir dont ils leur disputent l’accaparement. Même les jolies placettes de Paris sont enlaidies par l’invasion des cycles à moteur. Les touristes sont les premiers à être déçus. Les parisiens eux semblent s’être résignés.
Apparemment tout le monde semble ignorer que le code de la route interdit aux engins à moteur, fussent-ils à deux roues, d’envahir les trottoirs. J’ai vu des policiers municipaux se faufiler entre des scooters stationnés sur le trottoir, pour déposer un pv pour stationnement interdit à… une voiture mal garée, alors qu’ils semblaient ne pas voir la dizaine de scooters qui gênaient leur progression à pied, comme celle de tous les piétons, d’ailleurs.
La prolifération des deux roues est un fait de société à Paris semble-t-il. Ils bénéficient de telles facilités, que de nouveaux amateurs de déplacements aisés doivent se déclarer tous les jours.
Il ne s’agit pas de tenter d’en endiguer le flot, autant vouloir faire barrage à la Seine. Mais il devient de salut public d’organiser la co existence entre deux roues à moteurs et piétons, en protégeant les piétons et en aménageant pour les deux-roues à moteur des lieux de stationnement en nombre suffisant.
N’est-ce pas le rôle de l’exécutif municipal ? Je n’ai constaté aucune initiative de la Municipalité en ce sens. Les très rares portions de bitume délimitées sur la rue pour être affectées aux deux-roues à moteur, sont tellement insuffisantes, qu’on ne les remarque pas. Ce sont des abcès de fixation où s’agglutinent en regard sur le trottoir, encore plus de motos et scooters à deux ou trois roues.
Je ne sais pas quelle sont les solutions à apporter, je ne suis pas compétent en aménagement urbain. Mais en tant que piéton, usager des trottoirs parisiens, je demande que la sécurité me soit garantie contre les engins à moteur. Et en tant que citoyen doté d’un sens esthétique comme tout le monde, je demande que la beauté de notre capitale ne soit pas corrompue par ces garages sauvages à motos.
L’histoire de Paris retiendra que c’est pendant le mandat de l’actuelle Maire que cette situation s’est fortement dégradée. Il lui appartient de prendre les mesures pour apparaître au contraire comme l’Edile qui aura rétabli la paix sur les trottoirs et rendu leur beauté aux trottoirs de Paris.
Bernard

Bonjour,
Qu'est devenue votre plainte devant le TA concernant le stationnement abusif des 2 roues?

D'autre part, une note déjà ancienne de FNE indique que les motos de cylindrée>175 cm3 peuvent émettre jusqu'à 80 dB; cette réglementation est-elle toujours en vigueur ?

Vous indiquez que Les "machines" incriminées, touchent plus particulièrement les piétons âgés, les personnes handicapées et les mères de famille avec des poussettes.
Je ne vois pas pourquoi ce toucherai plus une mère qu'un père de famille avec poussette.
Attention à ces abus de langages discriminatoires...

Un pèere de famille avec poussette

Reponse a JCT
Suite de la visite de Airparif dans les conseils de quartier du 3°?
Pourtant le nord- ouest du 3° est en permanence visité par des camions diesel obsolètes , les plus polluants, qui viennent livrer des stocks dans le quartier le plus dense de Paris !
Presque tous les habitants y sont piétons , voilà de quoi faire germer une action qui POURRAIT ENFIN FAIRE ENTENDRE LEUR VOIX
Je souhaite vivement que vous vous saisissiez du dossier et je ne ménagerais pas mon soutien
Courage !!!

Réponse à MM :
Il est inexact de dire que l'association ne s'est pas engagé contre "les pollutions" ; nous avons fait venir dans les conseils de quartier du troisième Airparif pour un exposé.
Les bonusmalus pour lutter contre le CO2 ont enclenché le processus de voitures diesel(qui rentraient dans le bonus).Les autorités disent que le benzène a diminué (évidemment il n'y a presque plus de voitures essence)et contre les particules on baisse la vitesse de 10km/h ...Comique et édifiant !
pour les 2 roues motorisés soyez sans crainte "les motards en colère" veillent et comme d'habitude les élus reculeront.

Nous soutenons absolument votre démarche; habitant rue du Temple près du BHV, nous sommes obligées de descendre du trottoir pour que ces motos roulent dessus et osent nous klaxonner ! Si vous décidez de soutenir l'assoc. de Défense du Piéton", nous signons tout-de-suite. Il est scandaleux que les motoristes qui empuantissent l'atmosphère, font hurler leurs roues, laissent leur moteur tourner, ne payent AUCUN droit de stationnement. A vous lire, R.Germon

l'amélioration des transports en commun est le préalable a tout changement de mode de transport; sur ce point ou sont les revendications de cette auguste association ?
Il est possible qu'un piéton se cogne contre un deux roues mal garé ,c'est possible mais ce n'est pas sùr.
PAR CONTRE IL EST SUR QUE TOUT PIETON DE PARIS RESPIRE UN AIR CANCERIGENE
c'est maintenant prouvé
POurtant tout se passe comme si personne n'avait réalisé la gravité de la situation
et meme pas cette association malgré son expérience et sa notoriété .

Bravo pour cette initiative. Il n'y a aucune raison pour que des véhicules plus polluants et souvent aussi encombrants que les voitures bénéficient d'un privilège exorbitant. De plus, avec le développement du covoiturage, une voiture peut accueillir jusqu'à 5 passagers, alors que les motos-scooters n'ont la plupart du temps qu'une personne à bord.
Et l'encombrement des trottoirs dans le Marais est un scandale.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)