Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« La Mairie sacrifie le prestige de Paris en matière de musique classique | Accueil | Bientôt un musée Pierre Cardin rue Saint-Merri (IVe) »

01 novembre 2014

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

C'est la première fois que je vois ce sujet traité avec sérieux

Le commentaire de Edu me fait dire qu'il y a des associations qui jouent un rôle économique et social d'intérêt général et qui donc justifient qu'elles soient aidées financièrement par la collectivité. Qu'elles soient contrôlées est dès lors tout à fait normal. Mais il faudrait qu'elles obtiennent ce statut avant de solliciter une quelconque subvention. Car le risque, on le connait bien, c'est la profération d'associations "ad hoc", avec un nombre ridicule d'adhérents, dont le but est avant tout de ramasser le l'argent avec la bienveillance de ceux qui en décident. De telles associations sans statut d'intérêt général devraient vivre strictement des cotisations de leurs membres.

J’ai été pendant une période trésorier bénévole d’une crèche parentale. Mise à part la contribution de la CAF, nous recevions en complement à nos cotisations une subvention de la ville qui nous permettait d’avoir un budget équilibré (tjrs à la baisse) de 19 000 € (à comparer avec les 100.000 ,400.000 et même 800.000 € que je vois sur la liste pour d’autres crèches parentales…).

Pour la recevoir, dans notre cas, il m’a fallu présenter des budgets prévisionnels, signer de conventions avec la ville (suivre de stricts contrôles concernant la rémunération du personnel engagé) , tenir une stricte comptabilité (bilan, compte de résultat) validée par un organisme agrée, rendre compte de la réalisation de tout ce qui précède et attendre avec espoir la validation d’une exigeante commission …

J’ose espérer que tous ces montants dispensés par la ville (bien loin de nos 19 000 € qui représentaient une bien petite contribution aux importants frais de garde de nos enfants) ont fait également l’objet des mêmes consciencieuses requêtes.

Merci...

Il y a quelques chiffres que je ne comprend pas bien et dont les montants donnent le vertige :

* Ass gestion réseau mesure pollut atm --> 441.840 euros

* APUR (3ème) --> 6.253.000 € (!)

* APUR (4ème) --> 799.300 (!!)

* RETRAITE CONSEILLERS MUNICIPAUX PAR --> 1.710.000 € (!!!)

* STE RETRAITE CMX PARIS CGX SEINE --> 2.190.000 (!!!!)

Ce sont donc les contribuables parisiens qui, d'une façon détournée, financent via les subventions, les retraites des fonctionnaires de la ville ? Est-ce normal ?

Et je ne parle pas des subventions versées aux associations communautaristes (voulons-nous vraiment le communautarisme au point de le financer ? Vaste débat).

Bref, à l'heure où l'on demande à tous les Français de se serrer la ceinture, je trouve cette dilapidation assez scandaleuse.

Merci beaucoup à Vivre le Marais.

Tout cet argent déversé donne envie de hurler en effet.

C'est la porte ouverte au clientélisme.
Comment est-il seulelent possible de dilapider l'argent du contribuable sans contrôle, sans garde-fou...? Surtout en période de crise ?

Et pour les 400 millions d'euros qui manquent au budget ils vont encore augmenter les impôts, tout simplement. Dégout de cette classe politique.

Tout à fait d'accord avec "Vivre le Marais !"
Bien cordialement.

Pour 2013, la subvention accordée aux “Pierrots de la Nuit “ par le biais de A.M.U.O.N. (Ass Médiation pour l’Usage Optimal de La Nuit) est enregistrée sous le n°53755352100015 et se monte à 125 000 € + local de 17 421 €
Merci pour cet article et les tableaux l’accompagnant.
Alix

Il n'est pas de jour où l'on ne peste contre ces subventions distribuées et prises dans nos poches pour des résultats lamentables. Une économiste et prof. d'Economie - Mme Fr. Benhamou - a dénoncé la gabegie du "tout est gratuit" un mensonge parce que cette "gratuité" est PAYEE par qqun. d'autre. Depuis 15 ans nous entretenons des "assoc." tout en voyant la chute de nos revenus et économies dues à notre travail; un comble !

Certes des "institutionnels": mais n'est-on pas fondé à se demander le pourquoi de tant d'argent (pardon, de notre argent), et aimerions que nous soit donné le pourquoi budgétaire! Il est possible que les Pierrots de la nuit touchent des montants importants, je n'ai personnellement jamais vu l'ombre de l'ombre d'un tel Pierrot, par contre je viens d'entendre parler des "clowns"!
250 - 300 millions/année, c'est énorme surtout en temps de disette financière et de chômage intempestif! NOUS DEMANDONS QUE CHAQUE PARISIEN SOIT INFORME de la destination de ces subventions et que lui soit apporté démocratiquement la transparence absolue sur ces associations: après tout un quidam ordinaire et NORMAL sait qu'un train peut en cacher un autre! Voyons voir si nous sommes écoutés: çà ferait un sacré changement!

Réponse à Monique,
Dans le relevé de 2004 dont le total frise le Milliard d'€ on trouve comme "institutionnels" des organismes tels que : Centre d'action sociale de la ville de Paris, pour 261 Millions d'€, les bailleurs-sociaux qui touchent des subventions d'équilibre à hauteur de plusieurs centaines de Millions d'€ (SIEMP, OPAC, RIVP, SAGI ...), l'Atelier parisien d'urbanisme (APUR), les Sapeurs pompiers de Paris, la caisse des écoles etc ...

Si je comprends bien, en tenant compte des bénéficiaires que vous qualifiez d'institutionnels (il faudrait qu'on sache ce que ça veut dire !) c'est 1.000 euros qu'ils soutirent chaque année de la poche de chaque parisien pour financer leurs largesses. Ai-je bien compris?

Réponse à Michel T.
Pour le "Pierrots de la Nuit", notre estimation est 250.000 € par an
Ils ne sont pas imputables au 3ème. C'est un budget pour Paris

Merci pour cette tranche de vérité...
La division par deux de l'ensemble s'impose
pour le moins même s'il peut y avoir quelques exceptions
Les Pierrots de la nuit touchent combien ?
C'est ds la rubrique animation du 3ème ?
Il y a manifestement abus et dissimulation passive
Merci à vivre le Marais pour cette déclaration de salubrité publique

Subventionner une association c'est aussi le moyen de la rendre plus "docile" car on ne mord pas la main qui nous nourrit.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)