Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« A l'occasion des vacances d'été, plusieurs commerces du Marais changent de visage | Accueil | Pressings dans le collimateur : une forme inattendue de pollution de l'air »

18 août 2015

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Tout est dit ici :

http://www.lepoint.fr/societe/paris-sale-montmartre-du-bruit-et-des-odeurs-31-08-2015-1960542_23.php

La saleté, les pigeons (et ceux qui les nourrissent quotidiennement en toute impunité), les vendeurs à la sauvette qui se multiplient, les pickpockets qui sont toujours là, les odeurs d'urine, le tapage nocturne...

Mais Paris c'est aussi, chaque jour, 500 atteintes aux biens (vols, vandalisme) et près de 100 agressions physiques, 80 vols à la tire et 25 cambriolages ! (source : l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) - Août 2015).

Mais pendant ce temps, la majorité municipale ne nous parle que de fête, de Paris plage, de Roland Garros, de Jeux olympiques, de JO gays, de Nuits blanches. A quel prix ?

C'est simplement hallucinant de fuir à ce point ses responsabilités en ne proposant aux Parisiens que "du pain et des jeux" pendant que Paris se dégrade.

Je suis consterné.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)