Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« A la fin des années 30, la destruction du Marais était déjà d'actualité.... | Accueil | Rouler à bicyclette à Paris n'est pas sans danger ! »

17 août 2015

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Voilà des décisions qui vont dans le bon sens mais je pense que la ville devrait s'intéresser aux auteurs de ces saletés. C'est une preuve de respect élémentaire que les usagers devraient avoir.je suis sur que leurs comportements différent lorsqu'il rentrent dans leur pays où chez eux. La Mairie dépense assez d.argent pour palier à ces incivilités.


Et j'oubliais.

Aux pigeons déjà très à l'aise à Paris (la saleté des rues est propice à leur présence, sans compter ceux qui les nourrissent)viennent désormais s'ajouter les mouettes.

Vous allez entendre de plus en plus fréquemment leurs cris dans le ciel.

Ah, décidément, Paris est une ville propre, très propre.

Il ne faut pas donner les "moyens", mais "l'envie". La façon la plus efficace de lutter contre la saleté, c'est d'en dégoûter les auteurs. Mettons en place un service civile annuel, universel et obligatoire. Vous, moi, tout le monde, travaillant une semaine par an comme éboueur. Rien qu'une semaine.

Une prise de conscience, enfin ?

A ce sujet, que compte faire la RATP ? Beaucoup de touristes avec lesquels j'ai pu m'entretenir sont stupéfaits par les odeurs d'urine dans les couloirs du métro et du RER. C'est anormal en effet.

Autre problème : la prolifération des pigeons. Est-il de s'attaquer sérieusement à la multiplication de ces nuisibles dans Paris ?

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)