Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« Jeux Olympiques de 2024 à Paris : l'ardeur des promoteurs est-elle en train de fléchir ? | Accueil | Une grue impressionnante mais éphémère rue Beaubourg (IIIe) »

08 avril 2016

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

On pourrait dire: "la reine est nue" son incompétence et son arrogance ont troué le mur du son et l'on peut dire aussi: "tel Maître (Delanoë) telle "valette". Tocqueville a dit mieux : la vulgarité homogène des masses et sa tyrannie, OU ENCORE: André Gide: "quand les gens intelligents se piquent de ne pas comprendre, il est constant qu'ils y réussissent mieux que les autres".

IL semble qu'aujourd'hui , on est enfin compris que la manifestation a assez duré et qu'il est temps que la Place de la République retrouve le calme et la propreté . J'espère que cette nuit ,les riverains retrouveront une nuit normale pour aller travailler dés demain .

"Privatisation insupportable de l'espace public !" s'étranglent aujourd'hui nos élus. Et d'appeler à l'évacuation manu militari de la place de la République. Les mêmes élus sont pourtant bien moins sévères à l'égard de la privatisation marchande de nos trottoirs, de nos rues et de nos places. Pas question de manière forte contre les terrasses débordantes et les beuveries nocturnes ! On envoie plutôt d'inoffensifs "Pierrots de la nuit" et, à l'occasion, on inflige une amende au montant folklorique. Il arrive même que l'on promeuve et soutienne l'installation d'une terrasse supplémentaire dans un quartier déjà saturé.
Cette ardeur, aussi soudaine que sélective, interroge. Pourquoi ces professionnels de la politique sont-ils aussi dérangés ?
Chacun répondra à cette question à sa manière, mais il faudrait être bien naïf ou avoir tout oublié pour déclarer de façon péremptoire que les habitants "ont un allié dans leur combat pour le droit au libre accès à la place et au repos la nuit" en la personne de leur maire d'arrondissement comme le fait l'article de Vivre le Marais.
Surtout quand on se dit "apolitique".
Isabelle a raison.

Ha ha ha !!! Vous tombez dans le piège de ces autocrate qui, sentant le bon coup à jouer se positionne

Demandez donc aux habitants du carreau du temple ce qu ils pensent de la façon de faire de Monsieur le maire

Isabelle


Réponse à Alain

Je vous cite :

"Notre jeunesse se morfond du manque d'avenir positif alors je trouve les problèmes de nuisances sonores assez secondaire"


Les nuisances sonores sont certes tout à fait secondaires face à la problématique de planter ou non des choux fleurs sur la place pour tous nous sauver...

...et quand bien même mon propos serait perçu comme caricatural à l’endroit de ces réunions d’intellectuels… il me semble que ce n’est pas en dansant au son de la fanfare brésilienne, en buvant tout sauf du Banga, que ces décisions cruciales pour l’avenir de notre jeunesse sont prises.

Mais de quoi parlons-nous finalement ? De quels travaux exclusifs pour l'avenir de l'homme nous autres, rabat-joie, tenterions d'en ôter la fulgurance et le destin exceptionnel...?


Allons faire un tour du côté du site https://www.convergence-des-luttes.org/ et prenons connaissance de la richesse des comptes rendus des assemblées générales et nous ouvrir, enfin, les yeux....

Je cite :

Commission climat :
Un jardin public va se mettre en place (lieux à préciser)....

Commission restauration
Appel au don pour faire des sandwichs...

Commission campement
Opération permanente pour ne pas avoir à tout déconstruire et reconstruire tous les jours….

Commission éducation :
Projet de rencontrer avec la Commission éducation populaire.... (SIC)


Oups.... C'est donc ça. Finalement on se réunit à 18 heures pour savoir quand sa commission va rencontrer la commission voisine, pour savoir ce qu'on va déjeuner et on passe beaucoup de temps à réfléchir sur la manière de faire pour maintenir la propre présence sur la place...

A j'oubliais, nous avons aussi eu l'appel à la grève générale. Mais là ca sonne un peu comme comme le point godwinn.... On ne sait plus trop quel est le message à mettre en avant alors, tous à la bastille !!! (Mais cela, ca nous arrangerait....)


Et quand l'assemblée est finie... Quand on a bien travaillé... c'est le début du joyeux bazar qui a été suffisamment décrit sur cette page...

On parle de jeunesse dans son ensemble, de nouvelle société, de nouvelle démocratie. J’ose imaginer qu’une grande partie de la jeunesse a sans doute beaucoup d’autres messages à défendre que ceux qui sont rapporté sur les seuls documents dont on dispose pour le moment…

S'agissant de l'évocation de la démocratie j’aimerais pourvoir dire que cet échantillon de joyeux drilles est représentatif de notre société mais je ne le crois pas.

Quant à l'organisation et c'est là ou, en tant que riverain, je trouve cela déplorable, elle est totalement dépassée. Les organisateurs se sentent totalement dégagés de toute forme de responsabilité. Des concerts sont annoncés sur les programmes mais ce n'est plus de leur ressort s'ils se terminent à 6 heures du matin... Ils appellent au grand rassemblement populaire mais ce n'est plus de leur faute si celui-ci bloque la circulation et met le feu à des poubelles au milieu de la route sans parler de l’excursion de 300 d’entre eux dans le 11ème...


Le droit à la réflexion, à la manifestation est incontestable, heureusement, et l'occupation de cette place était plutôt sympathique à son début mais le mouvement est complètement débordé par la reprise qui en est fait par les autres organisme (plus il y aura de monde plus chacun pour se targuer d’en être à l’origine) et par l'appel d'air que tout cela constitue pour des lycéens ou étudiants trop content de pouvoir danser jusqu'au bout de la nuit en toute impunité sur cette si belle place Parisienne.

On est encore assez loin d'une révolution intellectuelle ou sociétale... et beaucoup plus proche d'un énorme malentendu sauf quand il s'agit pour nos oreilles fatigués d'écouter "Aquarella do Brazil" interprétée par l'amicale des Tubas d'un quelconque patelin ou quartier sympathique à 4 heures du matin....

Nous autres riverains serions donc le prix à payer pour cela ? Vous êtes sérieux ?


Réponse à Isabelle qui nous reproche "d'être le relais du Maire" : L'association apolitique qu'est la nôtre se doit de ne juger les politiques qu'à leurs actes. Quand ils agissent conformément à nos attentes, nous nous en réjouissons et les en remercions. On attend maintenant que l'Hôtel de Ville et le Gouvernement mettent fin aux désordres de la place de la République pour faire de même. Quoi que vous en disiez !

Vous vous faites le relais de ce clienteliste patent qu est monsieur Aidenbaum !? C est honteux

Isabelle

C'est bien cette fois de voir Pierre Aidenbaum défendre les riverains de son quartier !!! à moins que ce ne soit juste un coup de pub !
en effet, Nous, habitants du haut marais avons depuis longtemps été négligés par les élus du 3ième, et nous étonnons de vous voir vanter cette intervention pour tant d'autres fois où rien n'est fait !!!

Depuis que la place de la république a été refaite, elle est le théâtre non stop de toutes les expressions publiques, revendications ou commémorations de la république...

Endroit de propagande s'il en est.. et celà fait longtemps que les riverains se plaignet, sans compter les patrons des commerces autour de la place, demandez-leur s'ils sont contents d'avoir à ramasser tous les jours les déchets post manifs, l'urine puante envahissant leur pas de porte et vitrines...
Par ailleurs, l'actualité n'a jamais parlé d'envahissement de la place lorsque ce sont les associations droit au logement qui s'installent là avec des tentes, ou des manifestants qui viennent clamer leur soutien à différents pays du monde ...et M.Aidenbaum non plus dans ces cas là n'est jamais intervenu pour défendre les riverains !

Surprenant ici que l'on s'insurge contre les manifestants de "Nuit Debout" ! Souhaitons que cette attitude demeure pour les manifs à venir !

C'est bien que le maire du IIIème intervienne, mais s'il ne s'ensuit rien, celà prouvera que la mairie centrale et ses sbires s'en désintéressent complètement! Passant devant la Place de la République pour faire des courses dans le coin, je fus surpris de tous ces camions de nettoyage! Un des préposés me dit, penaud, qu'ils sont réquisitionnés! A une époque de transformation économique impressionnante, ne devrait-ce pas plutôt aux "soi-disant" manifestants de nettoyer leur charivari?

Je croyais que nous étions en Etat d'Ugence et que toute manifestation était interdite ?!

Une fois encore les lois ne sont pas appliquées. Même en période terroriste.

Le laxisme de ceux qui nous gouvernent devient proprement insupportable.

Il fallait s'y attendre, tous les débordements auxquels nous assistons depuis des années et malgré nos appels incessants à la Mairie de Paris, place est faite à la SUPER DEMAGOGUE Hidalgo, elle n'aime que les foules, voir les plus beaux immeubles et édifices publics vandalisés par certains "street artists" dont le talent dépasse ceux de la Renaissance, des Impressionnistes etc.. car ce sont des "djeunes" donc de supposés futurs électeurs. quand on apprend que l'actuel Maire de New York appelle à voter D.Trump, comme l'ex-Maire Giuliani, on se dit que cette ville a complètement dérivé

Ne pas tout mélanger, nuisance dû aux comportements incivique et nuisances dû aux manifestations et autres ras le bol citoyens

C est quand même donner beaucoup trop d importance à madame hidalgo que de lui mettre sur le.dos ce qu il se passe place de la République

Isabelle

Dimanche 10 avril
Un titre du quotidien "Le Monde" saute aux yeux : "Si tout commence avec des places, rien n'y finit !"
"Le Parisien" fait état de nombreuses exactions hier soir et de la tentative repoussée par les forces de l'ordre, de trois cents manifestants qui ont cherché à se rendre au domicile du Premier Ministre rue Keller dans le XIe

Monsieur Alain, essayez donc de ne pas dormir pendant 8 nuits (et de même pour vos petits enfants si vous en avez), tout en devant aller travailler le matin pour soutenir sa famille, et dites moi ensuite si vous trouvez cela "assez sécondaire". Tenez, essayez même pendant une nuit.

Vos échanges me donnent envie de m'en mêler. Dans le fond nous faisons sur ce blog ce que font peut-être (je ne suis pas encore allé les écouter) ces gens qui se rassemblent place de la République.
Il est indéniable que le monde de l'économie, de l'entreprise est devenu très dur et que certains s'en tirent mieux que d'autres. Doit-on le leur reprocher ? Ils contribuent abondamment chez nous au système redistributif. On peut penser qu'ils ne le font pas assez. Ce n'est certainement pas leur avis et on voit ce qui de passe : au-delà d'un seuil d'acceptabilité des prélèvements, les forces vives s'expatrient (il y en a énormément chez les jeunes) et les politiques planquent leur argent là où il n'est plus visible.
Je regarde le drapeau de "Nuit Debout". Il oppose le gros poisson qui mange les petits aux petits qui - regroupés - mangent le gros. Dans le monde qui est le nôtre aujourd'hui, il est criminel de faire croire aux "damnés de la terre" qu'il suffit de se rassembler pour créer un contre-pouvoir économique productif, comme l'ont fait avec succès les syndicats au XIXème siècle et en partie au XXème parce que le développement industriel se situait en Europe. Ce comportement fait simplement le jeu des politiques et des forces organisées qui le soutiennent. Ayons le courage de le dire, avec la mondialisation, qui n'est pas un leurre mais simplement la percée de continents entiers comme la Chine et l'Inde qui ont droit à un début de bien-être, notre avenir dépend de la capacité de chacun à se prendre en charge. La solidarité doit s'exercer en faveur des plus faibles, notamment ceux qui souffrent d'une maladie ou d'un handicap. L'intérêt de manifester, dans cette optique, ne saute pas aux yeux si ce n'est pour signifier aux politiques de tout bord qu'ils ne sont pas élus pour satisfaire un goût pour le lucre ou le pouvoir (ou les deux ensemble) mais pour servir l’État et les citoyens. Il conviendrait à ce propos qu'ils soient moins nombreux et que les avantages matériels dont ils bénéficient ne soit pas pour eux des appas irrésistibles.

Réponse à Jfr

Je vous conseil de lire un article du monde très bien écrit datant du mois de janvier concernant les événements de 2011 en Egypte de Mr Mahmoud Hussein

Et je n aurais pas la prétention de dire concernant ces événements qu ils étaient "un symbole de l impasse et des dérives" tous comme je ne pense pas que ce qu il se passe chez nous ressemble à de "misérables mômeries"

Je suis comme vous j aime le calme, mais parfois ce même calme et ce silence ne suffisent pas à faire bouger les choses

Notre jeunesse se morfond du manque d avenir positif alors je trouve les pblms de nuisances sonores assez secondaire

Bien à vous


Cher Alain, lisez bien et ne soyez pas si defensif: on ne remet pas en cause le droit de manifester, on demande qu'on respecte notre droit de dormir.
Peut-on construir le respect des droits sur une base de départ de violation des droits autrui? Je suis convaincu que la réponse et NON! Il faudrait que cette jeunesse que vous defendez le decouvre aussi, ce serait pas mal pour leur futur ...
Cordialement

Il faut être lucide sur le monde du travail actuel: certains - très peu - s'en tirent bien. D'autres, qui tendent à devenir majoritaires, beaucoup moins, malgré leurs diplômes, leurs responsabilités.
Car la souffrance au travail n'est plus marginale. Que peuvent faire ceux qui la subissent? ils crient à défaut d'être écoutés.
Et c'est vrai, ça dérange.
J'entends ce que dit Laurence : son fils travaille tard, et a besoin de récupérer, mais il y a bon nombre de gens qui travaillent aussi sur cette place, ai-je pu constater.
Il y a 15 ans, en travaillant beaucoup, la réussite était probablement a la clé. Aujourd'hui, c'est juste le maintien dans l'emploi, ou pas.
Il est dommage de jouer le jeu de ceux qui nous montent les uns contre les autres, ou de fermer les yeux: Les dés sont pipés,notre économie est vidée de sa substance par cette hémorragie de capitaux vers les paradis fiscaux, et la mondialisation semble donc être un faux problème au dire de certains économistes.
Alors,rester passifs?
Si notre population est suffisamment responsable pour préférer les discussions, même bruyantes, on ferait mieux de s'en réjouir.
Il y a une différence entre être bruyant en s'amusant, et l'être en exerçant un droit démocratique.

PPS: je viens de rappeler la Prefecture, comme on m'a instruit cette nuit (de rappeler en journée) quand j'ai appelé encore une fois pour me plaindre et leur faire écouter le bruit.
Un monsieur très charmant m'a dit que: "il faut appeler le commissariat du 3eme", puis (vu que je lui ai expliqué avoir appelé le commissariat chaque nuit et que eux, mortifiés, me disent qu'ils ont des ordres de ne pas intervenir); "on ne travaille pas samedi et dimanche, rappelez Lundi", puis "c'est a Mme Hidalgo qu'il faut se plaindre car s'est politique", puis "en France on a le droit de manifester"( !! j'ai eu droit à ça grace à mon accent, on peut l'imaginer), puis il m'a raccroché dans le nez. J'ai essayé d'expliquer que je ne remets pas en cause le droit de manifester, mais que c'est le droit de dormir qui est remis en cause.
C'est vraiment triste et frustrant d'être traité comme ça ...

alain

puisque vous me le demandez, voici le fond du fond de ma pensée

la place tahir restera dans l'Histoire (vous avez remarqué le H) comme le symbole de l'impasse et des dérives sur lesquelles débouchent les mouvements mi-spontanés mi-manipulés que les médias s'efforcent, artificiellement, d'entretenir pour des raisons que je n'ai pas besoin de détailler ("allo allo ici en direct de la place tahir euh je veux dire de la place de la république où le fier peuple des sans-culottes se prépare à prendre la bastille : c'est Énorme ! c'est c'est c'est !")

et vous ? vous appréciez la bêtise et la manipulation ? moi, non

et vous, ça ne vous fait pas mal au cœur de voir autant d'énergies gâchées en misérables mômeries ? moi, si

je me méfie de ces hordes émues qui se laissent manipuler et qui s'auto-manipulent, et par-dessus tout j'apprécie le silence ou la conversation rationnelle entre personnes sensibles qui luttent par des méthodes autrement plus efficaces pour rendre le monde meilleur

enfin, toujours concernant la place tahir, souvenez-vous de ce qui est malheureusement arrivé à caroline sinz

bien à vous

Vous êtes trop dans la caricature Laurence....

Je souhaite le meilleur à votre fils, bonne journée

Mon cher Alain,
Croyez-vous qu'en passant leurs nuits debout et leurs jours couchés, car il faut bien dormir, ces gens un brin utopiste verront leur situation s'améliorer ?
Laurence

J en suis ravis pour vous et pour lui ma chère Laurence mais ce n est hélas pas la majorité

Je ne vais pas faire étalage de ma vie de famille mais dite vous bien que nombreux sont les parents inquiet pour l avenir de leurs enfants

J'ai un fils qui a 25 ans et qui travaille dans un cabinet d'avocats. Il ne rentre jamais chez lui avant 21 heures et bien souvent au delà. Il n'a pas les moyens d'aller dormir debout sur le place de la République.

La jeunesse est dans la rue car ils ne voient pas de perspectives d avenir et vous vous vous plaignez du désordre occasionné par les nuisances sonores !!??

C est une blague non ?!

Celà fait longtemps que la municipalité et toutes les institutions abandonnent les riverains, et leur missions régaliennes au profit de leur politique politicienne, seule souveraine dans leur décision, action et dépense!

le vivre ensemble ? Oui quand celà les arrange !
Non aux positions de posture ? Oui quand celà les arrange !
Patriote = facho ?, oui sauf pour les jo ou pour manifester pour la sécurité
Propreté à Paris ? oui, mais si les individus peuvent nettoyer gratos dans un geste citoyen, empêchant de voir l'incurie de leur service, c'est mieux !
Non à la privatisation des espaces publics ? oui sauf quand la mairie veut récupérer des sous et loue les catacombes... cf il n'y a pas si longtemps notre président qui louait les plages dans le sud à un certain émirat...
Défendre les valeurs républiques ? oui sauf quand il faut faire plaisir à un même certain émirat et enlever du service d'ordre les femmes, pas bienvenues dans ce cas !
Non à la pédophilie ? oui quand il s'agit de l'église non quand il s'agit d'éminents serviteurs au quai d'orsay ou encore d'enseignants à nos chères têtes blondes.. ou encore de certains discours de leaders de gauche, sauf cohnbendit and co..

Bon courage dans vos démarches ! Il est grand temps de dénoncer les imposteurs actuellement au pouvoir !

Un pblm avec la place Tahir ??? Expliquez le fond de votre pensée svp JFR



Comme vous pouvez imaginer, nous qui habitons là aussi sommes très affectés par ce qui se passe sur la Place de la Republique en ce moment. Je voulais transmettre notre compassion au père de famille qui vous a contacté et dont vous avez publié la lettre. Je suis d'accord avec absolument tout ce qu'il dit. Nous ne dormons pas depuis une semaine, et sommes tombés malades; nous avons aussi appelé le commissariat chaque nuit et ils nous ont dit qu'ils etaient mortifiés mais ils ne peuvent rien faire car ce fut autorisé par la Prefecture.
J'ai appelé aussi la Prefecture, je ne sais pas avec qui j'ai parlé, mais on m'a juste dit "Vous voulez quoi, Monsieur?!" sur un ton agressif. J'ai aussi envoyé un email, sans réponse (sauf un accusé de reception).
Je rajouterai que, tandis que je soutiens fervemment la liberté et le droit à manifester, il y a un autre droit peut etre encore plus basique qui ne peut pas être ignoré ni violé, le droit au sommeil. Nous sommes des centaines ou peut etre milliers a ne pas pouvoir exercer ce droit, et cela inclut des enfants, depuis plus d'une semaine. C'est une forme de violence très perverse, et les organisateurs ainsi que ceux qui leur donnent les autorisations doivent assumer cela.
On ne peut pas se cacher derrière des grands ideals pour justifier des "victimes colaterales" (tels que les riverains de la Place) de moindre importance; c'est très dangereux comme raisonnement.
Faire respecter ses droits et libertés, cela devrait passer par respecter les droits et libertes autrui. Sinon, en tout cas en ce qui me concerne, cette protestation, avec laquelle je pourrai même sympathiser au niveau des idées, perds toute sa legitimité; on ne peut pas appliquer des standards doubles et asymetriques.

Je voulais rajouter que je ne peux pas m'empecher de penser que tout ce qui se passe sur et autour de la Place est une consequence directe de la politique "laissez-faire" de Mme Hidalgo et de la Prefecture concernant la Place qui est devenue une espèce de "no man's land" ou chacun peut faire ce qu'il veut quand il veut, avec n'importe quel volume en décibels, à n'importe quelle heure, politique illustrée par les faits que j'avais evoqué dans ma lettre l'an dernier. (lettre a laquelle j'ai eu une réponse "langue de bois" de la Mairie qui ne merite pas d'être réproduite). Que la Place fut l'épicentre des attaques à Paris le 13 Novembre, je ne pense pas que ce fut une coincidence.
Ainsi et enfin, une pensée pleine de reconnaissance va aux forces de l'ordre qui, au lieu de faire leur vrai travail, sont obligés de gêrer ces situations et se font très probablement insulter et maltraiter.
On se demande ce que cela serait, si nous n'étions pas en état d'urgence (!!!).
Florin Bilbiie

Un petit mot pour dire que Mai 68 est revenu. Amitiés.

merci pour cet article indispensable : il est plus que temps de réagir aux mollesses de la mairie de paris

il ne nous manquait plus que la place tahir au coeur de paris

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)