Amelot bisseuil cour int et fronton

liens utiles

Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« Evelyne Dress, citoyenne du IIIe et membre de l'association, dédicace son livre "Pas d'amour sans amour"... | Accueil | "Budgets participatifs" de la mairie de Paris : faudra-il poursuivre le dispositif au-delà de cette mandature ? »

10 novembre 2018

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Le modérateur a fait sont oeuvre en amputant ma rédaction d'une partie du texte qui devait paraître en ce lieu.

Réponse intéressante de Galtar qui travaille nous dit-il à Propreté de Paris. Il nous révèle qu'il existe une section spéciale dite "la fonctionnelle" (par opposition à "territoriale") qui intervient transversalement sur tous les arrondissements en fonction de circonstances exceptionnelles et de chantiers que les arrondissements n'ont pas les moyens de traiter. Ainsi en va-t-il d'un mur recouvert d'affiches, de déchets consécutifs à une manifestation et, nous apprend-il, des berges, considérées en somme comme un lieu sinistré chaque jour. Il précise du reste que les quais hauts n'entrent pas dans le champ de leur action, ce qui est compréhensible. Ils restent dans le champ territorial (du IVe ici)
Donc la mairie de Paris met à disposition des moyens exceptionnels pour que les berges restent propres. C'est bien ! Raison de plus selon nous pour regretter qu'en même temps elle appelle les parisiens et les autres à venir "faire la fête" en ce lieu sensible pour qu'il soit laissé encore plus sale que d'habitude.

Bonsoir à toutes et tous, j'ai analysé tout vos commentaires... Je travaille à la propreté de Paris, à la fonctionnelle de Paris donc ce service même qui nettoie ces berges... Pour infos, nous intervenons dans tout les lieux festifs de Paris, tout autant les lieux les plus insalubres, comme les camps de migrants... Si nous intervenons pas au dessus des berges, c'est tout simplement que nous n'avons pas le droit. Ce sont les agents qui sont affectés au IVe arrondissement, qui sont dédiés aux dessus des quais...

On pouvait rêver de berges apaisées et boisées, de nouveaux platanes et de graminées, d'une restauration patiente des murs et des ponts motivée par un intérêt patrimonial qui ne serait pas feint, d'un bel éclairage, de petits pavés anciens, d'un mobilier urbain à la hauteur du génie architectural de Paris, d'un lieu de détente et de respiration. Au lieu de ça, Anne Hidalgo et ses équipes fatiguées proposent une autoroute de la fête et de la beuverie. Le plus triste, c'est que la Mairie est incapable de se remettre en question : de République au XIIIe, de la Place de la Madeleine à la Place du Panthéon, en passant par les quais, c'est toujours la même esthétique pseudo-ludique indifférente aux beautés du patrimoine parisien. J'espère que la prochain équipe municipale corrigera ce mélange d'inculture et d'idéologie.

Comment ça ! vous ne voulez pas aller faire la fête en trottinette, ni faire pipi dans la Seine !!! Ces grincheux de parisiens qui se planquent et ne veulent même pas payer pour que la Banlieue en profite. Égoïstes ! En plus vous n'avez rien compris, c'est une opération C U L T U R E L L E . Mettez vous au goût du jour. Donc, vous paierez et de toute les façons, on ne vous demande pas votre avis.

C'est de la pure provocation.
Les décisions de ces gens sont à prendre comme « parole d’évangile », c’est leur vision du bonheur d’être parisien, aucune discussion ne sera tolérée, fermez le ban !
Quel mépris pour eux que d’abaisser ainsi ses concitoyens.

D'une pollution atmosphérique nous passons à une pollution terrestre. Ce ne sont pas les petits hommes verts qui armés de leur balai a "poils" plastiques d'une efficacité toute relative qui pourront rendre le pavé parisien aussi propre qu'a sa "naissance" . La coterie de la maire tout affairée a se goberger de petits fours en buvant du veuve clicquot sur les quais de Seine n'a cure des Parisiens et Parisiennes .

Bravo ! Du pur bon sens !
J'en profite pour saluer la qualité des articles que je ne manque jamais de lire, du baume au cœur dans ce monde si en détresse et perdition. Unissons nos forces pour sauver ce qui peut encore l'être.

Je suis d'accord avec vous, mais la "fête" est pour le 18 novembre et non pas le 11 ...

L'air de paris est irrespirable d'après nos édiles …
Mais alors pourquoi organiser des matches de foot et rugby stade de France près de l'autoroute A1 ou le taux est 3 fois supérieur au centre de Paris ?
Où est la logique !

Je suis entièrement d'accord avec ce que vous écrivez et je remarque qu'il est particulièrement cynique d'avoir pris la protection du patrimoine comme fondement juridique au deuxième arrêté de pietonnisation, lorsque le véritable but était de faire de cet endroit un vaste champ de loisirs bas de gamme, avec picnics à meme le sol, mobilier urbain hideux et terrasses de péniches-bars en palettes de chantier... en attendant les futures piscines flottantes qui, j'imagine, sont elles aussi destinées à mettre en valeur le paysage de la Seine??
Je remarque aussi que des armées d'agents de la propreté s'empressent de nettoyer le champ de poubelles laissé pendant la nuit par les ecocitoyens amateurs de mobilité douces... et de beuveries, sur les voies sur berges. En revanche ces nettoyeurs ne sont visiblement jamais envoyés travailler dans les rues attenantes aux quais hauts, qui suffoquent dans les vapeurs des litres d'urine laissés par nos picniqueurs et autres fetards. C'est écœurant.

Remplacer les voitures et leur pollution par la fêêêêête, c'est comme si vous nous inoculiez la peste pour nous guérir du choléra. Un peu de bon sens SVP et de considération pour ces parisiens dont vous allez bientôt briguer les suffrages!

Merci pour cet article. Oui nous attendrons que les nettoyeurs de la France d’en bas aient fait leur office et que les adeptes de la fête de masse bruyante et alcoolisée aient regagné leurs pénates, pour revenir en pérégrin sur le quai libéré de la dictature automobile comme de l’ imposture pseudo festive ...
Comment faire comprendre qu’entre Charybde et Scylla, on se refuse à choisir pour cultiver d autres horizons, d’autres momentum, d’autres perspectives ...
Nous ne sommes pas grincheux mais joyeux de pouvoir jouir du paysage, nous promener allègrement, marcher tranquillement au milieu des riverains amateurs, nos frères humains, nos sœurs humaines ; oui nous aimons l’humain, quant à la fête à neu neu, on repassera ....

Merci pour ce remarquable article plein de bon sens

Dans le même esprit, il fallait voir dimanche dernier la colère et le désarroi de centaines d'automobilistes pris au piège par l'inattendu blocage de paris centre sous le prétexte fallacieux de paris respire... des embouteillages monstrueux, tels qu'on aurait dit un jour de semaine chargé en trafic alors qu'il s'agissait d'un paisible dimanche !

de l'art de créer de la pollution là où il n'y en a pas... irresponsables idéologues de la mairie de paris...!

sans compter la coûteuse mobilisation de centaines de malheureux policiers et vigiles qui ont passé leur dimanche à se faire engueuler par des automobilistes pris au piège...

on aura remarqué que comme d'habitude motos et scooters circulaient et polluaient tout ce qu'ils voulaient... courageux mais pas téméraires à la mairie de paris....

Paris étouffé, paris abîmé, paris mis en poubelles !
J’ai honte de ces imbéciles heureux avec notre argent ! la Rue de Rivoli à une file ! Qui va supporter ça longtemps ? Paris se prépare à sa faillite touristique !
Vous voyez ce que je veux dire ?
Je souffre de ces deux mandatures incultes et ordinaires ! Quelle inculture ! Par moments la démocratie apporte la médiocrité ultime !! Nous y sommes aujourd’hui !

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)