Amelot bisseuil cour int et fronton
Blog powered by Typepad
Membre depuis 09/2006

« Sempé : retour sur l'inauguration de sa fresque dans le IIIe | Accueil | Locataire-sociale sans l'avoir voulu, elle se bat contre la régie RIVP qui la menace d'un sur-loyer dissuasif ! »

03 mars 2019

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Dire qu'on jugera sur pièces le nouveau plan propreté est est un trop beau cadeau fait à l'équipe municipale. Ce genre de bonne intention est uniquement dû à l'approche des élections municipales et disparaîtra instantanément après s'il se trouve que l'équipe actuelle est reconduite en 2020. Depuis 5 ans cette équipe a surtout manifesté son mépris des parisiens et a cherché à promouvoir un Paris festif avec son cortège de conséquences en matière de bruit, de saleté et d'alcoolisme, en se moquant des nuisances pour la vie des habitants.

La crédibilité de l'équipe actuelle est en cause (du fait même de cette équipe) et il faut laisser ce plan-propreté pour ce qu'il est : une manœuvre électorale et attrape-gogos.

C. Mercier

@ Adrien- Effectivement, j’ai toujours eu le sentiment que, pour les dirigeants actuels de la Mairie de Paris, la crasse, le fast food, les mégots, les tags, les graffitis, les braillards avinés la nuit, les masseuses sur trottoirs le jour étaient la conception qu’ils ont du “peuple”: Victor Hugo revu par nos gentils bobos élus, Les Misérables (en comédie musicale de Broadway uniquement) en version Marais-branché pour photos pittoresques pour touristes ...

Si le “peuple” se révèle aimer la propreté, la tranquillité et la beauté, ça va nous traumatiser à vie quelques conseillers de Madame Hidalgo qui ne vont pas s’en remettre. :-)

L'affaire est entendue, Paris est sale, tout le monde en convient et l'Hôtel de Ville l'admet en se trouvant des excuses : densité de population, tourisme excessif, migrants, mentalité et comportements inappropriés des parisiens.... Voyons maintenant ce que proposent les opposants et la crédibilité de leurs engagements. C'est ainsi que se déroulera la prochaine compétition pour la mairie de Paris. On ne fera de cadeaux à personne !

Sur les égarements de la mairie en matière de propreté, ce très édifiant article publié dans Marianne :
https://www.marianne.net/debattons/tribunes/la-politique-de-proprete-d-anne-hidalgo-paris-un-concours-lepine-de-la-bonne

Sait-on de quel quantième "plan propreté" il s'agit ?

Les défauts de l'organisation actuelle de la "Propreté de Paris" sont bien connus:
https://presse.paris.fr/wp-content/uploads/2018/02/Rapport-de-la-MIE-La-politique-parisienne-en-mati%C3%A8re-de-propret%C3%A9.pdf

Mais, quand bien même la "Propreté de Paris" gagnerait en efficacité, la triste vérité est que les Parisiens ou les visiteurs de Paris sont sales !

Réponse à Elisabeth : En date du 17 mai 2015, j'ai publié un article sur le duo Paris/Naples à l'issue d'un de mes voyages là-bas <https://vivrelemarais.typepad.fr/blog/2015/05/tout-doit-%C3%AAtre-fait-pour-%C3%A9viter-la-napolisation-de-paris.html>
J'y exprimais un amour passionnel mais critique pour Naples et le souhait que Paris ne dérive pas vers ses excès en matière de saleté. Les choses ont-elles changé depuis ? Les tags affreux ont-ils disparu ? Naples propre serait la huitième merveille du monde !

Nous jugerons sur pièces. La mairie a jusqu’à maintenant plus que tout montré son amateurisme et son incapacité à gérer correctement des ressources pourtant énormes. Mais bon espérons, nous partons de tellement loin. Le volet répressifs devra aussi faire l’objet de plus d’attention. Ce week-end en particulier les trottoirs du 3ème et du 4eme étaient constellés et souillés de déjections, c’était incroyablement sale. Il faudra bien que les comportements changent.

Je reviens de Naples ou j'ai passé 10 jours alliant travail et tourisme. Et bien, à ma grande stupéfaction, en terme de propreté des rues, je dois confesser que Naples n'a rien à envier à Paris. Hé! oui. Incroyable mais vrai.
Je n'ai pas croisé de rats comme je m'y suis accoutumée dans le coin Archives/Vielle du Temple.!!!!
Par ailleurs, tout le centre de Naples (au moins) a gardé ses jolies rues et trottoirs en pierres de lave (Pas de béton, goudron,et rustines diverses et variées devenues majoritaires). Bien sûr les immeubles ne sont pas ravalés comme à Paris.(Mais n'oublions pas que nous le devons à l'effort des propriétaires/particuliers et non de la Municipalité qui, il est vrai, le rend obligatoire).
Enfin et en résumé, j'ai réalisé que Paris avait perdu beaucoup, beaucoup de son charme.

C'est le plan propreté n° N... Je sais que la mairie actuelle a peur des élections municipales et de la sanction qui pourrait s'en suivre mais franchement qui peut porter crédit à des gens qui disaient encore il y a peu que la propreté était une considération bourgeoise ?

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)